Wall Street se cherche, et termine en baisse

Bruxelles (L'Echo) Après avoir entamé la séance en piquant fortement du nez, la Bourse de New York est finalement parvenue à éviter de s'enfoncer trop sévèrement dans le rouge. La publication, en cours de séance, de l'indicateur ISM sur l'activité industrielle aux États-Unis est certainement à mettre sur le compte de cette accalmie: les chiffres sont plus favorables que prévu (à 52,3% contre des prévisions de 50%).

Les indices américains ont passé le reste de la journée à hésiter sur la tendance à suivre, mais ils ont finalement tous terminé en négatif: le Dow Jones a perdu 0,28% (à 12.234,34), le Nasdaq a terminé à 2.404,21 (-0,49%), et le S&P-500 a perdu 0,26% à 1.403,17.

Séance mouvementée ce jeudi en Europe et en Belgique. Les marchés ont opté pour la hausse pendant les premières heures de transaction avant d'être brisées dans leur élan par deux indicateurs US renforçant les inquiétudes sur l'économie américaine. Mais l'indice ISM mesurant l'activité industrielle outre-Atlantique publié deux heures plus tard a mis un peu de baume au c?ur des opérateurs. Après avoir cédé plus de 2% dans le courant de l'après-midi, l'indice Bel20 a finalement réduit ses partes à 4.267,76 points (-0,87%).

BOURSES EUROPENNES

Malgré tout, la Bourse de Bruxelles s'en tire plutôt pas mal par rapport à ses consoeurs européennes. La CAC40 s'est replié de 1,05%, le DAX de 1,12%, l'AEX de 1,06% et le Footsie de 0,9%.

VALEURS A SUIVRE CE VENDREDI

RECTICEL

Le groupe industriel a décidé d'avancer la publication de ses chiffres annuels à ce vendredi matin.

BELGACOM

-L'opérateur télécoms qui publie ses chiffres annuels 2006 ce vendredi matin se dirige vers un résultat net de 860,82 millions d'euros (2,59 euros par action), un excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 2.082 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 5,985,6 millions d'euros, des résultats 2007 qui seraient tous en recul. C'est en tout cas ce que prédisent, en moyenne, quatre analystes.

Enfin les analystes seront également attentifs à toutes les informations (éventuelles) concernant le prochain plan de restructuration de l'entreprise en quête d'intégrations. Pour rappel, le "Tijd" a annoncé ce jeudi matin la suppression de 1.100 à 1.500 postes, soit 10% des effectifs actuels, au cours des 5 prochaines années, mais sans licenciement sec.

BEFIMMO

-A l'issue du premier trimestre de son exercice 2006/2007, Befimmo a généré des revenus locatifs de 20 millions d'euros contre 19 millions pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le résultat courant par action est passé de 1,47 euro à 3,25 euros et le résultat net, toujours par action, de 1,50 à 3,25 euros.

-Grâce au rachat de Fedimmo, la valeur du portefeuille atteignait 1,81 milliard d'euros au 31 décembre 2006. La valeur intrinsèque de l'action Befimmo à cette même date a progressé de 13,73% passant de 62,17 euros à 65,79 euros d'une année sur l'autre.

-Befimmo signale qu'il planche toujours sur une augmentation de capital et un réaménagement de sa dette. Cette levée de fonds peut encore être concrétisée avant la fin du premier semestre 2007, a précisé la Sicafi.

-Befimmo a enfin confirmé que le dividende attendu pour l'exercice en cours devrait atteindre 4,45 euros brut par action.

GALAPAGOS

La société de biotechnologie publiera ses résultats annuels ce vendredi matin.

VALEURS EN VUE JEUDI :

DEXIA -4,13% à 21,37 euros

-Le bancassureur belgo-français Dexia a dégagé au cours du dernier trimestre de 2006 un bénéfice net de 786 millions d'euros (+42,1%) sur des revenus d'1,88 milliard d'euros (+20%). Le résultat net sous-jacent, part du groupe lui aussi, s'est élevé à 529 millions d'euros (+14,4%). Et le résultat brut d'exploitation est passé de 728 à 913 millions d'euros (+25,4%).

-Les analystes, qui ont éprouvé des difficultés à établir leurs prévisions en raison de la revente d'Artesia Banque Pays-Bas (BAN) et de la consolidation partielle de la banque turque DenizBank, tablaient sur une meilleure rentabilité nette. Ils visaient en moyenne un bénéfice net trimestriel de 817 millions d'euros. Dans l'autre sens, plus positif pour Dexia celui-là, ils attendaient un chiffre d'affaires d'1,78 milliard d'euros et un résultat net sous-jacent de 507 millions d'euros.

DISTRIGAZ +2,44% à 4.200 euros

- Le bénéfice net de Distrigaz en 2006 s'est élevé à 261,39 millions d'euros contre 203,3 millions, un an plus tôt.

- La société propose la distribution d'un dividende de 187,76 euros par action.

FLUXYS -0,96% à 2.590 euros

- Le gestionnaire du réseau de transport de gaz en Belgique, a annoncé mercredi un bénéfice net de 82,6 millions d'euros contre 78 millions d'euros en 2005 (+5,9%).

- Ce chiffre dépasse les prévisions des analystes de KBC Securities et Dexia, qui tablaient en moyenne sur 72 millions d'euros, soit 2% de moins qu'en 2005.

INBEV +2,77% à 51,50 euros

- Le géant brassicole belge InBev a annoncé une nette croissance interne de ses volumes tant sur l'ensemble de l'exercice (+5,5%) que sur le seul quatrième trimestre (+6,1%). Ses volumes totaux ont ainsi atteint 246 millions d'hl en 2006.

- L'exercice 2006 se clôture ainsi sur un EBITDA de 4.239 millions d'euros, (en hausse de 559 millions d'euros), ce qui est supérieur à la prévision moyenne des analystes qui tablaient su 4144,2 millions.

OPTION -2,01% à 13,62 euros

- Le spécialiste belge des cartes de communication sans fil Option a enregistré au cours du dernier trimestre de 2006 un chiffre d'affaires de 63,4 millions d'euros (-0,8%), un résultat opérationnel de 7,1 millions d'euros (-40,3%) et un bénéfice net de 6,4 millions d'euros (-30,4%).

- Les revenus et le résultat net sont supérieurs aux attentes, alors que l'Ebit, lui, se situe très légèrement au-dessous du consensus du marché.

- Le carnet de commandes pour 2007 est à un niveau record.

FORTIS -2,83% à 31,60 euros

- Le groupe de services financiers va acquérir une participation de 50% dans la société d'assurance vie de Hong Kong Pacific Century Insurance (PCI) pour un montant de 3,5 milliards de dollars de Hong Kong (HKD), soit 341 millions d'euros. Cette participation majoritaire fait suite à un accord avec Pacific Century Regional Developments (PCRD).

(c) tijd-nieuwslijn(tel: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés