Wall Street échappe de peu aux prises de bénéfice

Des statistiques importantes, en l'occurrence celles du chômage, ont été publiées vendredi aux Etats-Unis. Mais elles n'ont guère bénéficié au marché des actions à New York. Avouons même que si les investisseurs n'avaient eu que ces chiffres à se mettre sous la dent, il y a fort à parier que Wall Street aurait subi des prises de bénéfice, alors que les actions sont montées au cours de 22 séances sur les 26 dernières.

C'est à l'annonce de nouvelles décisions de rachat de société que Wall Street doit en définitive les quelques gains enregistrés lors de la séance de vendredi. Une séance marquée par l'hésitation, et durant laquelle l'indice Dow Jones a évolué dans une marge de 60 points, de part et d'autre de son niveau de clôture de la veille. En clôture, l'indice affichait un bilan positif de 0,18% à 13.264,62 points. Le S&P 500, qui avait franchi le seuil des 1.500 points la veille pour la première fois depuis le mois de septembre 2000, a grappillé 0,21% à 1.505,62 points. Sur la Nasdaq, le Composite a fini en hausse de 0,26% à 2.572,15.

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect