Publicité

La Bourse de Bruxelles a clôturé la séance de mercredi en légère baisse

(echo) La Bourse de Bruxelles a clôturé la séance de mercredi en légère baisse de 0,05% à 4.433,57 points. L'absence de nouvelles importantes de la part des entreprises et l'attente de l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed ont incité les opérateurs à la prudence.

STATS

La journée s'est montrée chargée en statistiques.

On a ainsi pris connaissance du taux de chômage de la zone euro qui a diminué de 0,1 point en décembre par rapport au mois précédent, pour s'établir à 7,5%, son niveau le plus faible depuis la création des statistiques d'Eurostat en 1993.

En Belgique, la BNB a annoncé que la croissance de l'activité économique est demeurée robuste au cours du troisième trimestre de l'année 2006, à 0,6% par rapport au trimestre précédent.

Aux Etats-Unis, la croissance américaine a accéléré à 3,4% en 2006, contre 3,2% l'année précédente, en dépit des difficultés de l'immobilier résidentiel, a indiqué le département du Commerce. Au quatrième trimestre, la croissance a accéléré à 3,5% (en rythme annuel) après 2% au trimestre précédent, ce qui est la hausse la plus importante depuis le début de l'année. C'est aussi une bonne surprise pour les analystes qui tablaient sur une hausse de 3% seulement du Produit intérieur brut (PIB).

L'indice d'activité dans le secteur industriel de la région de Chicago, établi par le groupement des directeurs d'achats de la région, a pour sa part chuté à 48,8 points en janvier contre 51,6 points en décembre. Les analystes tablaient sur un indice à 52 points. Un indice en dessous de 50 points reflète une diminution de l'activité dans le secteur industriel.

WALL STREET

C'est sur une note franchement positive que les marchés américains ont clôturé la séance de mercredi, marquée par le statu quo (attendu) des taux de la Réserve fédérale, par plusieurs chiffres attestant de la vigueur de l'économie américaine et, last but not least, par une visite surprise de «Mister President» him self sur la parquet de la Bourse de New York. Longtemps hésitant avant la décision de la Fed, l'indice Dow Jones a finalement franchi un nouveau record pour clôturer à 12.621,69 points, en hausse de 0,79%. L'indice principal du Nasdaq a quant à lui grimpé de 0,62%.

VALEURS A SUIVRE

SUEZ -0,29% à 37,64 euros

Le groupe français va publier ce jeudi matin avant l'ouverture des marchés son chiffre d'affaires.

VALEURS DANS L'ACTUALITE DE MERCREDI

COLRUYT - 0,37% à 163,50 euros

- Le distributeur hallois a fait état mardi à la clôture des marchés d'un chiffre d'affaires en progression de 9,2% sur les neuf premiers mois de son exercice. Les ventes passent d'une année à l'autre de 3,56 milliards d'euros à 3,89 milliards.

- "Ces résultats nous permettent de confirmer les prévisions annoncées le 18 décembre dernier, à savoir un bénéfice consolidé (part du groupe) de minimum 259 millions d'euros, contre 230,5 millions l'exercice passé" a précisé le groupe de distribution.

- Les magasins Colruyt, qui constituent la plus grande part du secteur " commerce de détail", ont réalisé un chiffre d'affaires de 2,67 milliards d'euros contre 2,47 milliards durant les neuf premiers mois de l'exercice précédent, soit une hausse de 8,3 %.

BELGACOM +1,67 % à 34,74 euro

- L'opérateur télécom historique Belgacom envisage de faire une offre sur Voxmobile, le troisième opérateur mobile grand-ducal.

- Voxmobile a confié à une banque d'affaires de la place parisienne, en l'occurrence la Compagnie Financière Rothschild, la mission d'étudier différents scénarios stratégiques pour son avenir, dont la mise en vente de l'entièreté de son capital. Le cas intéresse Belgacom qui envisagerait, le cas échéant, de faire une offre sur Voxmobile.

- Début mars, le conseil d'administration de l'opérateur historique belge devrait se pencher sur ce dossier.

ELECTRABEL - 2,37 % à 515 euros

- L'action Electrabel réduit légèrement ses pertes après avoir nettement corrigé en début de séance et avoir perdu ainsi jusqu'à 6,35%.

- Le titre réagit à l'offre déposé mardi par le groupe français Suez et visant les membres et anciens membres du personnel d'Electrabel.

- Sous réserve de l'approbation du prospectus par la CBFA, Suez proposera à ces actionnaires de reprendre leurs titres du 21 février au 6 mars prochain au prix de 309,52 euros et quatre actions Suez par action Electrabel, annonce cette dernière dans un communiqué. Ce prix sera une actualisation du prix offert en 2005, conformément à l'engagement pris à l'époque par Suez.

- Au cours de l'action Suez le 29 janvier 2007, cela représente 459,08 euros par action Electrabel. A la même date, en Bourse cette dernière a clôturé à 525,50 euros. Autrement dit, l'offre n'apparaît guère attractive et il est probable qu'à dater du 2 février des membres du personnel revendent leurs titres directement en Bourse, souligne Electrabel.

PARC PARADISIO + 2,40 % à 12,79 euros

- La grippe aviaire a pesé sur les résultats 2005-2006 du Parc Paradisio même si l'ouverture du jardin chinois et les plus-values réalisées à l'occasion de la simplification des structures du groupe ont permis d'en limiter l'impact sur les comptes.

- En clair, Parc Paradisio a enregistré un baisse de 6% sur base annuelle à 9,66 millions d'euros de son chiffre d'affaires non consolidé.

-Au final, l'exercice 2006-2007 se solde pour Parc Paradisio par un bénéfice net de 1,73 million d'euros, en augmentation de 39% par rapport à la part du groupe dans le bénéfice consolidé de l'exercice 2004-2005 et de 19% par rapport aux comptes annuels 2004-2005.

-Parc Paradisio devrait proposer le versement d'un dividende de 0,45 euro par action lors de la prochaine assemblée générale qui est prévue le 15 mars prochain.

QUEST FOR GROWTH + 1,31 % à 11,57 euros

- La pricaf Quest for Growth envisage d'augmenter son capital afin de bénéficier de sa croissance organique et d'offrir aux actionnaires la possibilité de réinvestir leur dividende.

- La société offrira à ses actionnaires la possibilité de souscrire à une augmentation de capital dans le respect du droit de préemption. Le nombre de nouvelles actions à émettre serait limité à 2.355.082 unités. Le prix d'émission des nouvelles actions sera déterminé par le conseil d'administration juste avant le début de l'Assemblée Générale Extraordinaire et soumise à l'approbation de ladite assemblée.

- L'augmentation de capital proposée s'inscrit dans le cadre de l'idée d'un dividende "à la carte", permettant aux actionnaires qui le souhaitent de réinvestir tout ou partie de leur dividende dans la société, de manière à ce qu'au bout du compte, ils déterminent eux-mêmes le pourcentage de leur dividende.

PUNCH INTERNATIONAL - 0,28 % à 88,90euros

- Punch International détient à nouveau une participation majoritaire dans sa filiale graphique Punch Graphix indique le quotidien De Tijd dans son édition de mercredi. Le directeur financier Wim Deblauw a déclaré au quotidien que la part de Punch est passée à 59% contre 49%, après une offre de 128 pence par action. Comme il s'agit d'une participation de contrôle, l'offre de Punch, qui se terminait ce mardi, sera prolongée de deux semaines et porte sur l'ensemble des titres Punch Graphix que la société ne détient pas encore.

- Punch International avait introduit Punch Graphix sur l'AIM londonien en mai 2005.

GLOBAL GRAPHICS + 4,07% à 11,24 euro

- KBC Securities a relevé son avis sur la valeur à " acheter " contre " accumuler " avant. L'objectif de cours a été relevé à 13 euros contre 12 euros précédemment.

ALMANCORA + 0,44 % à 115,00 euros

- La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 106 euros.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés