Publicité

Euronext Bruxelles: le Bel 20 s'enfonce dans le rouge

(l'écho) A l'instar des autres places européennes, la Bourse de Bruxelles s'affiche dans le rouge à la mi-journée. Vers 13h00, l'indice vedette de la Bourse de Bruxelles accentue sa perte et abandonne 0,81% à 4.420,53 points. Sur les 19 valeurs composant l'indice, seuls UCB et KBC progressent.

BOURSES EUROPEENNES

La Bourse de Paris cède 0,58% à 5.547,39 points. Londres abandonne 0,32% à 6.198,30 points. Francfort perd 0,67% à 6.642,51 points, l'AEX d'Amsterdam baisse de 0,73% à 499,81 points.

TOKYO

- L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé mardi en repli de 0,09% une séance mitigée, la faiblesse du yen continuant à profiter aux exportateurs nippons mais l'optimisme étant tempéré par des prises de bénéfices et par le recul de Wall Street, selon les opérateurs. Le Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a cédé 15,61 points (-0,09%) à 17.408,57 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a au contraire gagné 0,43 point (+0,02%) à 1.730,76 points.

- Par ailleurs, le comité de politique monétaire de la Banque du Japon (BoJ) s'est montré prudent lors de sa réunion des 18 et 19 décembre, estimant que davantage de réflexion était nécessaire avant une hausse des taux vu la faiblesse de la consommation, selon les minutes publiées ce mardi. Néanmoins, quelques membres du comité ont ouvertement exprimé leur impatience de relever le faible taux directeur actuel, militant pour une hausse du loyer de l'argent "en janvier ou plus tard", relève le document.

STATISTIQUES

- Les investisseurs auront les yeux tournés vers les Etats-Unis aujourd'hui, avec le discours sur l'Etat de l'Union du président George W. Bush, et la publication à 16h00 de l'indice composite des principaux indicateurs du Conference Board.

- En France, la consommation des ménages en produits manufacturés a augmenté de 1,3% en décembre 2006 par rapport à novembre, a annoncé l'Insee mardi, confirmant sa vigueur des mois précédents à l'exception d'un recul en septembre. Cette hausse (en données corrigées des jours ouvrables et des variations saisonnières), fait suite à une progression de 0,8% en octobre et de 0,9% en novembre. Elle est supérieure aux attentes des analystes, qui tablaient sur une progression de 0,3%.

- En zone euro, l'indice des entrées de commandes dans l'industrie a augmenté de 1,4% en novembre, comparé à octobre, selon l'estimation publiée mardi par l'office statistique européen Eurostat. L'indice avait baissé de 0,5% en octobre (révisé en hausse). Sur un an, par rapport à novembre 2005, les commandes à l'industrie ont progressé de 6,2%.

VALEURS A SUIVRE:

PUNCH INTERNATIONAL -0,22% à 89,00 EUR

- Les dirigeants du groupe graphique Punch Graphix se défendent contre la reprise intégrale que sa société mère Punch International a lancée récemment en interpellant l'actionnariat. Afin de démontrer que cette offre sous-évalue la filiale, le comité de direction indépendant de Graphix publie un avant-rapport des résultats 2006 à l'intention des actionnaires.

- Le comité de direction de Punch Graphix (à l'exception de Guido Dumarey et Jan Smits) estime que le chiffre d'affaires 2006, soit 172 millions d'euros, dépassera de 8,7% celui de l'année précédente. Sur la même période, le résultat avant impôts avancerait de 27,00% à 23,5 millions et le bénéfice net de 26,6% à 15,7 millions.

- Par conséquent, l'investisseur devrait pouvoir se régaler d'un bpa de 15,35 eurocents (+15,2%). Selon Nico Melsens, analyste chez KBC Securities, ces prévisions se situent toutefois au dessus du consensus.

CMB - 3,63% 35,07 EUR

- Le net recul du titre s'explique avant tout par un mouvement de correction après la hausse de 6,1% du titre de vendredi dernier. Depuis le passage à vide de la mi-mai, l'action CMB s'est reprise pour évoluer actuellement aux alentours de 35 euros.

-L'analyste Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities a relevé ce mardi son objectif de cours sur CMB à 30 euros contre 29 euros avant. Le conseil sur la valeur reste à " réduire ". " Malgré le momentum favorable dans le transport du vrac sec, les excellents prévisions pour 2007, les plus-values en capital et les anticipations d'un dividende élevé, nous ne nous sentons pas prêt à payer une prime élevée pour la valeur de l'actif net qui évolue actuellement à ses plus hauts niveaux " explique l'analyste.

- Fortis Bank qui a démarré le suivi de CMB avec un conseil à " réduire " et un objectif de cours de 29,30 euros.

BARCO -1,23% à 68,00 EUR

- Barco, le spécialiste des solutions pour la visualisation et l'affichage a décidé d'examiner les possibilités de se désengager de BarcoVision, sa division active sur les marchés du textile et de l'optimisation des procédés de production.

- Outre le ralentissement de la croissance de BarcoVision par rapport à l'ensemble de Barco, la société avance comme motivation du désengagement que ses divisions "présentent d'assez nombreuses synergies entre elles, notamment en R&D et au niveau des canaux commerciaux, mais qu'il n'en va pas de même à la division BarcoVision".

EURONAV +0,18% à 22,21 EUR

- Euronav présente des résultats provisoires du 4e trimestre à 17h45 heures.

- Les analystes attendent que les résultats soient négativement influencés par la douceur hivernale dans l'hémisphère nord, et par conséquent le recul de la demande de carburants.

FORTIS - 1,05% à 31,95 EUR

- Crédit Suisse a abaissé son avis à "sous-performer"

UMICORE - 0,85% à 127,60 EUR

- Fortis a augmenté son objectif de cours à 137 EUR (132)

OMEGA PHARMA -2,87% à 57,45 EUR

- Fortis a augmenté son objectif de cours à 62 EUR (58)

EXMAR +0,75% à 22,97 EUR

- Fortis a abaissé son objectif de cours à 26,9 EUR (27,5)

NEWTREE +0,00% à 13,40 EUR

-Le chocolatier a dégagé un chiffre d'affaires consolidé de 3,5 millions d'euros en 2006, en hausse de 47% par rapport à 2005.

- Le CEO de la société estime que 2007 s'annonce sous de bons auspices.

C.G.

c.geuzaine@lecho.be (c) TNL (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés