Publicité

Le Bel 20 confirme son rebond à mi-séance

Bruxelles (L'Echo) Rompant avec cinq journées de recul, la Bourse de Bruxelles confirme clairement sa reprise ce jeudi à mi-séance. Elle profite du rebond des marchés new-yorkais, soutenus hier par la bonne prestation des valeurs technologiques et pétrolières. A 12h30, le Bel 20 gagnait 0,67% à 4.603,51 points.

Sur le front des valeurs, 16 composantes de l'indice bruxellois s'affichent dans le vert, Bekaert se distingue en hausse de 1,94% à 108,80 euros, tandis qu'à l'opposé Colruyt (-0,79%), AvH (-0,32%) et Belgacom (-0,09%) restent insensibles au regain.

BOURSES EUROPEENNES

Après cinq journées noires, les places du Vieux Continent s'inscrivent toutes dans le vert. Vers 12h30, le CAC 40 prenait 0,84% à 5.991,87 points, le DAX gagnait 1,16% à 7.891,34 points, l'AEX avançait de 0,96% à 544,82 points. Le Footsie était en hausse de 0,64% à 6.569,30 points.

STATISTIQUES

- La masse monétaire M3, indicateur avancé d'inflation en zone euro, a augmenté de 10,7% en mai sur un an, plus que prévu par les économistes, selon des chiffres provisoires livrés jeudi par la Banque centrale européenne (BCE). Les économistes misaient dans leur consensus sur une augmentation de 10,5% en mai. En avril, l'agrégat monétaire, qui rassemble l'argent disponible immédiatement ou à très court terme pour l'achat de biens, avait affiché une croissance de 10,4%, a rappelé un porte-parole de l'institut lors d'une conférence téléphonique.

- Le chômage a de nouveau baissé en Allemagne au mois de juin, avec un taux brut à 8,8%, contre 9,1% en mai, a annoncé jeudi l'Agence fédérale pour l'emploi. Quelque 3,687 millions de personnes étaient à la recherche d'un emploi en juin, soit 125.000 de moins que le mois précédent, a précisé l'Agence. Les chiffres en données brutes font référence dans le débat public.

La Belgique publiera les données de l'inflation pour le mois de juin. La France fera connaître les chiffres du chômage et de l'emploi pour mai (19h).

En provenance des Etats-Unis, les investisseurs attendront l'estimation finale du PIB au 1er trimestre (14h30) et les demandes hebdomadaires d'allocations chômage (14h30). Sans oublier la deuxième journée de réunion de la Fed.

VALEURS A SUIVRE CE JEUDI

SOLVAY +0,59% à 114,98 euros

- Solvay et SolVin, la filiale commune de Solvay et BASF pour les vinyles en Europe, ont annoncé ce jeudi vers 11h avoir signé un contrat de coentreprise ("RusVinyl") avec Sibur, filiale de Gazprom, pour "la construction de la première usine entièrement intégrée pour la production de vinyles à l'échelle mondiale en Russie". Montant de l'investissement commun: 650 millions d'euros.

- L'usine, qui sera précisément située à Kstovo, dans la région de Nijni-Novgorod (qui apporte son soutien au projet), devrait être opérationnelle en 2010, "sous réserve des autorisations réglementaires nécessaires ainsi que de la réalisation des infrastructures nécessaires" précise néanmoins Solvay par voie de communiqué.

- Le site devrait permettre la production annuelle de 330.000 tonnes de résine vinylique et de 225.000 tonnes de soude caustique.

CUMERIO +1,84% à 30,50 euros

- L'action de Cumerio a dépassé pour la première fois le cap des 30 euros, le prix offert par Norddeutsche Affinerie. Cela pourrait indiquer qu'un bon nombre d'investisseurs parie sur une contre-offre sur le spécialiste belge du cuivre. Un avis qui n'est pas partagé par tout le monde.

- La holding autrichienne A-Tec a, de son côté, fait savoir mercredi soir qu'elle prenait une participation de 5% dans Cumerio. Elle avait déjà acquis 10% la semaine passée.

- La confusion prédomine sur les intentions futures d'A-Tec. Bernard Hanssens, de la banque Degroof s'attend à une contre-offre. Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities a une vision totalement différente. Pour lui, c'est un coup de bluff d'A-Tec.

DELHAIZE +0,97% à 73,61 euros

- Delhaize a clôturé "avec succès" son offre de 500 millions d'euros et 450 millions de dollars d'obligations seniors et a communiqué les résultats finaux de l'offre de rachat de dette par Delhaize America.

-Le rachat des dettes de la filiale US entraînera au deuxième trimestre 2007 une charge non récurrente avant impôts d'approximativement 103 millions d'euros et un impact net de 53 millions d'euros. Delhaize prévoit, à partir de 2008, un impact positif annuel sur le bénéfice net d'environ 18 millions d'euros en raison de charges financières et fiscales moins élevées.

- Il a été présenté, in fine, des obligations à 8,125% pour 1.049.557.000 dollars et des emprunts obligataires à 9% pour 662.524.000 dollars. Etant donné que le montant en principal de ces obligations et emprunts a dépassé le plafond de l'offre, Delhaize America signale n'achètera aucune des obligations à 8,050% échéant en 2027 dans l'offre. Les obligations de ces séries qui avaient été présentées ont été rendues aux détenteurs.

Le groupe annonce qu'il a terminé le placement de 500 millions d'euros en principal d'obligations seniors à 5,625% (échéant en 2014), et de 450 millions de dollars en principal d'obligations seniors (échéant en 2017).

BELGACOM -0,09% à 32,94 euros

- Entre 200 et 300 membres du personnel de Proximus font leurs bagages parce qu'ils en ont assez de l'incertitude autour de l'intégration dans la société faîtière Belgacom, rapporte jeudi de Morgen. Les responsables de niveau moyen et le personnel de niveau inférieur ne disposent toujours pas d'une nouvelle description de fonction. De plus en plus de travailleurs cherchent dès lors un emploi ailleurs, essentiellement ceux du secteur ICT.

- Pour la fin de l'été, Proximus doit être intégré dans sa société-mère Belgacom. Mais cette intégration ne se déroule pas sans problèmes.

GIMV +0,60% à 53,49 euros

- La question de savoir ce que la GIMV fera de ses revenus est souvent revenue du côté des actionnaires du holding, réunis en assemblée générale ce mercredi. Nombreux étaient ceux qui espéraient le versement d'un nouveau dividende exceptionnel.

L'exercice 2006-2007 clôturé fin mars s'est en effet révélé un excellent cru dans l'histoire du holding flamand spécialisé dans le "private equity". A tel point que la société dispose désormais de 426 millions d'euros en cash.

- Pour Dirk Boogmans, administrateur délégué du holding, la livraison d'un dividende exceptionnel n'est juridiquement pas concevable avant l'issue du premier semestre de l'exercice en cours.

- Le holding ne manque toutefois pas de projets. A court terme, il songe à s'implanter en France et pour développer ses activités en capital risque et en "private equity ". Le groupe étudie actuellement la meilleure façon d'aborder ce marché et prendra sa décision en septembre.

PARC PARADISIO +0,31% à 16,05 euros

- En ce qui concerne le début de la saison 2007, le groupe se réjouit de la croissance très importante de la fréquentation du Parc. Ainsi, sur le seul mois d'avril, le nombre de visiteurs a été multiplié par 2,8 par rapport à 2006. A fin avril, le nombre de visiteurs a progressé de 150% et le chiffre d'affaires a évolué dans les mêmes proportions (+160%).

- Des excellents résultats qui sont à attribuer tout à la fois aux conditions météorologiques favorables et à l'attrait du plus grand jardin chinois d'Europe, inauguré durant l'été 2006.

- Enfin, le conseil d'administration informe les actionnaires que le dividende sera mis en paiement à compter du 17 août 2007. Le montant brut du dividende est de 0,45 euros par action, en progression de 13%.

UMICORE +1,72% à 157,70 euros

- Umicore a vendu sa participation dans Cumerio à Norddeutsche Affinerie, une opération qui lui a rapporté 19,5 millions d'euros, a annoncé le groupe mercredi.

- Umicore détenait encore 650.000 actions de Cumerio, a indiqué son porte-parole. Ces actions ont été cédées à NA, qui a conclu le week-end dernier un accord relatif à la reprise de Cumerio.

KBC

- KBC est la première grande banque active en Belgique à annoncer ce mercredi la hausse des taux de base sur ses comptes d'épargne, de 1,50 à 1,75%, à partir du 1er juillet. La prime d'accroissement sera elle aussi provisoirement revue à la hausse, de 0,50 à 1,25%, pour les nouveaux versements effectués entre le 1er juillet et le 31 août. La prime de fidélité reste quant à elle inchangée. La tendance avait été initiée ces dernières semaines par plusieurs petites banques

Vincent Georis

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés