Publicité

Les cotes européennes reprennent leur souffle

(l'echo) Les marchés d'actions européens cèdent un peu de terrain ce jeudi matin sur des prises de bénéfice après la nette hausse de mercredi, dans une séance peu animée en l'absence de nombreux opérateurs. Peu après 13 heures, l'indice DJ Stoxx 50 se tasse de 0,14% à 3712,30 points. Paris abandonne 0,28%, Amsterdam 0,26% Londres 0,17% et Francfort 0,04%. L'indice Bel20 quant à lui est stable (+0,01%) à 4363,42 points.

A New York, le Dow Jones a dépassé mercredi les 12.500 points pour la première fois de son histoire, grâce à la bonne surprise d'un bond de 3,4% des ventes de logements neufs en novembre, à 1,047 million d'unités en rythme annuel, là où les analystes prévoyaient un essoufflement à 1,015 million, sur fond d'impact progressif de la remontée des taux d'intérêt. "Les risques de crise immobilière aux Etats-Unis, qui inquiétaient tout le monde, n'ont finalement pas eu trop d'impact sur la croissance américaine et l'immobilier américain donne des signes plutôt positifs", a indiqué à l'AFP Patricia Caspar, gérante de portefeuille chez Shanti Gestion.

Jeudi, l'immobilier est de nouveau au programme, avec la publication des reventes de logements existants. Les opérateurs s'attendent cette fois à une baisse des ventes, de 6,24 milions d'unités en octobre à 6,19 millions en novembre. Les logements existants représentent presque six fois plus de logements que les logements neufs. Le marché attend aussi la publication de l'indice PMI d'activité dans le secteur industriel de la région de Chicago. Le mois dernier, cet indice était ressorti sous les 50%, c'est-à-dire qu'il signalait une contraction de l'activité. Enfin, les traders attendent aussi la publication des stocks hebdomadaires de pétrole dont la diffusion a été retardée d'un jour pour cause de semaine raccourcie.

VALEURS :

UCB -0,19% à 51,95 euros

- Le titre UCB reste mal orienté ce jeudi matin

- L'action UCB continue à souffrir d'une demande d'informations émanant de la FDA sur le médicament Cimzia, destiné à soigner la maladie de Crohn.

- Les investisseurs craignent que la lettre envoyée par la FDA, la semaine dernière, ne ralentisse le processus de commercialisation du Cimzia, présenté comme l'un des futurs blockbusters du groupe pharmaceutique belge et dont les demandes d'approbation ont été transmises aux autorités compétentes aux Etats-Unis et en Europe.

ICOS VISION +1,07% à 31,13 euros

- La société louvaniste ICOS Vision Systems annonce ce jeudi qu'elle a trouvé un accord avec Scanner Technologies dans le cadre du procès intenté aux Etats-Unis en juillet 2005 par le premier contre le deuxième.

- Les deux parties ont convenu de limiter l'étendue du litige en retirant certains points d'accusation. Selon ICOS, cet arrangement n'aura pas d'effet négatif sur les activités à venir.

ROULARTA +0,42% à 59,25 euros

- Le groupe de média belge Roularta a repris, via sa filiale Studio Magazine, le périodique français "Cine Live".

- Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

THROMBOGENICS +9,52% à 11,55 euros

- ThromboGenics et BioInvent ont reçu de l'Union européenne 2 millions d'EUR de subsides pour le programme Angiostop, qui concerne le développement d'une nouvelle catégorie de médicaments potentiels anti-angiogène.

- Ce subside européen viendra soutenir les efforts de recherche entamés par ThromboGenics et BioInvent en 2004 et qui font partie intégrante de leur stratégie de développement.

PUNCH INTERNATIONAL -0,39% à 88,65 euros

- Les administrateurs indépendants du groupe graphique Punch Graphix s'opposent à l'offre que Punch International lance sur l'entreprise, à 128 pence l'action. Ces administrateurs, parmi lesquels Ben Van Assche et Geoff White, trouvent le montant de l'opération trop faible.

- Punch a augmenté la semaine dernière sa participation dans Graphix, qui est coté sur la Bourse londonienne AIM. En conséquence, elle doit lancer une offre sur le solde du capital.

WAREHOUSES ESTATES BELGIUM (WEB) = à 40,60 euros

-La huitième assemblée générale annuelle ordinaire de la sicafi WEB s'est tenue le 27 décembre. L'ensemble des points soumis au vote ont été adoptés à l'unanimité.

-A la clôture du 8e exercice, la valeur d'investissement du patrimoine immobilier était de 95,6 millions EUR contre 88,8 millions un an plus tôt, soit une augmentation de l'ordre de 7%.

-Un dividende exceptionnel de 0,25 EUR net s'ajoutera au 2,05 EUR du dividende ordinaire.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés