Le Bel20 en net repli (-1,33%); les valeurs bancaires dégustent

(L'Echo) Après une ouverture légèrement dans le vert, l'indice vedette des valeurs belges a inversé la tendance dans les premières heures de transaction. En fin de séance, le Bel20 a accentué ses pertes sous l'influence du recul affiché par Wall Street. Le Bel20 a cédé 1,33% à 4.301,78 points. Seules Umicore et Bekaert ont clôturé dans le vert. Les valeurs bancaires sont les grandes perdantes de la journée. Fortis s'est repliée de 2,13%, Dexia de 2,09% et KBC de 1,93%.

BOURSES EUROPENNES

Les autres places financières européennes ont également terminé largement dans le rouge. Londres a cédé 1,16%, Francfort 1,36% et Paris 1,15%.

STATISTIQUES

L'indice de l'institut ZEW, qui compile les attentes du secteur financier pour l'économie allemande, est ressorti à 5,8 points en mars, en hausse de 2,9 points sur le mois précédent et supérieur aux attentes des économistes qui tablaient sur 3,1 points selon une compilation réalisée par la banque HSBC.

Aux Etats-Unis, les ventes de détail ont progressé de 0,1% seulement en février par rapport à janvier, et reculé de 0,1% hors secteur automobile, a annoncé mardi le département du Commerce.

Les analystes tablaient sur une hausse de 0,3% pour l'indice général comme pour l'indice hors automobile.

En janvier, les ventes de détail étaient restées stables (chiffre inchangé par rapport à l'estimation initiale), et elles avaient progressé de 0,2% hors automobile (au lieu de 0,3%).

Sur un an, les ventes de détail ont augmenté de 3,2% en février et de 3,1% hors automobile

VALEURS

FORTIS -2,13% à 31,64 euros

Rabo Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 40 euros contre 38,5 auparavant.

BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE -2,57% à 3.605,02 euros

L'action de notre banque nationale a encore perdu des plumes ce mardi après le jugement rendu vendredi dernier déboutant une demande de dédommagement formulée par des actionnaires minoritaires. Le BNB devrait recevoir sous peu une mise en demeure de ces mêmes minoritaires lui enjoignant de faire rectifier les comptes qui seront présentés à l'assemblée générale du 26 mars.

BARCO -1,04% à 68,82 euros

- Le gestionnaire de fonds américain Franklin Resources détient 768.832 actions Barco représentant 6,08% du capital du groupe courtraisien, a-t-on appris à la lecture d'une déclaration de transparence publiée par Euronext Bruxelles. Ces titres sont répartis parmi une douzaine de fonds de Franklin Resources. C'est le T Global Smaller Co Fund (Canada) qui détient la plus grosse partie de ce bloc avec 327.500 actions (2,59%).

- Si l'on prend en compte l'existence de près de 700.000 warrants Barco, la participation du groupe américain se voit diluée à 5,77%.

BOIS SAUVAGE -0,88% à 339,99 euros

- L'actionnaire à 100% de Neuhaus, qui détient également des participations dans Cofinimmo, la Banque Degroof et Recticel, a bouclé l'exercice 2006 sur un résultat récurrent de 22,5 millions d'euros (+52%). Le résultat net s'élève à 64,1 millions d'euros (contre 67 millions en 2005).

- Le holding doit rembourser une dette de 100 millions d'euros et examine actuellement les façons de le faire.

- Pour 2007, Bois Sauvage vise un résultat récurrent supérieur à celui de 2006.

- La société va distribuer un dividende unitaire brut de 8,80 euros, soit une hausse de 5% par rapport à 2005.

ECONOCOM =% à 7,50 euros

- Le fournisseur de services informatiques rendra public ses chiffres définitifs pour l'exercice 2006 après la clôture des marchés.

EVS -1,23% à 45,90 euros

- Le fonds d'investissement londonien Powe Capital, mieux connu sous le nom de Modulus, est passé de 4,59 à 6,01% dans le capital d'EVS, la société liégeoise spécialisée dans les applications vidéo numériques destinées aux productions TV en direct (dont le fameux ralenti), a-t-on appris par une déclaration de transparence transmise par l'entreprise cotée. Pour rappel, Powe Capital, qui détient désormais 833.221 titres EVS, est aussi actionnaire de XDC, la filiale de cinéma numérique d'EVS, à hauteur de 12%.

- Dans l'autre sens, Industrielle des Cytises (Cytindus), une société bruxelloise dirigée par Michel Delloye, est repassée sous la barre des 3% dans le capital de la société liégeoise, en revendant 77.000 titres. Avec ses 350.000 actions, elle contrôle désormais 2,49% du capital.

UCB -1,01% à 47,14 euros

- La Commission européenne a donné son feu vert au Xyrem, un médicament utilisé contre le traitement de la narcolepsie, avec faiblesse musculaire, chez l'adulte. L'année passée, UCB avait annoncé l'extension d'un accord de licence avec Jazz Pharmaceuticals pour le Xyrem, en vertu duquel le nombre de pays pour lesquels UCB détient les droits de commercialisation avait été doublé.

SUEZ -0,78% à 37,10 euros

Gaz de France a souligné à l'occasion de la publication de ses résultats annuels que l'intérêt stratégique de la fusion avec Suez était "renforcé" par les "évolutions de la politique énergétique européenne et la consolidation du secteur". Or sur ce point, l'ancien ministre français de l'Industrie Patrick Devedjian, a affirmé que Nicolas Sarkozy privilégiait un partenariat de Gaz de France avec Sonatrach plutôt qu'avec Suez, afin de "sécuriser l'approvisionnement de la France" en gaz.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés