Échanges au ralenti sur les marchés

Le Dow Jones s'éloigne un peu plus de la barre symbolique des 20.000 points. En Europe, les Bourses ont terminé sans direction.

Wall Street

Depuis l’élection de Donald Trump, le Dow Jones a connu une ascension fulgurante, battant les records les uns après les autres. Plusieurs fois en décembre, l’indice de référence a frôlé la barre symbolique des 20.000 points, mais à nouveau mercredi, il s’en est éloigné un petit peu en reculant de 0,56% à 19.833,68 points. Le Nasdaq (-0,89%) et le S&P 500 (-0,84%) ont aussi terminé en territoire négatif.

Le marché était assez peu animé pendant cette période de fêtes de fin d’année. Le seul indicateur américain notable concernait les promesses de vente de logements qui ont nettement ralenti en novembre aux Etats-Unis.

En Europe

Les Bourses européennes ont fini en ordre dispersé une séance marquée principalement par la nette hausse des valeurs liées aux matières premières, à la faveur d'une remontée cours de plusieurs métaux de base.

Le Bel 20 a grappillé 0,06% à 3.608,89 points. À Paris, le CAC 40 a terminé pratiquement inchangée (-0,01%) à 4.848,01 points alors qu'à Londres, le Footsie, fortement pondéré en valeurs minières, gagnait 0,54% pour inscrire un nouveau record de clôture à 7.106,08. Le Dax allemand a grignoté 0,02% alors que la Bourse de Milan cédait 0,78%, toujours pénalisées par les bancaires. L'indice EuroStoxx 50 a fini quasiment stable (+0,01%).

A l'agenda

• Zone euro: 10h Masse monétaire M3, crédit au privé / novembre
• Etats-Unis: 14h30 Inscriptions au chômage / semaine au 24 déc.

Valeurs à suivre

 Hamon: possibilité de souscrire à l’augmentation de capital. 4 actions existantes donnent droit à 5 nouvelles contre 3,615 euros pièce. Jusqu’au 13 janvier.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés