Les achats à bon compte stimulent Wall Street

Bruxelles (L'Echo) Après avoir accentué ses pertes à mi-séance, la Bourse de Bruxelles a terminé dans le rouge sur une note proche de la stabilité. Cependant, plombée par Fortis (-1,89%), elle n'a pu profiter suffisamment du rebond des places européennes.

A la cloche, le Bel 20 reculait de 0,16% à 4.667,12 points.

WALL STREET

La Bourse de New York a progressé vendredi, les investisseurs saluant la publication d'un chiffre d'inflation plus modéré que prévu: le Dow Jones a finalement pris 0,85% à 13.327,11 poin ts tandis que le Nasdaq gagnait 1,11% à 2.561,77 points. Les investisseurs ont profité du net recul du marché intervenu jeudi pour acheter à meilleur prix, la tendance étant encore renforcée par la hausse modérée des prix de gros le mois dernier.

BOURSES EUROPEENNES

Les Bourses européennes, à l'exception de Bruxelles, sont revenues à l'équilibre après la publication des statistiques américaines, les investisseurs étant rassurés par la stabilité des prix à la production.

Le CAC 40 a clôturé la séance en hausse de 0,63% à 6050,63% points. Le Footsie gagnait 0,64% A 6.565,70 points le DAX 0,86% A 7.479,34 points et l'AEX 0,37% à 531,20 points.

STATISTIQUES

Les investisseurs attendront ce lundi les chiffres de la production industrielle de mars pour l'Union européenne.

Le Japon publiera les comptes courants du mois de mars et les prix de gros intérieurs d'avril. Le Royaume-Uni Prix publiera les prix à la production d'avril (10h30).

VALEURS A SUIVRE CE LUNDI

ZENITEL

- Après avoir opéré dernièrement une augmentation de capital réussie, la société spécialisée dans les télécommunications critiques (hôpitaux, aéroports, métros, transports maritime…) a réalisé un chiffre d'affaires de 25,7 millions d'euros au premier trimestre 2007. Un montant à comparer avec les 30,2 millions d'euros réalisés lors de la même période, l'année précédente.

- Ce chiffre d'affaires est selon la société conforme aux prévisions. D'après Zenitel, il était encore tiré vers le haut en 2006 par les dernières livraisons de ses systèmes C2000 et ASTRID aux polices et sapeurs-pompiers aux Pays-Bas et en Belgique.

- Zenitel annonce un carnet de commandes (à l'exclusion de celui de Zenitel Colsys) de 57 millions d'euros au 31 mars 2007 contre 60,9 millions d'euros au 31 décembre 2006. Le management du groupe conçoit l'année en cours comme "une période de consolidation et d'investissements continus" qui permettra au groupe de prospérer sur le long terme. Les résultats du premier trimestre ne remettent pas en cause la stratégie du groupe, arrêtée le 30 mars.

TER BEKE

- Sans dévoiler le moindre chiffre, le groupe alimentaire belge coté Ter Beke a précisé ce vendredi soir, après Bourse, que les résultats de son premier trimestre étaient "conformes aux attentes". Ces "attentes" n'avaient jamais été dévoilées auparavant.

- L'intégration de Pluma, la société de Wommelgem avec laquelle la division charcuterie de Ter Beke a commencé à fusionner il y a un an, se poursuit "selon le schéma prévu", explique la société de Waarschot, qui n'avait pas non plus dévoilé son agenda à ce sujet.

- Par ailleurs, le groupe dirigé par Luc De Bruyckere, décidément peu précis, a indiqué vouloir doubler "au cours des prochaines années" la capacité de son usine de coupe et de conditionnement des charcuteries destinées au marché néerlandais, située à Langeveld (Sleegers).

ALFACAM

- Les inscriptions pour l'introduction en Bourse d'Alfacam, la société de service aux médias, ont été clôturées anticipativement ce vendredi à 16h00. Alfacam fera son entrée sur Euronext Bruxelles le mercredi 16 mai.

- L'introduction en Bourse, conduite conjointement par KBC Securities et ING, permettra au groupe de Lint d'augmenter son capital de 20 millions d'euros et à la société flamande d'investissements GIMV, entrée au sein d'Alfacam il y a 9 ans, de recaser pour 15 millions d'euros d'actions existantes. La GIMV continuera à posséder 7% dans Alfacam (contre 24% avant), une fois la transaction terminée.

- La part de la GIMV sera réduite, de 24 à 7% (avec 'lock-up' de 6 mois), si le milieu de la fourchette de 12 à 15,75 euros dévoilée ce vendredi (soit 13,875 euros) est choisi et si l'option de surallocation, qui pourrait atteindre 15% de l'offre, n'est pas exercée. Ce qui conduirait au passage à un flottant de 31%, pour une valeur d'entreprise située à 94,5 millions.

- Les actionnaires principaux, le grand patron Fehervari et son épouse Karin Stoop, ne vendent pas leurs parts. Ils voient toutefois leur intérêt se diluer de 76 à 62% par l'introduction en Bourse.

IMMOBEL

- Cotation ex-dividende, à 2 euros brut ou 1,5 euro net.

BEFIMMO

- La société tient une conférence de presse sur une augmentation de capital (17h).

INNOGENETICS

- La société publie les résultats du premiers trimestre 2007 (17h45).

VAL-SAINT-LAMBERT

- La société tient sa réunion annuelle d'actionnaires (11h).

VALEURS EN VUE VENDREDI

FORTIS -1,89% à 32,72 euros

- Le groupe de services financiers a clôturé les trois premiers mois de l'exercice en cours sur un bénéfice net de 1,167 milliard d'euros en recul de 12% sur le 1,33 milliard du premier trimestre 2006. Il s'inscrit toutefois en progression de 56% par rapport au dernier trimestre de 2006. Ce chiffre est globalement conforme aux attentes des analystes, dont le consensus avoisinait 1,17 milliard.

- L'établissement belgo-néerlandais a souligné avoir enregistré une activité commerciale soutenue tant en banque qu'en assurance et pointe plus particulièrement la croissance sous-jacente des prêts (+13%) et celle des fonds gérés (+14%). Des solides volumes de ventes en Belgique et aux Pays-Bas ont également dopé l'apport brut dans la branche assurance vie qui a progressé de 40%. Les primes brutes émises en non-vie ont de leur côté progressé de 12%.

- Fortis s'accorde donc un petit satisfecit en soulignant que "les décisions stratégiques que nous avons prises sont bonnes et la mise en oeuvre de nos plans de croissance suit son cours et devrait nous permettre d'atteindre nos objectifs pour 2006-2011. Des incertitudes existent quant à une éventuelle augmentation de capital de Fortis nécessaire en cas d'offre sur ABN Amro.

- Les analystes soulignent que le groupe belgo-néerlandais a été favorisé au cours du trimestre sous revue par une taxation avantageuse.

- Le consortium composé de Fortis, Royal Bank of Scotland et Santander fera connaître ses intentions sur ABN AMRO avant le 27 mai prochain. Conformément à la loi néerlandaise.

INBEV -1,81% à 57,09 euros

- Les analystes Patrick Roquas et Karel Zoete de Rabo Securities ont abaissé leur recommandation d'acheter à conserver. L'objectif de cours est passé de 57 à 60 euros. La baisse de la recommandation fait suite à la hausse récente que le titre InBev a connu ces derniers mois, essentiellement stimulée par les spéculations de fusions et d'acquisitions dans le secteur. En 12 mois, le titre a gagné 50%.

KEYWARE -11,76% à 0,15 euros

- Le producteur de systèmes de paiement électroniques Keyware a vu ses pertes atteindre 120.000 euros à l'issue du premier trimestre. Au cours de la même période de l'exercice précédent, les pertes s'élevaient encore à 332.000 euros: il a donc réussi à les diviser par trois environ. Cette amélioration est essentiellement attribuée à une meilleure maîtrise des coûts, explique la société flamande.

- Le résultat opérationnel après provisions de la période ressort en déficit de 138.000 euros contre une perte de 282.000 euros pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires s'est pour sa part contracté de 26,3% à 1,13 million d'euros. Quant au résultat d'entreprise (Ebitda), il est passé dans le rouge puisqu'il ressortait encore à 30.000 euros en mars 2006. Au premier trimestre de cette année, il s'est traduit par une perte de 89.000 euros. Le cash-flow net de la période sous revue est négatif de 84.000 euros alors qu'il était encore positif de 6.000 euros un an plus tôt.

- Tant les résultats que le chiffre d'affaires dégagés au titre du premier trimestre sont, selon l'entreprise, dans la ligne de ses attentes et s'inscrivent dans le cadre du "masterplan" 2007-2009 précédemment annoncé (chiffre d'affaires annuel d'ici 2009 à 14 millions d'euros).

Vincent Georis

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés