Publicité

Sessions peu animées, tant en Europe qu'à New York

Bruxelles (TNL) Après son record de vendredi dernier, lorsqu'il a clôturé pour la première fois de son histoire au-dessus des 4.500 points, l'indice Bel 20 a repris son souffle ce lundi. Au fil de la séance il a petit à petit repris l'ascendant pour clôturer quasiment inchangé à 4.504,45 points (-0,06%).

C'est Solvay qui a engrangé le gain le plus sensible au sein de l'indice (+2,25%), UCB signant le recul le plus notable (-1,73%).

BOURSES EUROPEENNES

Les autres places financières du Vieux Continent ont clôturé en ordre dispersé et sans grande conviction. Amsterdam a cédé 0,12% et Francfort 0,17%. Paris a gagné 0,07% et Londres 0,11%.

WALL STREET

La Bourse de New York a terminé la séance quasiment inchangée lundi, les investisseurs marquant une pause à l'occasion d'une journée sans nouvelle économique majeure: l'indice Dow Jones a grignoté 0,07%, tandis que le Nasdaq a cédé 0,21%.Au terme des échanges, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a avancé de 8,25 points 12.661,74 points, et l'indice composite du Nasdaq a reculé de 5,28 points à 2.470,60 points.L'indice élargi Standard and Poor's 500 a abandonné de son côté 0,10% (-1,40 point) à 1.446,99 points.

STATISTIQUES

- L'indice des directeurs d'achats dans le secteur des services dans la zone euro (PMI) a atteint son plus haut en six mois à 57,9 points en janvier, contre 57,2 points en décembre. Les analystes tablaient sur un recul à 56,7 points, d'après le consensus établi par l'agence financière AFX. Le niveau d'activité est maintenant en hausse depuis 43 mois, avec une croissance de l'emploi depuis 30 mois.

L'indice des directeurs d'achat du secteur manufacturier dans la zone euro (PMI), publié le 1er janvier, avait lui en revanche reculé en janvier à 55,5 points contre 56,5 en décembre.

L'indice composite d'activité du secteur des services aux Etats-Unis, calculé par le groupement national des directeurs d'achats des entreprises du secteur (ISM), a progressé pour sa part à 59% en janvier contre 56,7% en décembre. Les analystes s'attendaient à un indice à 57%. Un niveau supérieur à 50% de l'indice ISM reflète une augmentation de l'activité dans ce secteur.

Le chiffre pour décembre a été révisé à une hausse de 56,7% au lieu de celle de 57,1% initialement annoncée.

Les indices des livraisons des fournisseurs, des carnets de commandes et des prévisions de stocks ont progressé par rapport à décembre mais ceux des nouvelles commandes, de l'emploi, des stocks, des prix, des nouvelles commandes à l'exportation et des importations ont baissé.

-On attend ce mardi les dépenses des ménages japonais pour décembre, le prix de l'immobilier au Royaume-Uni pour janvier et l'indice des prix à la consommation en Allemagne pour janvier

VALEURS A SUIVRE CE MARDI

CARESTEL

A la clôture de l'offre de reprise, 343.380 actions Carestel ont été présentées qui, ajoutées aux 8.522.619 actions déjà détenues, portent la participation d'Autogrill à 99,81 % du capital social de Carestel Group. Le paiement sera effectué le 7 février 2007.

Conformément à la législation en vigueur, les actions de Carestel Group qui n'ont pas été présentées au plus tard le 2 février 2007, seront transférées de plein droit à Autogrill. Le prix sera consigné le 7 mai 2007 à la Caisse des Dépôts et Consignations au profit des anciens propriétaires des titres non présentés. Jusqu'au 7 mai 2007, les actions peuvent encore être déposées, sans frais, auprès des guichets de ING Belgique, précise Autogrill.

Le 2 février dernier, la société Carestel Group a été radiée de la cote à Euronext Bruxelles.

SPECTOR +10,16% à 1,41 EUR

- Un vent de spéculation a encore entouré la valeur. Ni Dirk Saelens de KBC Securities, ni Kurt de Baenst de Fortis Bank ne voient une explication à l'explosion du cours de l'action qui a atteint un plus haut de 1,58 euro en séance (+23%).

"Nous sommes étonnes par les volumes importants. A 12h, il y avait déjà 1,1 million d'actions négociées. C'est 16 fois plus le volume moyen de 69.000 titres. Derrière un tel volume, il ne peut y avoir uniquement des investisseurs particuliers" a constaté de Baenst.

-Spector publie son chiffre d'affaires pour 2006 mercredi. De Baenst n'attend pas de surprise, ni positive, ni négative.

Selon Saelens et de Baenst, les investisseurs anticipent peut-être sur l'interview Tonny Van Doorslaer, le patron de Spector, qui sera publiée demain dans le quotidien De Tijd et qui a été annoncé via le slogan: "Spector, en route vers un avenir radieux?"

-L'action avait déjà bondi la semaine dernière, alors que la société faisait état d'un accord avec Microsoft, concernant Vista. Par cet accord, les utilisateurs de Vista de 14 pays européens peuvent imprimer directement leurs photos digitales ou les faire livrer à domicile via ExtraFilm, le service de vente par correspondance de Spector. Spector collabore avec Microsoft depuis 2004 et son contrat n'a été que prolongé.

GIMV = à 48,85 EUR

-La société d'investissement de la Région flamande a annoncé la vente de sa participation dans la société d'armateurs Kleimar à Navios Maritime Holdings.

-Kleimar est membre du groupe Sea-Invest et travaille dans le transport maritime de charbon et de minérai de fer en vrac. Quant à Navios Maritime Holdings, il s'agit d'une société d'armateurs cotée au Nasdaq et spécialisée dans le transport mondial par mer de produit en vrac. GIMV possédait 24% de Kleimar.

-La vente a eu un impact positif minimal de 24,7 millions d'EUR (soit 1,07 euro par action) sur la valeur des fonds propres de la GIMV au 30 juin 2006.

- Vendredi, la société d'investissement de la Région flamande et KBC Private Equity ont annoncé l'acquisition chacune 25% du groupe gantois Mebrom. Le management a acquis le solde de 50%. Le groupe Mebrom est spécialisé dans la distribution de gaz spéciaux dans de petits emballages. Les détails financiers de l'opération n'ont pas été communiqués. En 2006, le groupe a dégagé un chiffre d'affaires de 47 millions d'euros.

COFINIMMO -0,06% à 155,50 EUR

- ING a augmenté son objectif de cours sur la valeur à 140 euros contre 138 EUR, précédemment.

- La banque a néanmoins maintenu sa recommandation de vente.

FORTIS - 0,79% à 32,76 EUR

-Un analyste financier de Keefe, Bruyette & Woods estime plausible un scénario de fusion entre Fortis et ABN Amro qui créerait un géant bancaire européen affichant une capitalisation boursière proche de 100 milliards d'euros.

- La presse fait état de négociations entre le bancassureur et son partenaire espagnol La Caixa sur un désengagement de La Caifor, une joint-venture destinée à vendre des produits d'assurance de Fortis au travers du réseau d'agences bancaires de La Caixa.

- Fortis n'a pas souhaité commenter l'information, estimant qu'il s'agissait là de spéculation.

THROMBOGENICS +1,30% à 11,68 EUR

- La société de biotechnologie ThromboGenics, spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments pour le traitement des maladies vasculaires, a renforcé depuis le 1er février son équipe de management avec la venue du Dr. De Haes, en tant que Chief Operating Officer. De Haes a une expérience de 20 ans dans l'industrie pharmaceutique.

- Kempen a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation à acheter.

Quest for Growth -1,2% à 11,50 EUR

- L'analyste Tom Simonts de KBCS a réduit son avis sur QfG à réduire contre accumuler, précédemment. Il a maintenu inchangé son objectif de cours à 11 euros.

MOBISTAR + 1,34% à 67,95 EUR

- Dexia a relevé son objectif de cours à 71 EUR contre 70 euros précédemment.

- Mobistar va publier ses comptes ce mercredi.

- La recommandation sur la valeur est restée inchangée à accumuler.

HAMON +1,62% à 34,55 EUR

- Degroof a revu sa recommandation sur la valeur à conserver contre accumuler.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés