Publicité

Euronext Bruxelles: le Bel20 cède 0,57%, Hamon et Zenitel jouent les vedettes

Bruxelles (TNL) A l'instar des principaux marchés européens, l'indice Bel20 a terminé la séance de mardi sur une note négative, plombé par les baisses de cours de quelques grosses pointures du marché. L'indice a cédé en effet 0,57% à 4.468,28 points. Parmi les replis significatifs, il est à signaler celui de Suez ou d'UCB.

Au rayon des bonnes nouvelles, il est à signaler la superbe progression du cours de l'action du groupe d'équipements industriels Hamon. Joie également pour l'action Zenitel, objet de spéculation depuis quelques jours.

BOURSES EUROPEENNES

Même tendance morose sur les autres places financières européennes malgré la bonne tenue du baromètre ZEW, qui compile les attentes du secteur financier pour l «'économie allemande. Paris a cédé 0,70% à 5.591,54 points, tout comme le Footsie, en baisse de 0,76% à 6.215,70 points. Amsterdam limitait quant à lui les frais à 504,81 points, soit une diminution de 0,11%. Enfin, le Dax à Francfort clôturait la séance sur une baisse de 0,22% à 6.716,82 points.

STATS

Le baromètre ZEW, l'un des principaux indicateurs de confiance en Allemagne, est remonté nettement plus que prévu en janvier, nourrissant l'idée que la forte hausse de la TVA sera digérée sans trop de mal par la première économie de la zone euro. L'indice de l'institut ZEW a bondi de 15,4 points en janvier à -3,6 points.

Parmi les statistiques prévues pour mercredi, les analystes attendent les chiffres de l'inflation européenne pour décembre (2e estimation), ceux du commerce extérieur de novembre. D'autres statistiques liées au marché américain sont prévues : l'indice des prix à la production de décembre (14h30), la production industrielle de décembre (14h30), le Livre beige de la Fed (20h00) ou la balance des comptes courants pour novembre (15h00).

WALL STREET

L'indice vedette Dow Jones de la Bourse de New York a fini mardi sur un nouveau record de clôture, prenant 0,21%, tandis que le Nasdaq a perdu 0,20%, dans un marché prudent avant une série de résultats trimestriels.

Au terme des échanges, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a avancé de 26,51 points 12.582,59 points, et l'indice composite du Nasdaq a reculé de 5,04 points à 2.497,78 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a grignoté de son côté 0,08% (+1,17 point) à 1.431,90 points.

Les marchés étaient restés fermés lundi en raison d'un jour férié aux Etats-Unis.

Mercredi, JP Morgan Chase, American Airlines et Apple annonceront les résultats du 4e trimestre de leur exercice.

VALEURS A SUIVRE

ACKERMANS & van HAAREN +1,39% à 65,60 euros / CFE -0,30 % à 989,50 euros

- AvH va remplacer Barco dans le Bel 20 dès le premier mars.

- "De Standaard" de mardi a annoncé que CFE et Ackermans & van Haaren, les deux actionnaires du groupe de dragage Deme de Zwijndrecht, ont créé la société anonyme Rent a Port à la date du 7 décembre 2007. La société démarre avec un capital de 62.000.A la tête on retrouve Marc Stordiau, qui a dirigé DEME pendant 15 ans. Rent a Port va se concentrer sur la construction et la gestion de ports dans les pays en voie de développement. La réalisation de projets industriels nécessite souvent la présence d'un port qui peut assurer l'import et export de biens. Or, les gouvernements locaux ne disposent pas toujours des moyens pour la mise en place d'un port opérationnel.

- Un consortium incluant la société belge de dragage DEME, détenue à parts égales par AvH et CFE, investit 70 millions de dollars (environ 54 millions d'euros) dans la construction de la zone portuaire et industrielle de Dinh Vu (Vietnam).

BARCO -1,16 % à 67,95 euros

-Barco doit quitter le Bel 20. Le premier mars, il sera remplacé par Ackermans & van Haaren.

FLUXYS -0,71% à 2799,00 euros

- Fluxys a démarré la construction d'une station de compression à Zelzate afin de répondre à la hausse attendue de la consommation globale de gaz naturel sur le marché belge.

- La construction représente un investissement de 93 millions d'euros et s'inscrit dans le programme d'investissement indicatif 2005-2014 de Fluxys, dont le montant s'élève globalement à 1350 millions d'euros.

METRIS -1,84 % à 13,35 euros

- KBC Securities a exercé son option de surallocation ("greenshoe") sur la société technologique louvaniste à 12 euros par action. Le 11 décembre, le spécialiste de solution métrologiques est entré en Bourse pour le même prix.

-L'exercice de l'option a trait à 1.044.790 actions existantes, ce qui porte le nombre total d'actions vendues par des actionnaires existants à 2.711.457, soit une somme de 32,5 millions d'euros.

-Metris a recolté 65 millions d'euros par le placement de nouvelles actions sur Euronext Bruxelles. Le free float est de 66,1%.

HAMON +8,44% à 31,99 euros

- Le spécialiste des systèmes de refroidissement industriels et de dépollution de l'air a reçu pour 463,1 millions d'euros de commandes en 2006, soit 37% de plus par rapport à 2005

-Dexia relève son objectif de cours à 39 euros (contre 31).

QUICK +0,19% à 37,80 euros

- Mardi se clôturait l'OPA sur la chaîne de fast-food par la Caisse des Dépôt et des Consignations (CDC) à 37,80 euros par titre.

SUEZ -1,66 % à 39,18 euros

-L'actionnaire minoritaire de Suez Eric Knight, opposé à la fusion avec GDF a vendu l'intégralité de sa participation, d'environ 0,4%, dans le groupe énergétique français.

- Albert Frère "ne croit pas" à une OPA sur le groupe d'énergie et d'environnement Suez, dont il détient 9,5% du capital. La semaine dernière, a renforcé sa position de premier actionnaire de Suez à 9,5% du capital, actuellement sous la menace d'une OPA de l'homme d'affaires français François Pinault.

-A propos du projet de mariage entre Suez et Gaz de France (GDF), retardée après le 1er juillet 2007, Frère déclare que "la fusion n'est certainement pas enterrée".Sur la question de la parité d'échange prévue entre Suez et GDF, Albert Frère estime qu'il "va de soi que la question de la parité sera revue le moment venu".

AGFA-GEVAERT -0,93 % à 19,13 euros

-Agfa-Gevaert va prolonger son partenariat avec la luxembourgeoise Imprimerie Centrale.

Les nouveaux software d'automatisation de prépresse et de gestion de projets d'Agfa devraient permettre à Imprimerie Centrale d'améliorer son service à la clientèle en ligne et à distance tout en intégrant les systèmes de gestion actuels, fournis par la société Gamsys de Spa.

ZENITEL +1,87 % à 4,36 euros

- Le titre profite toujours d'un courant de spéculation depuis que la valeur est considérée par le magazine Cash comme l'une des actions qui pourrait doubler en 2007. En quatre jours, la valeur a grimpé de plus de 40%.

- Pure spéculation selon Dirk Saelens qui suit la valeur pour KBC Securities. Il conserve d'ailleurs son avis à « réduire » et son objectif de cours à 2,8 euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés