Publicité

Bruxelles: Barco progresse dans un marché qui part à la baisse

(l'echo) Après avoir passé une grande partie de la séance en hausse, les marchés d'actions européens sont repartis à la baisse ce lundi en fin d'après-midi. En cause : l'ouverture en baisse de Wall Street et, plus encore, le rebond des prix du pétrole. " Quand les prix du pétrole augmentent, c'est négatif pour la plupart des entreprises " explique Guillaume Duchesne, stratégiste action chez Fortis Private Banking Luxembourg, à l'agence Bloomberg. Les valeurs les plus sensibles à ce phénomène ont enregistré les dégagements les plus importants. C'est ainsi que le secteur des valeurs relatives aux soins de santé signent la plus importante baisse sectorielle en Europe comme en témoigne le repli de 0,3% de l'indice sectoriel de référence.

La hausse du compartiment des matières premières (+1,2%) sur fond de record historique pour le prix du nickel n'aura pas permis aux indices européens de garder la tête hors de l'eau.

Les investisseurs attendent également une salve de résultats d'entreprises aux Etats-Unis cette semaine, ce qui n'a pas manqué de peser également sur les cotes européennes.

BOURSE

L'indice DJ Stoxx 50 a perdu 0,56% à 3760,16 points. Francfort a fini en baisse de 0,89%, Amsterdam a lâché 0,71%, Paris a corrigé de 0,62% et Londres de 0,30%.

Euronext Bruxelles a suivi la tendance eurpopéenne, l'indice Bel20 repassant lui aussi en territoire négatif en fin d'après-midi pour afficher une perte de 0,35% à 4457,01 points à la clôture de la séance ce lundi. Sur les 19 valeurs composant l'indice, 13 valeurs ont fini en baisse pour 6 en hausse avec, d'une part, Barco en tête des hausses et, Bekaert en tête des replis.

VALEURS

BARCO +2,76% à 68,85 euros

- Barco a indiqué qu'il examinait la possibilité de se désinvestir de la division BarcoVision.

- L'occasion pour le leader du marché professionnel en visualisation de se concentrer sur ses marchés en croissance.

- BarcoVision a réalisé un chiffre d'affaires de 57,8 millions d'euros en 2005. La division est active sur les marchés du textile et de l'optimisation des procédés de production.

- Barco sortira de l'indice Bel20 le 1er mars prochain au profit d'Ackermans & Van Haaren.

BEKAERT -1,78% à 93,80 euros

- Le titre a signé la plus forte baisse de l'indice de référence sans raison apparente. Sur le dernier trimestre de l'année passée, le titre a bien progressé. Passant de 76 euros début octobre à plus de 95 euros en fin d'année.

- L'analyste contacté par nos soins ne s'explique pas non plus le recul de l'action qui a été jusqu'à perdre 2,30% en séance ce lundi. Les volumes ont cependant été plus faibles qu'à l'accoutumée.

OMEGA PHARMA +1,46% à 59,15 euros

- La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 62 euros. Vendredi, le groupe a annoncé un chiffre d'affaires pour le 4e trimestre 2006 en progression de 8% à 276 millions (contre 254,9).

- David Kerstens d'UBS Investment Research a quat à lui relevé son objectif de cours sur Omega Pharma à 68 euros contre 60 euros avant. Le conseil reste à " achat2 ". Le bénéfice par action attendu par l'analyste ressort à 3,48 euros pour 2006,4,22 euros pour 2007 et 4,71 euros pour 2008.

- Le titre signe la meilleure progression du Bel20.

UCB -0,48% à 52 euros

- Les ventes de Zyrtec aux Etats-Unis ont progressé de 15% en 2006 à 1,569 millions de dollar. Les ventes de Zyrtec aux Etats-Unis sont réalisées par Pfizer. UCB reprend à son compte 22% du chiffre des ventes réalisés aux USA à son compte.

SUEZ -0,26% à 38 euros

- François Pinault a estimé vendredi que l'environnement n'était pas serein pour lancer une offre sur Suez mais a maintenu la pression en indiquant qu'il continuerait d'envisager une telle opération pour laquelle il assure disposer d'engagements de financement.

Artémis, holding familial de l'homme d'affaires, a diffusé un communiqué pour confirmer une nouvelle fois qu'il conduisait "des réflexions exploratoires sur l'opportunité d'une offre publique" sur le groupe d'énergie et de services collectifs.

- De son côté, Suez a jugé vendredi qu'Artémis, n'avait "en rien clarifié sa position" en déclarant que l'environnement actuel n'était pas propice à une offre sur le groupe d'énergie et d'environnement, tout en confirmant "conduire des réflexions" sur ce sujet.

"La déclaration d'Artémis ne clarifie en rien sa position, et elle continue à perturber le cours de Suez", a déclaré une porte-parole de Suez.

"Suez attend la déclaration d'Artémis à l'Autorité des marchés financiers (AMF) le 2 février", a-t-elle ajouté.

INBEV -0,66% à 49,67 euros

- Le holding Patri Participations lié à la famille Van Damme a encore réduit sa participation dans le capital du brasseur belgo-brésilien InBev. La Commission bancaire financière et des assurances (CBFA) signale sur son site que Patri Participations a cédé le 16 et 17 janvier dernier un total de 450.891 actions InBev pour un montant de 22,45 millions d'euros.

- La semaine dernière le titre du groupe brassicole a atteint pour la première fois le cap des 50 euros en clôture.

-Cette vente opérée sur Euronext Bruxelles n'est pas la première dans le chef de Patri Participations. Lors des dernières semaines ce holding des anciens actionnaires de Piedboeuf a déjà cédé plus de 1,5 million de titres Inbev pour près de 79 millions d'euros.

OPTION -0,16% à 12,26 euros

- La société de transfert de données sans fil a renforcé son équipe de direction avec l'engagement de Patrick Hofkens en tant que vice-président alliances stratégiques et secrétaire général.

QUICK +0,35% à 37,70 euros

- A l'issue d'une offre publique d'acquisition (OPA) lancée par sa filiale Financière Gallop, la Caisse des Dépôts et Consignations française (CDC) détient désormais 97,25% du capital de Quick Restaurants.

- L'OPA qui s'est clôturée le 16 janvier dernier a permis à le Financière Gallop d'acquérir au prix unitaire de 37,80 euros 18.738.482 actions de la chaîne de fast-food qui ajoutées aux actions propres détenues par Quick représentent 97,25% du capital et des droits de vote de la société.

- La Financière Gallop lancera dès le 22 janvier une offre de reprise (squeeze-out) sur les actions et les warrants qu'elle ne détient pas encore et cela aux mêmes conditions que celles prévalant lors de l'OPA. L'offre de reprise s'étend jusqu'au 9 février inclus. Ses résultats seront annoncés le 16 février.

A l'issue du " squeeze-out ", l'action Quick sera radiée de la Bourse de Bruxelles. Les actions et warrants non présentés seront réputés transférés de plein droit à la Financière Gallop.

IBA +2,51% à 22,85 euros

- La société spécialisée dans le diagnostic et le traitement du cancer profite toujours de l'annonce faite la semaine dernière de ses ambitions en matière de protonthérapie.

-ING WB a relevé ce lundi son objectif de cours sur la valeur de 21,5 à 24 euros. Elle maintient sa recommandation d'achat.

QUEST FOR GROWTH +2,70% à 11,40 euros

- L'action de la société d'investissement à capital fixe de droit belge (Pricaf) Quest for Growth (QfG) a poursuivi sa progression entamée suite à la publication jeudi soir de ses résultats pour 2006. Elle a dégagé un bénéfice net de 21,5 millions d'euros au terme de 2006 contre 7,25 millions lors de l'exercice précédent qui ne comptait que six mois. Son conseil d'administration va proposer la distribution d'un dividende net unitaire de 1,93 euro.

ICOS VISION +2,95% à 33,19 euros

- Delta Lloyd Securities a relevé sa recommandation sur la valeur à "conserver" contre "réduire" auparavant.

DISTRIGAZ -0,57% à 4365 euros

- Les problèmes de production du gaz naturel liquéfié (GNL) au Qatar n'auront pas d'impact à court terme sur les stocks d'approvisionnement du distributeur de gaz belge Distrigaz. C'est ce qu'indique l'agence de presse Bloomberg. Une information confirmée également par le porte-parole du groupe Thierry Rotsart.

ZENITEL +4,92% à 4,05 euros

- Après avoir nettement corrigé en fin de semaine dernière (-11,47%) entre mercredi et vendredi, le titre Zenitel a repris de la hauteur.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés