Fin de semaine euphorique à New York

La publication des ventes de logements neufs a mis un point final à l'attitude timorée des investisseurs. Paru en dernier, le troisième indicateur immobilier US de cette semaine a laissé penser que le marché du logement US était sorti du trou d'air provoqué par l'expiration du crédit d'impôt.

Les commandes des biens durables, hors secteur des transports, avaient préalablement pointé à un plus haut de 6 mois aux Etats-Unis. Ces commandes étant soumises à de fortes variations d'un mois sur l'autre, du fait de la grande variabilité des commandes d'avions,les investisseurs se sont concentrés sur l'évolution de l'indicateur hors transports.

En matinée, les marchés avaient réservé un accueil tiède au baromètre Ifo de septembre, pourtant une nouvelle fois en hausse, alors que les analystes avaient tablé sur un recul du principal indice sur le climat des affaires en Allemagne. Les ventes massives de valeurs minières avaient momentanément contrebalancé l'aspect positif de l'indicateur européen, après des commentaires négatifs de la banque UBS ait abaissé ses recommandations sur plusieurs vedettes du secteur.

Le Bel 20 a progresé à de 1,21 % à 2.601,61 points. Le spécialiste des métaux Umicore s'est finalement bien orienté (+0,69 % à 31,17 euros) malgré la sortie du titre de la liste d'achats des analystes de ING. Le titre Telenet est apparu dans le trio baissier (-0,72 % à 24,67 euros). L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a imposé une amende administrative au câblo-opérateur d’un montant de 12.500 euros pour ne pas avoir répondu à une question relatives aux modems et répondu de façon incomplète à une demande d’information passée par le régulateur. A l'échelle de la semaine, l'indice bruxellois s'est polarisé entre Ackermans & van Haaren, qui a le plus crû (+5,77 % à 59,05 euros), et KBC Groep, qui s'est le plus replié (-2,99 % à 34,195 euros).

L'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a capitalisé 263,97 points (+1,11 %), tiré à la hausse par l'excellente tenue des valeurs automobiles (+3,40 %).

A la clôture, le CAC 40 s'est offert 71,87 points pour s'inscrire à 3.782,48 points, dans un volume d'échanges de près de 3,7 milliards d'euros.

Le Dax a gagné 1,84% à 6.298,30 points, et grâce à sa performance sur la séance a même réussi à prendre 1,43% sur la semaine, s'enflammant notamment pour un baromètre Ifo en hausse.

L'AEX a bondi de 1,51 % à 337,85 euros tandis que l'indice Footsie gagnait 51,40 points, soit 0,93% par rapport à la clôture de jeudi, à 5.598,48 points.

 

WALL STREET

Contre toute attente, Wall Street a retrouvé du tonus à la veille de ce week-end. L’annonce d’une baisse des commandes de biens durables aux USA aurait dû pousser les investisseurs à confirmer leur mouvement de mauvaise humeur affiché la veille. Pour mémoire, le Dow Jones avait perdu près de 0,8% jeudi. Mais lorsque le marché eût appris, par la suite, que les dépenses des entreprises sont remontées de près de  4% en août, il a alors retrouvé un gros appétit pour revenir sur les actions.

Dés l’ouverture, les principaux indices boursiers ont filé vers le haut. L’indice Dow Jones a gagné 1,86%, et retrouvé ses meilleurs niveaux depuis la mi-mai, à 10.860,26 points. Pour leur part, le S&P 500 s’est adjugé 2,12% à 1.148,67 points, et le Composite du Nasdaq 2,33% à 2.381,22 points.
Avec un gain de 2,38% sur la semaine, le Dow Jones a gagné du terrain pour la 4e période hebdomadaire d’affilée.

Outre les technologiques, les valeurs cycliques ont été parmi les plus recherchées vendredi. Caterpillar par exemple a gagné 4,5% à 79,71 USD et Alcoa 4,1%% à 12,32 USD.
Les valeurs financières qui avaient précédemment souffert de prévisions bénéficiaires abaissées, ont repris quelques couleurs, comme BoA (++2,9% à 13,55 USD) et JP Morgan (+1,5% à 39,69 USD).
Ailleurs, Motorala, qui envisage de regrouper ses titres, a gagné 3,7% à 8,69 USD. Bonnne tenue aussi de AMD (+6,8%% à 6,84 USD) et de Apple (+1,1%% à 292 USD).

 

STATISTIQUES

BCE

-Publication de la masse monétaire M3

- Publication des crédits au secteur privé (10h)

 

VALEURS A SUIVRE

- Epiq: réouverture de l’offre par Elex à 1,75 euro par action. Jusqu’au 1er octobre.

- Movetis: offre de reprise par Shire à 9 euros par action. Jusqu’au 27.

- Solvac : cotation ex-dividende intérimaire

- Spadel : assemblée générale extraordinaire (14h)

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés