Le Dow Jones repasse la barre des 12.500 points

Bruxelles (L'Echo) La Bourse de Bruxelles est montée en puissance au fil de la journée portée par la spéculation entourant le titre Suez suite au retrait d'E.ON de la course au rachat d'Endesa. L'indice Bel20 a, à nouveau, franchi le cap des 4.500 points gagnant 1,38% à 4.547,42 points. C'est Suez qui a mené la danse (+2,58%) suivie par Umicore (+2,54%), GBL (+2,40%) et Dexia (+2,25%). Des quatre valeurs de l'indice qui ont clôturé la séance dans le rouge c'est UCB qui acte le recul le plus marqué (-1,71%).

Les promesses de vente de logements existants aux Etats-Unis ont progressé de 0,7% en février par rapport à janvier après une baisse de 4,2% le mois précédent, a indiqué mardi le groupement national des agents immobiliers (NAR).

L'indice s'est établi à 109,3 points en février après 108,5 points le mois précédent.

INTERVEST RETAIL/INTERVEST OFFICES

L'annonce de l'échec de l'offre publique d'achat (OPA) de l'électricien allemand E.ON sur l'espagnol Endesa a alimenté des nouvelles rumeurs de consolidation dans le secteur de l'énergie et a stimulé les valeurs énergétiques sur les marchés européens. Les investisseurs estiment qu'EON pourrait s'intéresser à de nouvelles cibles après l'échec de son offre de 42,3 milliards d'euros sur Endesa, remporté par Enel et son allié espagnol Acciona.

L'analyste de KBC Securities Koen Dierckx maintient sa recommandation à " accumuler " concernant le titre du groupe énergétique franco-belge Suez. Il conserve aussi son objectif de cours à 41 euros.

Le groupe de construction CFE et le holding anversois Ackermans & van Haaren (AvH) ont renouvelé, le 6 mars dernier, leur convention de contrôle conjoint sur DEME pour une nouvelle période de 5 ans. Les deux actionnaires détiennent chacun 50% du groupe de dragage.

Les actionnaires de CFE sont toutefois invités à assister à une assemblée générale spéciale qui se tiendra le 3 mai. Ils devront en effet se prononcer sur un article de cette convention qui prévoit la marche à suivre en cas de changement de contrôle d'un des deux partenaires. Dans un tel cas de figure, l'autre partie bénéficie d'un délai de six mois pour résilier la convention.

La société Holdicam qui est depuis peu contrôlée par la STAK ("stichting administratiekantoor") Holdicam a acquis 228.332 titres Auximines faisant passer sa participation de 28,31% à 74,84% dans le holding de contrôle de Brederode. C'est auprès de Pierre van der Mersch, actuel président de Brederode, qu'Holdicam a acquis un grande partie de ces titres (181.626 soit 37,01% du capital).

" Cette cession se situe dans une optique de regroupement de l'actionnariat et de simplification de la chaîne de contrôle de la société ", a précisé Pierre van der Mersch.

L'entreprise belge Option, spécialisée dans la production de liaisons internet sans fil, a conclu un contrat avec l'entreprise de télécommunications canadienne Rogers Wireless.

Rogers Wireless est le plus grand fournisseur de communication sans fil du Canada. «Avec Roger Wireless, nous augmentons notre influence au niveau mondial jusqu'au Canada», a déclaré Jan Callewaert, administrateur délégué d'Option.

Publicité
Publicité

Echo Connect