Le Bel20 réduit ses gains; Option grimpe de 13%

Bruxelles (L'Echo) La Bourse de Bruxelles était à la hausse à la mi-séance dans la foulée du gain de 0,61% engrangé mardi. Vers 12h40, l'indice Bel20 limtait toutefois sa progression à 0,15%, à 4.535,07 points contre 0,27% à l'ouverture. Option se distinguait à la hausse (+13,10%), alors que Delhaize cédait 1,07%.

BOURSES EUROPEENNES

L'ensemble des Bourses européennes ont également ouvert dans le vert ce mercredi dans le sillage de la clôture positive de Wall Street, hier soir. A la mi-séance la Bourse de Paris, progressait de 0,22%. L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort prenait 0,30%, à 6.915,74 tandis que la Bourse de Londres faisait du surplace (-0,03%) tout comme Amsterdam (-0,02%).

BOURSE DE TOKYO

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en hausse de 0,74%, les investisseurs étant encouragés par les gains de la veille à Wall Street et pariant sur de bons chiffres de la croissance au Japon au quatrième trimestre 2006,. Le Nikkei 225 a gagné 131,19 points à 17.752,64 points, son plus haut niveau depuis le 9 mai 2000. L'indice élargi Topix a pour sa part terminé en hausse de 9,41 points (+0,54%) à 1.765,31 points.

L'excédent courant du Japon a atteint en 2006 le niveau record de 19.839,0 milliards de yen (125,56 milliards d'euros au taux de change actuel), en hausse de 8,7% par rapport à 2005, malgré un repli surprise de 5% en décembre, a annoncé mercredi le ministère des Finances. Il s'agit de la première hausse de l'excédent courant en deux ans. Elle s'explique essentiellement par un bond du compte des revenus, lequel a été dopé par les copieux rendements des investissements japonais à l'étranger aidés par la faiblesse persistante du yen par rapport au dollar et à l'euro.

STATS

On attend ce mercredi les ventes de détails (janvier), les stocks des entreprises (décembre) et les stocks de pétrole aux Etats-Unis. Mais surtout le témoignage du président de la Fed Ben Bernanke au sénat prévu pour 16hrs de notre heure.

La France fera part des investissements dans l'indutrie (janvier) et le Royaume-Uni des indicateurs sur le chômage (janvier).

VALEURS

OPTION +13,10%, à 14,50 EUR

-Nokia et Intel ont décidé de ne pas poursuivre leur projet de se lancer ensemble sur le marché des cartes de communication sans fil embarquées dans les PC portables, indique ce mercredi matin De Tijd. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour le Belge Option, dont le titre avait perdu 27,9% lors de l'annonce de cette collaboration le 28 septembre dernier, provoquant une perte de valeur de 244 millions d'EUR sur une seule séance.

-George Thangadurai, directeur du planning stratégique de la division mobilité d'Intel a confirmé l'information du Tijd. Les clients de Nokia et Intel ont d'ores et déjà été informés de cette nouvelle. Mais entre-temps, le Suédois Ericsson a lancé lors du congrès 3GSM qui se tient jusque jeudi à Barcelone sa première carte de communication embarquée.

- Degroof a revu sa recommandation sur le titre et est passé de conserver à accumuler.

- KBCS a revu à la hausse son objectif de cours pour le porter à 14,50 euros contre 13 euros.

BARCO +1,39%, à 69,20 EUR

-Le groupe courtraisien d'imagerie coté sur Euronext, a annoncé ce mercredi matin avoir dégagé au cours du dernier trimestre de 2006, un Ebita (Ebit avant amortissement du goodwill) de 26,8 millions d'EUR, contre un Ebita de 19,07 millions d'EUR un an plus tôt. Son chiffre d'affaires trimestriel a quant à lui atteint 222,5 millions d'EUR, à comparer aux 209,97 millions d'EUR réalisés entre octobre et décembre 2005. Les analystes, qui tenaient compte d'une dépréciation de 8,5% du dollar sur la période (45% des ventes sont formulées en dollars), pariaient sur un Ebita de 26,8 millions d'EUR et sur un chiffre d'affaires de 214,2 millions d'EUR, soit une marge de 13%.

-De son côté, Barco, qui a généré un bénéfice net de 8,08 millions d'EUR sur la période (-41%), avait indiqué tabler sur un chiffre d'affaires trimestriel situé entre 207 et 217 millions d'EUR, assorti d'un Ebita situé entre 11,5 et 14,5% (entre 25 et 30 millions d'EUR).

-Sur l'ensemble de l'exercice 2006, Barco a dégagé un bénéfice net de 33,31 millions d'EUR (-13%) et un Ebita de 60,69 millions d'EUR, sur des revenus en hausse de 5,4%, à 750,79 millions d'EUR. Les cinq analystes sondés par nos soins hier mardi tablaient sur un bénéfice net de 44,76 millions d'EUR en 2006 (+15,96%), réalisé sur un chiffre d'affaires en progression de 4,28% à 742,44 millions d'EUR.

-Le dividende annoncé par l'entreprise est également supérieur aux attentes puisqu'il atteindra 2,30 EUR (contre 2,15 EUR pour 2005), alors que les analystes s'attendaient à un dividende brut quasiment stable, à 2,17 EUR

-Pour 2007, Barco s'attend à une croissance organique de son chiffre d'affaires située en-deça des 10%... mais au-delà des 5,4% réalisés en 2006. Donc des revenus situés entre 790 et 825 millions d'EUR, là où les analystes tablaient en moyenne sur 803,56 millions d'EUR.

IBT +2,17%, à 8,48 EUR

-La société IBt a racheté les parts (49,5%) de l'actionnaire minoritaire d'Urorad. IBt détient désormais 100% du capital de cette société qui distribue ses produits en Allemagne depuis 2003. Ce rachat s'inscrit dans la volonté de développer un réseau de distribution propre en Europe. Le prix de la transaction n'a pas été dévoilé. Urorad emploie trois personnes.

-International Brachytherapy (IBt) produit et commercialise des implants radiothérapeutiques destinés à traiter le cancer de la prostate. Le marché allemand des implants permanents de brachytherapie pour la prostate est l'un des plus importants d'Europe (plus de 25%), a précisé la société basée à Seneffe.

-IBt publiera ses résultats annuels le 28 février. Ils ne contiendront pas de " surprise majeure " nous a-t-on précisé.

LOTUS BAKERIES +0,04% à 239 EUR

-Le fabricant de speculoos, gaufres et autres cakes fera état de ses résultats annuels ce mercredi après Bourse.

ASCENCIO + 11% à 55,50 euros

Lors de sa première cotation sur l'Eurolist d'Euronext Bruxelles, la Sicafi Ascencio a bondi de 11% à 55,50 euros pour 24.197 titres échangés. L'offre publique de vente qui a été clôturée anticipativement vendredi dernier a été sursouscrite 12 fois pour la tranche réservée aux particuliers et 19 fois pour la tranche institutionnelle.

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés