Publicité

Bourses européennes en hausse, Wall Street en baisse

(l'echo) Après avoir reculé ce jeudi de 0,86%, à 4.505,85 points, l'indice Bel 20 a récupéré 0,29%, ce vendredi, à 4518,83 points. C'est KBC qui a réalisé la seule hausse au sein de l'indice (+1,43%), tandis qu'UCB a accusé le plus gros repli (-2,15%).

BOURSES EUROPEENNES

- La Bourse de Paris a terminé en hausse vendredi, le CAC 40 gagnant 0,48% à 5.692,45 points. L'indice parisien vedette avait fini jeudi en baisse de 0,66% à 5.665,10 points.

- La Bourse de Londres a fini en hausse vendredi, l'indice Footsie-100 des principales valeurs gagnant 0,57% et 36,40 points à 6.382,80 points, un nouveau plus haut en clôture depuis le 13 décembre 2000.

- L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a fini vendredi en hausse de 0,50% à 6.911,11 points, contre 6.876,73 points la veille à la clôture.

- La Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,50% vendredi, l'indice AEX des principales valeurs s'établissant à 507,30 points contre 504,78 points jeudi soir.

WALL STREET

Après un démarrage en trombe, dans la foulée de la nette hausse de l'action General Motors, la Bourse de New York a reviré à la baisse dans l'après-midi. Des propos tenus par un membre de la Réserve fédérale américaine ont fait remonter le taux obligataire à 10 ans à près de 4,80%. William Poole (St-Louis) a déclaré qu'«une inflation de base supérieure à 2% devrait être inacceptable et pourrait entraîner des hausses supplémentaires des taux d'intérêt».

L'indice Dow Jones a terminé en baisse de 0,45% à 12.580,83 points. Peu après l'ouverture, il était monté jusqu'à 12.675,68 points. Sur la Bourse du Nasdaq, le Composite a clôturé en baisse de 1,16% à 2.459,82points.

STATISTIQUES ATTENDUES CE LUNDI

- USA : chiffre du budget fédéral janvier (20H00)

- G.-B. : prix à la production janvier et indicateur principal décembre

- Danemark : prix à la consommation janvier (09H30)

- Pologne : balance des transactions courantes décembre

STATISTIQUES DE VENDREDI

- Les analystes ont reçu les chiffres français de la production industrielle pour décembre. Cette dernière est repartie à la hausse en décembre, progressant de 1,1% par rapport à novembre, après avoir reculé (-0,4%, chiffre révisé) le mois précédent, selon l'Insee, mais les économistes restent partagés sur le sens à donner à ce chiffre. Le rebond de décembre est supérieur aux attentes des analystes, qui avaient prévu une progression de 0,5%.

- Le déficit du commerce extérieur de la France a atteint le montant record de 29,21 milliards d'euros en 2006, battant largement le précédent record qui était de 23,1 milliards d'euros en 2005, ont annoncé vendredi les Douanes françaises.

- Par ailleurs, le Royaume-Uni a essuyé un déficit commercial record en 2006, plombé notamment par une balance pétrolière négative pour la deuxième année d'affilée, a annoncé ce vendredi l'Office des statistiques nationales (ONS).

VALEURS A SUIVRE CE LUNDI

PORTHUS

- Les résultats semestriels du fournisseur de solutions IT basé à Lier et coté sur Alternext Bruxelles sont attendus avant Bourse.

- Sondés par L'Echo, les deux analystes qui suivent la valeur parient en moyenne sur un bénéfice net de 185.800 EUR, dégagé sur un chiffre d'affaires de 6,55 millions d'EUR.

- Les deux analystes sont à l'achat sur la valeur, cotée depuis le 27 décembre dernier.

- Au fixing, vendredi, Porthus grimpait de 0,5%, à 9,45 EUR.

UCB

- La financière de Tubize, actionnaire de référence d'UCB, ainsi que des investisseurs ont acquis, de la famille Schwarz, un bloc de 7,58% d'UCB, au prix moyen de 48,75EUR/action.

- La famille Schwarz conservera un bloc de 5,4% au moins jusqu'en juin 2010

- Vendredi, la valeur cotait à la cloche en retrait de 2,15%, à 48,26 EUR

COLRUYT

- Le groupe de distribution a constitué en date du 1er février 2007, une S.A. dénommée "Colruyt Luxembourg" dont le siège social se situe au Grand-Duché de Luxembourg. Il en est le seul actionnaire.

- Vendredi soir, le titre valait 168,50 EUR (+0,54%)

VALEURS QUI ETAIENT EN VUE VENDREDI

(aucun résultat n'est tombé ce vendredi)

ZETES +1,58%, à 24,49 EUR

D'après "La Lettre du Continent", relayée par l'analyste de KBC Securities Nico Melsens, le groupe technologique belge Zetes serait actuellement short-listé en Côte d'Ivoire pour un projet d'authentification (lié aux élections) comparable à celui remporté par l'entreprise en 2005 en République Démocratique du Congo. Contacté par nos soins, le porte-parole de Zetes s'est refusé à tout commentaire. En Bourse, à 15h35, le titre Zetes prenait 1,58%, à 24,49 EUR.

CNP -0,47%, 48,47 EUR

Le holding de la Blanche Borne a dégagé un résultat net consolidé restreint (résultat qui ne prend en compte que le flux des dividendes des participations en portefeuille) en recul de 10,1% à 417,9 millions d'euros.

AUXIMINES (+3,61%, à 875 EUR) / BREDERODE (+2,78%, à 29,60 EUR)

Ces hausses reposent sur les résultats 2006 solides affichés jeudi après Bourse par Brederode (Auximines, qui chapeaute Brederode, publiera les siens le 23 février). Des résultats qui ont d'ailleurs poussé KBC Securities à revoir à la hausse l'objectif de cours de Brederode (de 28 à 31,5 EUR) et celui d'Auximines (1000 EUR, contre 900 auparavant). Concrètement, Brederode a vu ses capitaux propres progresser de 13,15% l'an dernier, à 1,219 milliard d'EUR. Et la société de Waterloo, qui verrait bien les places européennes progresser de 7 à 10% cette année, a gonflé son dividende de 5,7% (à 0,37 EUR net), tout en programmant la destruction d'un nouveau paquet d'actions propres.

QUICK -1,22%, à 37,15 EUR

Pour son dernier jour de cotation (fin de l'OPA de Financière Gallop à 37,80 EUR/action), le titre du restaurateur rapide a reculé d'1,22%, à 37,15 EUR. Le marché a plus que probablement tenu compte des frais de transactions.

OPTION +1,52 %, à 12,69 EUR

Le marché s'attend à de probables annonces la semaine prochaine, à l'occasion du congrès 3GSM, qui se tiendra à Barcelone.

RHJ INTERNATIONAL +3,66%, à 16,15 EUR

Le groupe de capital à risque RHJ International (RHJI), qui est coté à Bruxelles, annonce une double réduction de son capital. Lors d'une assemblée générale extraordinaire programmée pour le 8 mars. "La société y est obligée si elle veut pouvoir racheter ses propres actions durant son prochain exercice comptable", a commenté l'analyste de KBC Securities Tom Simonts.

D'IETEREN +1,03%, à 293 EUR

KBC Securities a relevé son objectif de cours à 320 EUR (contre 300 EUR).

Xavier Degraux

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés