Wall Street termine dans le vert

La Bourse de Bruxelles a poursuivi son rattrapage dans le sillage de la progression des marchés asiatiques et du repli du yen face au dollar. A la clôture, le Bel 20 progressait de 1,59% à 4369,55 points, tiré à la hausse par ses valeurs vedettes comme Umicore (+3,86%), GBL (+2,55%) ou Suez (+2,81%).

La Banque centrale européenne (BCE) a relevé son principal taux directeur à 3,75%, une décision bien accueillie par les investisseurs. Son président Jean-Claude Trichet a laissé la porte ouverte à une nouveau resserrement.

Outre-atlantique, Wall Street a rejoint les marchés européens dans le vert.

WALL STREET

Wall Street a d'emblée ouvert en hausse jeudi, dans le sillage du rebond observé sur les Bourses européennes et en Asie. L'indice Dow Jones a finalement gagné 0,56% à 12.260,70 points et l'indice élargi Standard & Poor's 500 a avancé de 0,71% à 1.401,89. L'indice Composite du Nasdaq a terminé sur un gain de 0,55% à 2.387,73 alors qu'il gagnait pourtant plus de 1% en cours de séance .

STATISTIQUES

Les observateurs attendront en provenance des Etats-Unis les chiffres de l'emploi de février (14h30) et la balance commerciale de janvier (14h30).

En Europe, l'Union européenne doit publier la balance des paiements trimestrielle au 4ième trimestre 2006. L'Allemagne fera connaître ses chiffres du commerce extérieur (08h00). Le Royaume-Uni, quant à lui, présentera ses chiffres de productions industrielle et manufacturière (10h30). La Belgique

VALEURS A SUIVRE CE VENDREDI

AVH

- Le holding anversois Ackermans & van Haaren présente ses résultats 2006 vendredi avant bourse.

CNP

- La Compagnie Nationale à Portefeuille présente ses résultats annuels 2006 après la clôture de la Bourse.

FORTIS

- Fortis Real Estate, la Société Financière de l'Etoile (SFE), et sa filiale la Société de l'Etoile (SE), ont entamé des négociations en vue de l'acquisition par Fortis Real Estate ou une société de son groupe des participations de contrôle dans Agridec détenues par SFE et SE. Ces participations sont de l'ordre, respectivement, de 23,6% et de 10% du capital social d'Agridec. Agridec est une société à portefeuille cotée sur Euronext Bruxelles spécialisée dans l'immobilier. Cette acquisition sera précédée par la vente par Agridec de certaines participations non stratégiques.

- Le prix par action serait de l'ordre de 204 EUR (coupons n° 17 et suivants attachés) par action. Lors de sa dernière cotation, l'action Agridec s'échangeait à 165euros l'unité. Il s'agit d'une prime de 23,6%.

HOME INVEST

- La sicafi spécialisée dans l'immobilier résidentiel a fait état ce jeudi, après la clôture des marchés, d'une hausse de 35% sur base annuelle de son résultat distribuable à 4,569 millions d'euros.

- Par action, le résultat distribuable ressort à 2,68 euros soit 16% de mieux que les 2,31 euros réalisés à l'issue de l'exercice 2005. Combiné avec l'acompte sur dividende de 1,68 euro en 2006, la distribution de l'exercice est ainsi de 2,24 euros, soit 2,28% de mieux que par rapport au 2,19 euros de l'exercice 2004-2005.

SYSTEMAT +1,96% à 6,75 euros

- La société de services informatiques a obtenu des résultats supérieurs aux attentes des analystes et a retrouvé le chemin des bénéfices. Le groupe a généré un chiffre d'affaires de 126,51 millions d'euros, ce qui représente une baisse par rapport à 2005 (179,63 millions d'euros).

- En 2005 une perte de 5,32 millions d'euros avait été enregistrée, l'exercice 2006 s'est lui clôturé sur un EBIT de 3,52 millions d'euros.

- Systemat a dégagé un bénéfice net qui atteint les 2,17 million

- L'endettement long terme du groupe est en baisse à 5,5 millions d'euros contre 7,13 millions d'euros en 2005.

KINEPOLIS

- L'exploitant de salles de cinémas présente ses résultats 2006 vendredi après bourse. Les analystes s'attendent à un résultat net de 13,6 millions d'euros pour le groupe Kinepolis pour l'année 2006. Il s'agirait d'une augmentation de 70% par rapport à l'exercice 2005.

SOLVAC

- Solvac, le holding de contrôle du groupe chimique belge Solvay un résultat 2006 récurrent net de 57,8 millions d'euros contre 54,8 millions un an plus tôt (+5,5%). En raison d'un important résultat en capital (1,29 milliard d'euros) issu de la réalisation de plus-values sur titres Solvay, le bénéfice net s'établit à 1,35 milliard contre 186,7 millions en 2005.

- Au niveau consolidé, Solvac a enregistré au 31 décembre 2006 un résultat net de 298 millions d'euros (19,5 EUR par action) contre 288 millions EUR (21,2 EUR par action) sur la même période en 2005.

- Le conseil d'administration de Solvac a décidé de procéder au " stripping " de l'action Solvac VVPR. Ainsi, à dater du 9 mai 2007, pour chaque action VVPR inscrite dans le registre nominatif, le détenteur sera automatiquement inscrit dans le registre nominatif pour une action ordinaire et un strip VVPR. L'objectif, précise Solvac est d'augmenter la liquidité du titre en concentrant les transactions sur l'action ordinaire, désormais seule action cotée.

- Solvac a annoncé la conclusion d'un contrat d'animation de marché avec la société de Bourse Petercam, également afin d'augmenter la liquidité du titre ordinaire. Ce contrat, qui s'inscrit dans les limites de la politique d'agrément de Solvac envers les sociétés de bourse, prendra effet le même 9 mai 2007.

VALEURS EN VUE CE JEUDI

SUEZ + 2,81% à 37,70 euros

- Le groupe énergétique a publié un bénéfice net de 3,6 milliards d'euros au titre de l'exercice 2006, en hausse de 43,5%. Le bénéfice net est supérieur aux attentes du groupe, qui avait indiqué à plusieurs reprises attendre un résultat net "proche de 3,5 milliards d'euros", "son plus haut niveau historique", après un précédent record de 2,5 milliards en 2005.

- Le résultat opérationnel courant progresse de 15,2% à 4,49 milliards d'euros et le chiffre d'affaires de 6,7% à 44,28 milliards.

- Suez propose un dividende de 1,20 euro, en hausse de 20%.

- Pour 2007, Suez table sur une croissance de plus de 10% de son résultat brut d'exploitation, de plus de 15% du résultat opérationnel courant et sur une rentabilité des capitaux employés de 4 à 4,5 milliards d'euros totalement autofinancés.

- Suez " étudie " la cession de sa filiale Tractebel à son autre filiale Electrabel, une opération évaluée entre 15 et 20 milliards d'euros, qui permettrait notamment à Suez de se rendre plus présentable dans le cadre d'une fusion avec Gaz de France.

ELECTRABEL + 15,19% à 584,01 euros

- Electrabel a réalisé en 2006 un chiffre d'affaires en hausse de 10,6% à 13,5 milliards d'euros. Le résultat net a augmenté de 12,3% à 2,142 milliards d'euros.

- Le conseil d'administration a été informé de l'intention de Suez de procéder au lancement d'une offre publique de reprise sur les actions Electrabel que le groupe ne détient pas encore (1,38%). Il a mis en place un comité spécial d'administrateurs afin de préparer l'avis que le conseil sera amené à rendre sur le dossier.

- Suez a précisé que l'offre publique de reprise du solde d'Electrabel se fera à 590 euros par action. L'opération totalisera ainsi 445 millions d'euros.

- Pour le futur, Electrabel confirme son objectif d'étendre, d'ici 2009, sa capacité de production électrique à 35.000 mégawatts, dont 18% à base d'énergies renouvelables.

FORTIS +1,87% à 32,70 euros

- Fortis a réalisé en 2006 un bénéfice record de 4,4 milliards d'euros, soit une hausse de 24% par rapport 2005. Au quatrième trimestre 2006, le bénéfice net a atteint 749 millions d'euros, soit une hausse de 62% par rapport à la même période l'année précédente mais un recul de 15% par rapport au troisième trimestre 2006.

- Le bancassureur propose un dividende total de 1,40 euro par action numéraire, soit une augmentation de 21% par rapport à 2005.

- Fortis a relevé ses objectifs financiers à long terme pour la période 2004-2011. Désormais, le groupe poursuivra un taux de croissance annuel composé (TCAC) du bénéfice net par action de 15% minimum (2004-2011).

- Degroof a augmenté son avis sur la valeur à accumuler contre conserver.

SIPEF +5,58% à 242 euros

- Le groupe agro-industriel, spécialisé sur les plantations, a réalisé au cours de son exercice 2006 un résultat net (part du groupe), avant la norme IAS41, en progression de 40,2% à 15,83 millions d'euros.

CFE +4,43% à 1.125 euros

- Le résultat net 2006 du constructeur s'élève à 40,7 millions d'euros, soit une progression de 60%. CFE va proposer à son actionnariat un dividende brut de 16 euros (+52%). Ce résultat est supérieur au pronostic de Wouter Vanderhaeghen, analyste chez KBC Securities, qui avait tablé sur un bénéfice net de 39,6 millions d'euros.

- Début 2008, CFE va diviser son titre. Le diviseur n'a pas encore été déterminé mais il devrait se situer entre 10 et 15.

- CFE envisage de s'étendre en Europe Centrale et étudie des acquisitions pour son pôle multitechnique.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés