Publicité

Encore une séance volatile pour Wall Street, qui revient enfin dans le vert

Bruxelles (L'Echo) Après s'être déjà replié mardi, la Bourse de Bruxelles a encore choisi le rouge comme couleur dominante ce mercredi.

En clôture, l'indice vedette de la place bruxelloise a cédé ainsi 0,58% à 4572,91 points.

BOURSES EUROPEENNES

Les places européennes ont signé ce mercredi leur cinquième journée consécutive de repli. Les investisseurs sont restés prudents suite au retournement de situation survenu mardi sur les marchés new-yorkais, suite à la publication de deux indicateurs inférieurs aux attentes, les ventes de logements neufs et l'indice de confiance des consommateurs. A la clôture, le CAC 40 était en baisse de 0,20% à 5.941,67 points, le DAX lâchait 0,75% à 7.801,23 points, l'AEX reculait de 0,67% à 539,62 points. Le Footsie se repliait de 0,48% à 6.527,60 points.

WALL STREET

La Bourse de New York a rebondi mercredi, après trois séances consécutives en baisse: l'indice Dow Jones a pris 0,68% et le Nasdaq a gagné 1,21%.Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a progressé de 90,07 points pour clôturer à 13.427,73 points, et l'indice composite du Nasdaq de 31,19 points à 2.605,35 points, selon les chiffres définitifs de clôture.L'indice élargi Standard and Poor's 500 a lui monté de 0,90% (+13,46 points), repassant au-dessus des 1.500 points, à 1.506,35 points.Après avoir reculé pendant trois séances consécutives, Wall Street s'était maintenu en baisse quasiment toute la matinée, à la suite de la publication du plus fort recul en quatre mois des commandes de biens durables, seul indicateur macroéconomique de la journée. La tendance s'est inversée en début d'après-midi.

STATISTIQUES

Ce jeudi sera une nouvelle journée fort chargée en ce qui concerne les données macroéconomiques. Il y en aura pour tous les goûts.

De Belgique nous viendra l'inflation pour le mois de juin. De France, les chiffres du chômage et de l'emploi pour mai (19 h 00). L'Allemagne communiquera elle ses chiffres pour le chômage de juin (10 h 00). La Suisse fournira la balance touristique pour 2006 et le Japon ses données relatives à la production industrielle de mai (1ere estimation).

Enfin, nos amis américains fourniront l'estimation finale du PIB au 1er trimestre (14 h 30) et les demandes hebdomadaires d'allocations chômage (14 h 30). Sans oublier la deuxième journée de réunion de la Fed.

VALEURS EN VUE MERCREDI

ACKERMANS & VAN HAAREN +0,10% à 70,98 euros

-Delen Investments (groupe Ackermans & van Haaren) a conclu un accord avec les partenaires de Capital & Finance (Capfi) pour le rachat de leur participation de 90% dans Capital & Finance et de leur filiale à 100% présente dans la gestion d'actifs. Le prix de rachat pour 100% s'élève à 125 millions d'euros. Les associés de Capfi ont l'intention de réinvestir une partie du prix de la vente dans le groupe AvH. Ils participeront également au développement des activités de la nouvelle Banque Delen-Capfi.

GIMV - 0,36% à 53,17 euros

-Au cours des premiers mois de son exercice 2007/2008, la GIMV a investi 53,5 millions d'euros, dont 33,2 millions d'euros sur son bilan. De ce chiffre 33,8 millions d'euros ont été investis dans le domaine d'activité Corporate Investment, 9,9 millions d'euros dans Life Science, 8,7 millions d'euros dans ICT et 1 million d'euros dans le Cleantech, a précisé la société d'investissement de la Région flamande.

-Au niveau des désinvestissements également, la GIMV qui tient son assemblée générale ce mercredi a été très active au cours de cette période, affirme-t-elle. Les désinvestissements ont atteint un montant total de 95,5 millions d'euros. Les départements Life Sciences et ICT ont réalisé respectivement des désinvestissements pour un montant de 3,5 et 2,8 millions d'euros.

SUEZ +0,92% à 41,70 euros

- La banque suisse UBS a relevé son objectif de cours sur la valeur passant de 42,5 euros à 46,5 euros.

- Paris devrait officialiser la fusion entre le groupe privé d'énergie Suez et le groupe public gazier Gaz de France "dans les prochains jours", selon des informations de presse, le gouvernement se bornant à dire mercredi qu'aucune décision n'était "arrêtée".

Selon le quotidien Le Figaro, le gouvernement a demandé aux deux entreprises de lui proposer un schéma de fusion, considérant désormais le rapprochement entre GDF et Suez comme le projet "le plus pertinent" pour GDF.

Interrogée à la sortie du Conseil des ministres, la ministre de l'Economie Christine Lagarde a elle affirmé que "toutes les options étaient à l'étude. On n'a pas de calendrier et il n'y a pas de décision arrêtée", a-t-elle ajouté, sans toutefois démentir fermement les informations du Figaro.

PINGUIN +26,87% à 14,40 euros

-Le spécialiste flamand des produits surgelés Pinguin a annoncé son intention de reprendre le groupe Lutosa, situé à Leuze-en-Hainaut et spécialisé dans les chips, croquettes et autres frites. Pinguin va payer 175 millions d'euros pour les actions de Lutosa.

-A côté de cela, Pinguin planifie également une augmentation de capital de 65 millions d'euros. Une information communiquée par Pinguin après la clôture de la Bourse.

-Le conseil d'administration de Pinguin va présenter l'augmentation de capital à l'assemblée générale. Ce mardi, Pinguin a signé un accord avec la famille Van den Broeke, propriétaire de la marque Lutosa, pour la reprise de toutes les actions du groupe spécialisé dans la pomme de terre.

La reprise doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence précise Pinguin qui ajoute enfin que le management de Lutosa restera encore un certain temps aux commandes du groupe.

HAMON -2,50% à 42,85 euros

-La société Hamon qui fête ses 100 années d'existence a décidé de renforcer son comité exécutif. Cette décision intervient suite à la forte croissance des activités et des résultats du groupe, a précisé Hamon.

-Quatre nouveaux membres ont été désignés dont deux collaborateurs récemment engagés. Cela porte à sept le nombre des directeurs siégeant au comité de cette société spécialisée dans les systèmes de refroidissement, de dépollution de l'air et d'échangeurs de chaleur.

-Les quatre personnes qui rejoignent le comité sont : Philippe Delvaux, Rodica Exner, Michèle Vrebos et Bernard Vuylsteke.

AGFA-GEVAERT -1,10% à 18,95 euros

-En accord avec le conseil d'administration du groupe, Marc Olivié, président et CEO du groupe a annoncé sa décision de démissionner au 30 juin 2007.

En vue de la scission déjà annoncée par Agfa-Gevaert en trois sociétés cotées indépendantes, Marc Olivié avait déjà indiqué qu'il considérait son contrat comme rempli et qu'il chercherait de nouveaux challenges.

-Le projet de scission est quant à lui entièrement dessiné et sur les rails. Chacune des parties ont accepté de se séparer dans le but avoué de permettre une meilleure concentration sur les objectifs futurs respectifs.

-Le processus de réorganisation devrait être terminé avant la fin de l'année.

Pour assurer la continuité, le conseil a demandé au chairman et ancien CEO, Ludo Verhoeven, d'assumer le suivi quotidien de la scission.

WDP +0,85% à 47,40 euros

-La société immobilière Warehouses De Pauw (WDP) va acquérir pour 150 millions d'euros le portefeuille immobilier du groupe de fruits et légumes belge Univeg, a annoncé le groupe dans un communiqué de presse diffusé ce mardi après Bourse. Le transfert économique du portefeuille sera effectif le 1er juillet.

-WDP acquiert huit sites de magasins, soit 120 000 m² d'entrepôts conditionnés. Ils sont situés en Belgique et aux Pays-Bas et loués à 90% pour 20 ans et à 10% pour 10 ans à des sociétés du groupe Univeg.

LEASINVEST +2,17% à 77,65 euros

COFINIMMO -1,03% à 138,94 euros

- La sicafi Leasinvest Real estates lance une surenchère sur Immo-Croissance. Elle va offrir 130,7 millions d'euros pour le fonds luxembourgeois Immo-Croissance. Une information diffusée ce mardi après la Bourse.

- Le prospectus de l'offre doit encore être soumis aux autorités boursières en Belgique et au Luxembourg.

- Un peu plus de 24 heures après la surenchère annoncée par la Sicafi Leasinvest Real Estates, un nouveau prétendant est sorti du bois avec une offre supérieure.

Il s'agit du groupe islandais Baugur qui propose 329,15 euros par action de distribution et 926,16 euros par action de capitalisation, valorisant la Sicav à 145 millions d'euros. Selon les propres calculs de Baugur, son offre est de 11% supérieure à celle de Leasinvest. Il va sans dire qu'elle est aussi plus conséquente que les conditions de la première et de la deuxième proposition formulée au départ par Cofinimmo.

COLRUYT -1,37% à 161,40 euros

-Le groupe Colruyt a généré, à l'issue de son exercice 2006/2007 clôturé fin mars, un chiffre d'affaires de 5,21 milliards d'euros en croissance de 9,1% par rapport aux 4,78 milliards de 2005/2006. Ce chiffre est tout à fait conforme à la prévision moyenne des analystes.

-Le résultat net consolidé (part de groupe) a grimpé de son côté de 14% à 262,6 millions d'euros. Il est légèrement supérieur aux prévisions du groupe qui tablait sur 259 millions mais inférieur aux attentes du marchés (270 millions d'euros). Le bénéfice par action a lui augmenté de 15,7% à 7,94 euros.

-Un dividende brut en hausse de 17,4% à 3,24euros par action sera proposé aux actionnaires.

-Colruyt prévient qu'il est fort probable qu'il ne puisse pas maintenir pour l'exercice en cours la même croissance exceptionnelle des résultats. "Notre ambition sur le long terme est que la croissance de notre résultat colle davantage à celle de notre chiffre d'affaires" a précisé Wim Biesemans.

-Colruyt présentera ses prévisions pour l'exercice 2007/2008 lors de l'assemblée annuelle prévue le 19 septembre.

VALEURS A SUIVRE JEUDI

GIMV

- La question de savoir ce que la GIMV fera de ses revenus est souvent revenue du côté des actionnaires du holding, réunis en assemblée générale ce mercredi. Nombreux étaient ceux qui espéraient le versement d'un nouveau dividende exceptionnel.

L'exercice 2006-2007 clôturé fin mars s'est en effet révélé un excellent cru dans l'histoire du holding flamand spécialisé dans le "private equity". A tel point que la société dispose désormais de 426 millions d'euros en cash.

- Pour Dirk Boogmans, administrateur délégué du holding, la livraison d'un dividende exceptionnel n'est juridiquement pas concevable avant l'issue du premier semestre de l'exercice en cours.

- Le holding ne manque toutefois pas de projets. A court terme, il songe à s'implanter en France et pour développer ses activités en capital risque et en "private equity ". Le groupe étudie actuellement la meilleure façon d'aborder ce marché et prendra sa décision en septembre.

PARC PARADISIO

- En ce qui concerne le début de la saison 2007, le groupe se réjouit de la croissance très importante de la fréquentation du Parc. Ainsi, sur le seul mois d'avril, le nombre de visiteurs a été multiplié par 2,8 par rapport à 2006. A fin avril, le nombre de visiteurs a progressé de 150% et le chiffre d'affaires a évolué dans les mêmes proportions (+160%).

- Des excellents résultats qui sont à attribuer tout à la fois aux conditions météorologiques favorables et à l'attrait du plus grand jardin chinois d'Europe, inauguré durant l'été 2006.

- Enfin, le conseil d'administration informe les actionnaires que le dividende sera mis en paiement à compter du 17 août 2007. Le montant brut du dividende est de 0,45 euros par action, en progression de 13%.

UMICORE

- Umicore a vendu sa participation dans Cumerio à Norddeutsche Affinerie, une opération qui lui a rapporté 19,5 millions d'euros, a annoncé le groupe mercredi.

- Umicore détenait encore 650.000 actions de Cumerio, a indiqué son porte-parole. Ces actions ont été cédées à NA, qui a conclu le week-end dernier un accord relatif à la reprise de Cumerio.

KBC

- KBC est la première grande banque active en Belgique à annoncer ce mercredi la hausse des taux de base sur ses comptes d'épargne, de 1,50 à 1,75%, à partir du 1er juillet. La prime d'accroissement sera elle aussi provisoirement revue à la hausse, de 0,50 à 1,25%, pour les nouveaux versements effectués entre le 1er juillet et le 31 août. La prime de fidélité reste quant à elle inchangée.

La tendance avait été initiée ces dernières semaines par plusieurs petites banques

Philippe Degouy

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés