Apple a pesé sur Wall Street

Wall Street a légèrement baissé après une séance peu animée, pendant laquelle les investisseurs ont été peu enclins à prendre des risques à trois jours de chiffres sur l'emploi américain.

Wall Street a terminé en légère baisse une séance marquée à nouveau par une volée de résultats de sociétés et par les désagréments de l'action Apple, tombée à son plus bas niveau en six mois, cependant que le thème récurrent des taux est revenu au premier plan après les déclarations d'un banquier central.

Les Bourses européennes ont de leur côté terminé mardi sans grande direction faute d'indicateur majeur, et malgré les attentes sur le dossier grec. Le marché ne s'est pas laissé perturber comme la veille par le retour difficile de la Bourse d'Athènes qui a limité ses pertes (-1,22%) au lendemain d'une chute record.

"Pour le moment, les investisseurs ont laissé de côté le dossier grec préférant se focaliser sur les bons résultats des entreprises européennes", estiment les gérants chez Barclays Bourse. Les investisseurs se préparaient en outre à plusieurs indicateurs d'importance dans les prochains jours dont le rapport mensuel sur l'emploi américain en juillet, attendu vendredi.

L'Eurostoxx 50 a lâché 0,44%, la Bourse de Paris 0,16% et le Bel 20 était quasi-stable (+0,05%).

  • A l'agenda

Chine

Indice PMI services/juillet

Zone euro 

10h Indice PMI services définitif/juillet

11h Ventes au détail zone euro/juin

Etats-Unis

14h15 Enquête ADP sur l’emploi privé/juillet

14h30 Balance commerciale/juin

15h45 Indice PMI services définitif/juillet

16h Indice ISM services/juillet

  • Du côté des valeurs

On suivra le matin la publication des résultats d'Ageas et d'ING.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect