Un lundi calme après un troisième record consécutif pour le Dow

(l'echo) Bruxelles (L'Echo) - La Bourse de Bruxelles a terminé la semaine dans le rouge à l'instar des autres places européennes. L'indice Bel20 a concédé 0,26% à 4.532,75 points. Le soufflé spéculatif portant sur une fusion InBev/Anheuser-Busch est retombé. Le titre du brasseur belgo-brésilien s'est replié de 2,18%. La meilleure prestation au sein de l'indice revient à Belgacom (+0,49%).

BOURSES EUROPEENNES

Les autres places financières du Vieux Continent ont également achevé la semaine sur un mode mineur. L'AEX a cédé 0,33%, le Footsie 0,21%, le CAC40 0,13% et le Dax 0,02%.

WALL STREET

Le Dow Jones a établi un troisième record consécutif. En baisse toute la journée, le Dow Jones s'est redressé en fin de séance pour clôturer à 12.767,57 (+0,02%). Le Nasdaq et le SP-500 n'ont, eux, pas réussi à repasser dans le vert. Ils ont terminé respectivement à 2.496,31 (-0,03%) et 1.455,54 (-0.09%).

Les commentaires pessimistes de la direction de Microsoft, ainsi que des mauvais chiffres de la construction aux États-Unis, ont incité les investisseurs à la prudence. Mais des annonces ou rumeurs d'OPA ont inversé la tendance. Les hésitations des marchés s'expliquent aussi par la prudence qui précède souvent les longs weekends. Wall Street sera, en effet, fermée lundi, pour le «President's Day», journée d'hommage à George Washington et Abraham Lincoln).

STATS

-Les prix à la production ont évolué comme prévu en janvier aux Etats-Unis, reculant de 0,6% par rapport à décembre tandis que l'indice de base (hors alimentation et énergie) progressait de 0,2%. Les analystes avaient exactement anticipé ces chiffres.

L'indice général avait progressé de 0,9% en décembre et l'indice de base de 0,2%.

L'indice des prix général a affiché en janvier son recul le plus marqué depuis octobre.

-De son côté, l'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par l'université du Michigan, s'est établi à 93,3 points en février contre 96,9 points en janvier. Les analystes tablaient sur un indice à 96,5 points.

-Enfin, les mises en chantier de logements ont chuté de 14,3% en janvier par rapport à décembre aux Etats-Unis, à 1,408 million d'unités en rythme annuel.

Ce chiffre est inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 1,600 million d'unités en rythme annuel. Il s'agit du niveau le plus bas atteint depuis août 1997, où il s'élevait à 1,390 million.

VALEURS A SUIVRE CE LUNDI:

DEXIA

Le groupe bancaire Dexia a annoncé la conclusion d'une transaction avec les actionnaires de Lernout & Hauspie Speech Products (LHSP) représentés dans la « NASDAQ Class Action » pour un montant d'USD 60 millions (EUR 45,6 millions), ainsi qu'une transaction avec le private equity fund STONINGTON Partners Inc.

En outre, lundi 12 février, le tribunal de l'Etat de Massachusetts a déclaré irrecevable la « class action » intentée par les actionnaires de LHSP ayant acquis leurs titres sur le marché EASDAQ, a souligné Dexia.

Hormis ces deux class actions, une action individuelle menée par STONINGTON a également pris fin suite à une transaction. Tant les transactions NASDAQ et STONINGTON que les provisions constituées par DEXIA n'impliquent d'aucune façon la moindre admission de responsabilité de la part de DEXIA, a souligné le groupe financier.

Les provisions adéquates seront comptabilisées dans les comptes 2006 pour couvrir les risques résiduels liés aux dossiers américains dans lesquels des transactions n'ont pas encore été conclues, ainsi que les coûts, y compris les honoraires d'avocats, liés à l'ensemble des procédures menées aux Etats-Unis dans le dossier Lernout & Hauspie. Ces provisions, précise Dexia, n'auront pas d'influence sur les résultats récurrents de DEXIA, et un impact peu significatif sur le résultat net annuel à publier.

TER BEKE

FreshMeals, la division plats cuisinés du groupe alimentaire Ter Beke, envisage d'acquérir le français Normandie Plats Cuisinés (NPC). Les deux parties ont signé ce vendredi une convention d'option d'achat exclusive, annonce Ter Beke.

«Le processus de due diligence devrait être terminé à la fin du premier semestre 2007, ensuite nous pourrons envisager une transaction», a déclaré l'administrateur délégué de Ter Beke Dirk Van de Walle. « NPC a acquis une toute nouvelle usine en Normandie. Nous devons d'abord savoir comment tirer le meilleur profit de celle-ci » a-t-il précisé.

Fondée il y a trois ans, NPC est actif sur le marché français dans les segments Retail Out-Of-Home. Elle a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires d'environ 12 millions d'euros, avec une centaine de collaborateurs.

AEDIFICA

-La Sicaf immobilière Aedifica a dégagé à l'issue de son premier semestre (clôturé le 31 décembre) un résultat locatif net de 5,6 millions d'euros. Ce chiffre est légèrement en dessous des prévisions en raison de la réception plus tardive que prévue de l'immeuble Résidence Palace, a précisé la Sicafi. Le résultat après impôts s'élève à 2,1 millions d'euros au premier semestre.

-Depuis le début de l'année, Aedifica planche sur plusieurs dossiers d'investissement dont trois sont déjà bien avancés. Il s'agit, d'une part, de l'acquisition pour 13,1 millions d'euros, d'une société propriétaire de 7 immeubles situées principalement à Namur et, d'autre part, d'immeubles localisés à Bruxelles totalisant 4.400 m² pour une valeur d'achat de 7,5 millions d'euros.

-Au niveau des perspectives, la Sicafi se dit confiante de réaliser, lors du second semestre, le programme d'investissement de 45 millions d'euros prévus dans son business plan. Son conseil d'administration entend proposer la distribution d'un dividende en ligne avec les prévisions annoncées lors de l'IPO (1,48 EUR par action).

VALEURS EN VUE VENDREDI :

BEKAERT -1,43% à 93,10 euros

- Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires consolidé 2006 de 2,0 milliards d'euros, en hausse de 5%.

- Le groupe prévoit l'achat d'actions propres pour 2007

- KBC Securities a ajusté son objectif de cours à 95 euros contre 92 euros avant.

VAN DE VELDE -0,51% à 37,31 euros

- Le groupe de lingerie féminine a annoncé de bons résultats pour 2006: un résultat net de 31,1 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 123 (111,9) millions d'euros.

- Le groupe prévoit déjà un bon premier semestre pour 2007.

ARTWORK SYSTEMS +6,10% à 11,14 euros

- Le leader mondial des logiciels de prépresse professionnels Artwork Systems a annoncé un chiffre d'affaires consolidé trimestriel de 11,15 millions d'euros, en baisse de 7,18 % par rapport aux 12,01 millions d'euros du premier trimestre de l'exercice budgétaire 2006. Le bénéfice net a atteint 2,55 millions d'euros, soit un repli de 23,55 % par rapport aux 3,34 millions d'euros du premier trimestre 2006. La faiblesse du dollar américain a eu une influence négative de 3,4 % sur le chiffre d'affaires du premier trimestre de l'exercice 2007.

- Plus important sans doute, Artwork Systems a indiqué qu'elle étudiait " profondément ses options stratégiques pour l'avenir de l'entreprise ". ING Corporate Finance a été mandaté à cet effet. Un réarrangement du capital, une association et/ou une vente à un partenaire stratégique font partie des options stratégiques, souligne enfin le groupe de prépresse.

- KBC Securities a relevé son avis à "accumuler" contre "réduire" avant.

ELIA +1,08% à 30,02 euros

- Le groupe a réalisé un résultat net 2006 de 75,9 millions d'euros.

- Le groupe proposera un dividende 2006 de 1,28 euro, contre 1,27 euro

SAPEC +9,84% à 104,40 euros

- KBC Securities a démarré le suivi du titre avec un avis à " acheter ".

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés