Avec un bon de 6%, InBev régale le Bel 20

Le marché bruxellois a accueilli avec un bel enthousiasme la décision d’InBev de partir à l’assaut d’Anheuser-Busch. Le Bel 20 a terminé en hausse de 1,09% à 3.585,69 points, soutenu par le rebond du titre du brasseur (+6,17%). Mais de manière générale, toutes les valeurs ont profité de cette opération. Car une acquisition de cette taille (plus de 46 milliards de dollars), prouve que les institutions financières sont de nouveau prêtes à apporter des financements de grande échelle. Un regain de confiance qui a particulièrement profité au secteur bancaire.