Publicité

Wall Street rassuré par le Livre Beige de la Fed

BEL20 :

- La Bourse de Bruxelles a clôturé en nette baisse ce mercredi, dans le sillage des places financières européennes. Les investisseurs s'inquiètent toujours du non-recouvrement des prêts hypothécaires américains à risques.

Autant de craintes aggravées par l'indice de revente de logements aux Etats-Unis et les derniers résultats trimestriels des entreprises, jugés décevants à Wall-Street. Dans ce contexte, les prises de bénéfices estivales ont semblé guider les marchés.

Conséquence: après s'être repris à mi-séance, le BEL20 s'est à nouveau replié de 1,27% à 4.484,58 points, tiré par Suez, la plus importante capitalisation d'Euronext Bruxelles, qui a plongé de 2,47%, accompagnée notamment dans son repli par Bekaert (-3,06%) et Delhaize (-2,11%).

WALL STREET :

La place financière new-yorkaise a finalement réussi à terminer à la hausse, après la parution du " Livre Beige " de la Fed. Les investisseurs semblent avoir été rassurés, par la progression "modérée" de la croissance américaine depuis juin.

Les indices avaient pourtant sombré dans le rouge dans la journée face aux craintes récurrentes de contagion de la débâcle des prêtes hypothécaires, et les derniers chiffres décevants de reventes de logement.

A la cloche, le Dow Jones Industrial Average (DJIA) a fini en hausse de 0,50% à 13.785,07 points, tandis que l'indice composite du Nasdaq a progressé de 0,31% à 2.648,17 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a grimpé de 0,47% à 1.518,09 points.

BOURSES EUROPEENES :

-Séance morose mercredi pour les marchés d'actions européens. Après avoir ouvert en nette baisse sur des nouvelles d'entreprises décevantes, les indices européens ont réduit leurs pertes en milieu de séance pour ensuite repartir plus franchement à la baisse. En cause, un indicateur immobilier légèrement inférieur aux attentes aux Etats-Unis. Les investisseurs attendaient également la publication du Livre Beige de la Fed prévu vers 20h jeudi, ce qui a incité à l'attentisme. Mais avant tout, ce sont les résultats et prévisions d'entreprises comme Randstad et Volvo qui ont plombé la tendance jeudi.

Au final, l'indice DJ Stoxx 50 a glissé de 0,93% à 3841,50 points. Francfort a lâché 1,46%, Paris 1,19%, Amsterdam de 0,85% et Londres 0,68%.

STATISTIQUES :

- En France, le moral des industriels s'est stabilisé en juillet en France et les chefs d'entreprise interrogés font état d'une conjoncture qui reste bien orientée, selon l'enquête mensuelle dans l'industrie publiée mercredi par l'Institut national de la statistique (Insee).

L'indicateur synthétique du climat des affaires est ressorti à 110 en juillet après 110 en juin. Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une stabilisation du climat des affaires en juillet avec un indicateur synthétique à 110.

- Aux Etats-Unis, les reventes de logements ont baissé de 3,8% en juin par rapport à mai à 5,75 millions d'unités (en rythme annuel), a annoncé mercredi le groupement national des agents immobiliers (NAR). Les analystes tablaient sur 5,90 millions d'unités.

STATISTIQUES A PARAÎTRE CE JEUDI :

- Zone Euro : La fluctuation de la masse monétaire pour juin paraîtra à 10h.

- Allemagne : L'indicateur Ifo du climat des milieux d'affaires pour juillet sortira à 10h.

: L'indice des prix à la consommation pour juillet sera rendu public à 12h.

- Etats-Unis : Les commandes biens durables pour juin sortiront à 14h30.

: Le niveau des inscriptions au chômage paraîtra à 14h30

: Le niveau des ventes de logements neufs en juin sera communiqué à 16h.

VALEURS A SUIVRE CE JEUDI :

- UCB : résultats semestriels, avant Bourse.

- Option : résultats trimestriels, avant Bourse.

- CMB : résultats trimestriels, après Bourse.

- Econocom : résultats trimestriels, après Bourse.

- Exmar : résultats semestriels, après Bourse

- Schwarz Pharma : résultats semestriels.

- Vasco Data : résultats trimestriels.

VALEURS SUIVIES CE MERCREDI

VAL SAINT-LAMBERT INTERNATIONAL -0,28% à 21 euros

- Val Saint Lambert International (VSLI) a réalisé au cours du premier semestre de cette année un chiffre d'affaires consolidé de 2,616 millions d'euros, en hausse de 34,15% par rapport au 1,950 million d'euros réalisé à la même période de l'année passée, et à une encablure du chiffre d'affaires de l'ensemble de l'an dernier.

- "Le bénéfice d'exploitation pour l'année entière devrait être légèrement positif", a déclaré, prudente, Sylvie Henquin.

FINANCIERE DE TUBIZE -0,80% à 43,50 euros

- La Financière de Tubize, principal actionnaire d'UCB, a enregistré pour le premier semestre de cette année un résultat net de 226,56 millions d'euros contre 125,84 millions d'euros sur la même période de l'année passée. Il s'agit d'une hausse appréciable de 80% sur la période.

- A l'origine de cette envolée, le résultat en capital provenant d'opérations d'achats et de ventes d'actions UCB par la Financière de Tubize. Au 30 juin, le résultat en capital s'élevait à 175,19 millions d'euros contre 74,60 millions d'euros un an avant, soit une progression de près de 135% d'une période à l'autre.

- En termes de perspective, Financière de Tubize estime son résultat annuel se tassera compte tenu du dividende d'UCB perçu en avril et de la charge d'emprunt résultant de l'acquisition en début d'année de 4 millions de titres UCB.

COLRUYT +2,15% à 157,12 euros

- Colruyt entend se lancer dans une grande refonte de ses systèmes informatiques: achats, ventes, stock. Pour mener à bien cette tâche colossale, le numéro trois belge de la grande distribution a besoin d'informaticiens supplémentaires, un secteur en pénurie.

- Le roi du discount a décidé de se tourner vers l'Inde. Colruyt a commencé par une collaboration avec des entreprises locales comme TCS et NIIT. Cette collaboration ne suffit pas. Aussi la firme a-t-elle pris la décision de créer en Inde une société de services informatiques. Baptisée Colruyt IT Consultancy India, la société a entamé ses activités début mars dans le sud du pays, à Hyderabad, une mégalopole de six millions d'habitants. Colruyt compte, semble-t-il, y engager une bonne centaine de personnes.

BARCO +2,32% à 72,92 euros

Le groupe coutraisien a annoncé une forte progression tant de son chiffre d'affaires que son résultat au terme du 2e trimestre de l'exercice en cours. C'est ainsi que les trois mois sous revue se clôturent sur un chiffre d'affaires en hausse de 15,5% à 192,3 millions d'euros. Et ce malgré une baisse du dollar de 7,4% par rapport à l'euro.

- La marge brute a augmenté de 7,7% pour atteindre 74,9 millions d'euro. L'EBIT a crû de 21,1% à 15,7 millions d'euros et la marge d'EBIT s'est élevée à 8,2% par rapport à 7,8% l'année précédente. Le résultat net a quant à lui augmenté de 26,8% en passant de 11,3 millions à 14,3 millions d'euros.

FLORIDIENNE +13,86% à 115 euros

- En date du 16 juillet 2007, le conseil d'administration de Floridienne a décidé de créer une fondation aux Pays-Bas (dénommée 'Floridienne AK') et d'y apporter la participation que la société détient dans le capital de la SNAM. Cette opération a été finalisée ce 24 juillet 2007.

- Selon la société "la constitution de cette fondation vise, dans le respect de l'intérêt social de Floridienne, à prévenir toute tentative de prise de contrôle susceptible d'amener au démantèlement d'un ou de plusieurs des pôles d'activités du groupe."

- "Le choix des administrateurs de cette fondation a été dicté par le souci de préserver un juste équilibre entre la défense des intérêts de l'actionnariat et la volonté du management de poursuivre le plan industriel du groupe Floridienne", ajoute encore l'entreprise.

EURONAV -3,64% à 25,95 euros

- Le transporteur maritime Euronav a fait état mardi après Bourse d'un bénéfice net de 134,2 millions de dollars au premier semestre de cette année contre 124,7 millions de dollars sur la même période de l'année passée. L'Ebitda sur la même période s'est élevé à 250,9 millions de dollars contre 224,7 millions de dollars un an avant. Le résultat d'exploitation (Ebit) ressort sur les six premiers mois de l'année à 173,649 millions d'euros sur le semestre contre 155,175 millions de dollars un an avant.

- Ce résultat est supérieur aux attentes de l'analyste de KBC Securities qui tablait sur un bénéfice net de 113,7 millions de dollars, un Ebitda de 229,7 millions de dollars et un Ebit de 152,5 millions de dollars.

Harold Schuiten

(tel. direct. CND: 00 32 2 423 17 68; fax: 32 2 4231610; mail du service online: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés