mon argent

Un fonds de fonds n'est pas forcément la panacée

Jamais les fonds qui investissent dans les fonds d’autres gestionnaires n’ont connu un tel succès. Mais si ces fonds de fonds offrent une série d’avantages, rassembler les meilleurs gestionnaires n’est pas forcément la meilleure option.

Les fonds de fonds, c’est-à-dire des fonds qui investissent dans d’autres fonds d’investissement, connaissent un succès fulgurant. En 2013, l’afflux de capitaux dans des fonds de fonds européens a dépassé les 40 milliards d’euros. D’après les informations publiées par le bureau d’étude Cerulli Associates, on n’a plus enregistré de tels montants depuis des années. En Belgique également, ces produits sont très populaires. Fin 2013, les fonds investis dans ce type d’investissement dépassaient 20 milliards d’euros, ce qui représente 17% du marché belge des fonds.

Plusieurs grandes maisons ont lancé des fonds de fonds qui investissent exclusivement dans leurs propres fonds. D’autres gestionnaires s’aventurent au-delà de leurs propres murs et essaient de combiner les fonds des meilleures maisons. "La diversification entre différentes maisons de fonds se traduit par une plus large palette de fonds de qualité. En investissant dans un fonds de fonds, l’investisseur a accès, via un seul produit d’investissement, aux meilleurs fonds du marché, et ne doit pas se soucier de la sélection et de la répartition de son capital", explique-t-on chez BNP Paribas Private Banking.

Même son de cloche chez Petercam Asset Management, où Maud Reinalter, responsable de la sélection des fonds, souligne les avantages de la spécialisation: "Chaque gestionnaire que nous suivons a accumulé au fil des ans des connaissances spécifiques dans une catégorie d’investissement donnée. Il crée ainsi une sorte de barrière d’entrée qui représente un obstacle pour les nouveaux acteurs désireux de se positionner aussi bien dans cette même catégorie."

"En répartissant leurs capitaux entre diversesmaisons, les fonds de fondsévitent de se retrouvertrop investis dans un seulsecteur, comme par exemplele secteur financierà la veille de lacrise financière."
Fabrice Kremer ,
Gestionnaire de fonds à la Banque de Luxembourg


Autre avantage des fonds de fonds: la diversification. "En combinant plusieurs gestionnaires de fonds qui ont chacun leur stratégie, on améliore la diversification de son portefeuille", estime Lilly Goezu de Merit Capital. Fabrice Kremer de Banque de Luxembourg renchérit: "En combinant plusieurs maisons de fonds, vous profitez d’approches et de styles de gestion différents. Par exemple, si une maison croit très fort dans un secteur, cela se reflétera dans ses choix. En répartissant leurs capitaux, les fonds de fonds évitent d’être trop investis dans un seul secteur, comme à la veille de la crise financière".

Les fonds de fonds permettent en outre d’investir dans des fonds qui sont inaccessibles aux investisseurs individuels. Les investisseurs belges ne peuvent en principe investir que dans fonds qui sont approuvés par l’autorité de contrôle, la FSMA. Les investisseurs institutionnels — dont font partie les gestionnaires de fonds de fonds — peuvent également investir dans des fonds qui ne sont pas enregistrés en Belgique, et qui sont réservés aux grands investisseurs.

"La diversification entre plusieurs maisons de fonds se traduit par une plus large palette de fonds de qualité."
Dries Stragier ,
BNP Paribas Fortis Private Banking

Inconvénients

Mais la médaille a aussi son revers. On reproche souvent aux fonds de fonds de facturer des frais deux fois: leurs propres frais et ceux des fonds sous-jacents. Les gestionnaires nuancent toutefois cette critique. "Les fonds de fonds investissent principalement dans des compartiments réservés aux investisseurs institutionnels et dont les frais de gestion sont beaucoup moins élevés que ceux des compartiments classiques, achetés par les investisseurs individuels", explique-t-on chez Argenta. La banque souligne aussi que les fonds de fonds adaptent leurs positions sous-jacentes de manière dynamique, en fonction des circonstances du marché. "Si le client devait procéder lui-même à ces adaptations, cela lui coûterait bien plus cher", insiste la banque.

Il est clair que les frais courants des huit fonds de fonds que nous avons examinés (voir tableau) reviennent en moyenne à 2% par an, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne de leur catégorie. Ces frais courants reprennent également les frais des fonds sous-jacents. Le fonds doit augmenter de 10% en cinq ans rien que pour couvrir tous les frais et arriver à l’équilibre.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Quelle rentabilité?

Dès lors, la rentabilité des fonds de fonds est-elle systématiquement meilleure? La réponse n’est pas simple. Nous avons examiné les rendements des huit fonds de fonds que nous avons sélectionnés (niveau de risque: neutre). Nous avons ensuite calculé le rendement moyen de tous les fonds mixtes offrant le même niveau de risque, et qui ne sont pas des fonds de fonds. Conclusion: sur les quatre périodes examinées, à peine la moitié des fonds de fonds fait mieux que la moyenne.

Ces trois dernières années, Merit Capital Quartz Balanced FoF a enregistré un rendement négatif de 1,3% par an. "Quartz Balanced a en effet connu une période plus difficile. La baisse des résultats en 2013 s’explique en grande partie par une exposition trop importante aux marchés émergents. Tant les positions en actions qu’en devises des pays émergents ont souffert en 2013, explique Stefaan Casteleyn. Depuis le début 2014, nous avons changé l’équipe de gestion et nous pensons que Quartz Balanced pourra profiter cette année des résultats d’autres compartiments comme Capitam", ajoute-t-il.

D’autres études internationales arrivent au même constat: les fonds de fonds ne sont pas systématiquement plus rentables.

Ce qui nous amène à cette conclusion: si un gestionnaire de fonds doit disposer des compétences nécessaires pour sélectionner des actions ou des obligations individuelles, un gestionnaire de fonds de fonds a la difficile tâche de sélectionner les fonds qui offrent la meilleure qualité et d’assurer une bonne répartition des actifs. Choisir un fonds de fonds n’est donc pas une sinécure et exige une bonne préparation.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés