Les craintes sur l'économie chinoise plombent les marchés d'actions

(L'Echo) La Bourse de Bruxelles a clôturé sur une note négative ce jeudi, suivant la tendance des autres marchés d'actions en Europe et aux Etats-Unis. Les investisseurs craignent les mesures visant à ralentir la croissance chinoise, alors que le pays du Soleil levant a enregistré une croissance à deux chiffres au premier trimestre, avec une progression de son produit intérieur brut de 11,1% sur un an, malgré de premières mesures de resserrement du crédit prises par les autorités depuis plusieurs mois.

L'indice Bel20 a clôturé en baisse de 0,58% à 4549,94 points. Sur les 19 valeurs en baisse, 14 ont fini en baisse, une inchangée et 4 en hausse. Ailleurs en Europe, l'indice DJ Stoxx 50 a fini en baisse de 0,35% à 3839,16 points. Francfort a rendu 0,54%, Amsterdam 0,49%, Londres 0,14% et Paris 0,12%.

La Bourse de New York a fini sur une note stable aidée par la publication de résultats dans l'ensemble supérieurs aux attentes mais quelque peu plombée par les inquiétudes sur la surchauffe de l'économie chinoise et par une statistique de l'emploi décevante. Dans l'ensemble les investisseurs n'ont toutefois pas cédé à la tentation de prises de bénéfices après le record de mercredi. A la clôture, le Dow Jones affichait un léger gain de 0,04% à 12.808,63 points tandis que le Nasdaq rendait 0,21% à 2.505,35 points.

Sur le front des statistiques, le nombre de demandes hebdomadaires d'allocations chômage aux Etats-Unis a baissé de 4.000 au cours de la semaine achevée le 14 avril par rapport à la précédente, pour s'inscrire à 339.000, décevant les analystes qui tablaient sur 320.000 inscriptions initiales. Quant à l'indice composite des indicateurs économiques américains, censé préfigurer l'évolution de la conjoncture dans les six prochains mois, a progressé de 0,1% en mars par rapport à février après une baisse de 0,6% le mois précédent, une hausse conforme aux attentes des économistes.

Aucune statistique majeure n'est attendue ce vendredi en Europe.

VALEURS:

FORTIS -1,49% à 33,81 euros

- Barclays aurait reçu l'aide d'autres grandes banques dans sa tentative de racheter ABN Amro.

- Fortis a finalisé l'acquisition de Captive Finance Ltd. Cette opération permet à Fortis Lease Group de s'assurer une présence dans sept nouveaux pays en Europe et en Asie.

INBEV +0,44% à 56,62 euros

- Si InBev a échappé à l'amende infligée par la Commission européenne pour la création d'un cartel de la bière aux Pays-Bas, il devra néanmoins probablement quand-même cracher au bassinet. En effet, la fédération professionnelle de l'horeca aux Pays-Bas (Konijnklijk Horeca Nederland, KHN) prépare une plainte contre les quatre brasseurs concernés, Heineken, InBev, Grolsch et Bavaria. Cette plainte pourrait se chiffrer en millions d'euros.

CMB -1,16% à 50,33 euros

- ING a démarré le suvi du titre avec un rating à "vendre" et un objectif de cours de 37 euros.

EURONAV -2,25% à 25,61 euros

- ING a démarré le suvi du titre avec un rating à "conserver" et un objectif de cours de 25 euros.

BOIS SAUVAGE +1,04% à 349 euros

- KBCS a augmenté son objectif de c ours sur la valeur à 385 EUR

EMAKINA -3,52% à 12,06 euros

- ING a abaissé son avis à conserver contre acheter.

GLOBAL GRAPHICS +0,53% à 9,55 euros

- Johan Volckaerts, l'administrateur délégué et président de Global Graphics, a déposé sa casquette d'administrateur délégué. C'est James Freidah, l'actuel directeur opérationnel de la société d'impression qui lui succédera. Ce changement sera annoncé lors de l'assemblée générale de la société, la semaine prochaine.

- Volckaerts a également confirmé que Andlinger pensait sérieusement à céder une partie de sa participation dans Global Graphics.

- Une reprise de la société à moyen terme n'est pas à exclure, mais aucune discussion concrète sur le sujet n'est actuellement en cours.

GALAPAGOS -0,11% à 9,19 euros

- La société de biotechnologie Galapagos a annoncé ce jeudi que sa division BioFocus DPI, avait entamé une nouvelle collaboration dans la recherche médicamenteuse avec AstraZeneca. Il s'agit du second programme de collaboration conclu entre les deux sociétés.

- Dans cette collaboration, BioFocus DPI assurera la chimie médicinale, la chimie informatique, la biologie de support et les services d'ADMET pour le programme de découverte médicamenteuse d'AstraZeneca. La valeur totale du contrat pour Galapagos est de 620.000 euros.

VALEURS A SUIVRE:

MOBISTAR

- Mobistar, dont le titre a perdu 1,01% ce jeudi, en clôturant la séance à 63,4 euros, a annoncé après Bourse avoir enregistré, entre début janvier et fin mars, une hausse d'1,2% de son chiffre d'affaires lié à la téléphonie, à 358,5 millions d'euros, là où les analystes pariaient en moyenne sur une avancée de 0,8%.

- Ventes d'appareils compris, les revenus trimestriels de la filiale belge d'Orange (France Télécom) ont progressé de 2,2% sur un an, pour atteindre 372,1 millions d'euros, alors que là encore les observateurs pariaient sur une grimpette plus modeste, de 0,8%.

- Malgré des résultats globalement supérieurs aux attentes, Mobistar, qui subira il est vrai une nouvelle chute de ses tarifs de terminaison en mai (-20%), maintient ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. La filiale veut donc toujours tenir ses marges sur un chiffre d'affaires et un bénéfice net en chute de 2 à 4%.

CMB

- La Compagnie Maritime Belge (CMB), le transporteur maritime anversois spécialisé dans le transport de vrac sec (à travers Bocimar), a dégagé au cours de son premier trimestre un bénéfice après impôts de 92,89 millions d'euros, contre 34,46 millions d'euros un an plus tôt. L'entreprise a publié cette information jeudi, après Bourse, où son titre avait lâché 1,16% sur la séance, en clôturant à 50,33 euros.

- Son chiffre d'affaires est pourtant passé de 99,89 à 86,25 millions d'euros sur la même période.

- Par ailleurs, le transporteur a annoncé que Hessenatie Logistics, la société de logistique dans laquelle il détient une participation, a finalisé l'accord avec Commerz Grundbesitz Spezialfondsgesellschaft (Allemagne) pour la cession de son site logistique de Vilvoorde (Cargovil). Prix de la cession? 54 millions d'euros. Soit une jolie plus-value de 14 millions d'euros.

KBC BIOTECH

- KBC Private Equity Fund Biotech a investi 0,6 million de dollars supplémentaires dans Metabolex dans le cadre d'une opération de levée de capitaux de 32 millions de dollars, a-t-il annoncé ce jeudi soir par voie de communiqué. Précédemment, Biotech avait déjà investi 2,1 millions de dollars dans Metabolex, à l'occasion de deux tours de financement (2003 et 2004).

David Collin / Serge Vandaele

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect