Corée, élections et technologie ont rythmé les marchés

Wall Street a terminé en territoire négatif, plombée par les valeurs technologiques alors que les investisseurs s'inquiètent de l'escalade verbale entre les USA et la Corée du Nord. En Europe aussi les yeux sont rivés sur ces tensions.

Wall Street

Wall Street a terminé en net repli lundi sous la pression de l'accès de faiblesse du secteur technologique et du regain de tensions avec la Corée du Nord. Le Nasdaq a lâché 0,88%. Le Dow Jones a reculé de 0,24% et le S&P500 de 0,22%

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé au lendemain des élections législatives allemandes, dont les résultats moins favorables qu'attendu à Angela Merkel ont surpris les investisseurs, tandis que de nouvelles déclarations belliqueuses de la Corée du Nord provoquaient une poussée de volatilité en fin de séance.

Le Bel 20 a réussi à grimper de 0,13% à 3.963,20 points. À Paris, le CAC 40 a fini en recul de 0,27% à 5.267,13 points et, à Londres, le FTSE 100 a perdu 0,13% mais le Dax à Francfort a gagné 0,02%. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 0,1%.

A l'agenda

Etats-Unis

• 15h Indice des prix immobiliers S&P/Case-Shiller
 16h Ventes de logements neufs / août
 16h Confiance du consommateur / septembre
 17h50 Intervention publique de Janet Yellen devant la National Association for Business Economics, à Cleveland

Valeurs à suivre

 KBC Ancora: rapport annuel disponible sur le site web (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés