GM met le turbo dans Wall Street

Dans le sillage de l’IPO exceptionnelle de General Motors, la Bourse de New York était ragaillardie hier et a fait sa clôture toute de vert vêtue. Dynamisée aussi par de bons indicateurs, dont l'indice composite des indicateurs économiques américains qui a continué de progresser en octobre, et laissait présager "une légère amélioration de la croissance au printemps", selon l'institut Conference Board.

Sur les marchés européens, pas un seul indice de référence sectorielle STOXX 600 n'a évolué en-dessous de son point d'équilibre. Les valeurs automobiles ont activement participé au mouvement haussier (+3,12 % à la clôture).

L'indice DJ Stoxx 600 a gagné 1,44 % à 271,15 points. Ailleurs en Europe, le CAC 40 a capitalisé 3.867,97 points (+1,99 %), le Dax 6.832,11 points (+1,97 %), l'AEX 346,27 points (1,40 %), et le Footsie 5.768,71 (+1,34 %).

A Bruxelles, l'indice Bel 20 s'est apprécié de 1,74 % à 2.670,51 points. Sur les vingt valeurs composant l'indice, 19 ont enregistré une hausse significative, entre 0,13 % (Mobistar) et 3,51 % (Bekaert). Hors Bel 20, Thenergo s'est approché de la valeur symbolique de 1 euro (0,86 euro, +6,17 %). Nyrstar a profité de l'embellie du compartiment des matières premières pour gagner 2,90 % à 10,29 euros. EVS, pour sa part, n'a terminé que sur un gain de 0,78 %, l'accueil du marché se montrant plus modeste à la nouvelle hausse de son chiffre d'affaires. En revanche, Ablynx a décroché de 4,29 % après l'annonce d'une perte creusée sur les neuf premiers mois de l'année.

 

WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse jeudi, dynamisée par le retour en Bourse du constructeur automobile General Motors et un regain d'optimisme sur la situation irlandaise: le Dow Jones a gagné 1,57% et le Nasdaq 1,55%.
Selon des chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a engrangé 173,55 points à 11.181,23 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 38,39 points à 2.514,40 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 de son côté a progressé de 1,54% (18,10 points) à 1.196,69 points.

"On peut attribuer un peu de crédit à General Motors pour la hausse", a indiqué Scott Marcouiller, de Wells Fargo.
Le constructeur automobile, qui faisait son grand retour sur la cote moins d'un an et demi après sa sortie de faillite, a bondi de 3,61% à 34,19 dollars pour son premier jour.

Le retour de General Motors envoyait deux messages positifs, a estimé de son côté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. "Premièrement, que le marché des introductions en Bourse est bien vivant et en bonne santé. Deuxièmement, que l'Etat américain est en train de se débarrasser des positions prises ces deux dernières années, et cela donne espoir qu'il sorte non seulement du capital de GM, mais aussi des autres investissements effectués", a indiqué l'analyste.

L'autre facteur principal du rebond du marché était à chercher du côté de l'Europe. La perspective d'un accord imminent entre l'Irlande, l'Union européenne et le Fonds monétaire pour soutenir le secteur bancaire irlandais a rassuré les investisseurs, inquiet des problèmes aigus de dette publique dans la zone euro.

Le marché boursier a également profité de solides indicateurs économiques publiés aux Etats-Unis, en particulier un indice bien meilleur que prévu (22,5 en novembre contre 1,0 le mois précédent) sur l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie (Est).

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 2,902% contre 2,864% mercredi soir et celui du bon à 30 ans à 4,284% contre 4,280%.

 

INDICATEURS À L'AGENDA

  • BCE

- Francfort: fin de la 6ème conférence des banques centrales organisée par la BCE, avec pour invités Ben Bernanke (Fed), Dominique Strauss-Kahn (FMI), Henrique Meirelles (Banque centrale du Brésil) et Jean-Claude Trichet (BCE) (8h45)

  • Allemagne

- Francfort: fin de la 13ème Euro Finance Week

  • Italie

- Commandes à l'industrie sept

- Commerce extérieur hors UE oct

  • Pologne

- Production industrielle oct

  • France

- Indices des commandes en valeur reçues dans l'industrie en septembre (12h)

 

VALEURS À SUIVRE VENDREDI

- Befimmo: L’exercice 2009-2010, clôturé au 30 septembre 2010, se termine mieux que prévu puisque la deuxième sicafi belge a réalisé un cash flow par action de 5 euros, supérieur à ses propres prévisions (4,88 euros). Le résultat est cependant légèrement en recul par rapport au précédent exercice (5,15 euros).
La société annonce en outre un résultat net par action de 2,78 euros contre -2,45 euros en 2009. La direction proposera aux actionnaires le paiement d’un dividende de 3,32 euros net par action (3,9059 euros brut), ce qui correspond à un rendement brut sur dividende de 6,3% au 30 septembre 2010.

- Keyware: Le spécialiste des paiements électroniques profite du succès de ses applications mobiles. Sur 9 mois ses bénéfices ont atteint 261.000 euros. "Nous confirmons nos prévisions, qui sont de réaliser un bénéfice pour l’ensemble de l’exercice 2010", a commenté Stéphane Vandervelde, CEO de Keyware.

- Jensen: Les revenus du troisième trimestre de Jensen, spécialisé dans les salons lavoirs, ont atteint 49,9 millions d'euros en hausse de 44% par rapport à la meêm période de 2009.
Sur les neuf premiers mois de l'année, ils atteignent 1717,4 millions en progression de 34%.
Sur base de ces chiffres et de son carnet de commandes - qui est en hausse de14% par rapport à la même période de 2009 -, la société s'attend à une hausse substantielle de son chiffre d'affaires et de son résultat d'exploitation en 2010 par rapport à 2009.

- Recticel: Le groupe belge vient d'annoncer ce jeudi sa décision de construire une nouvelle usine, en France, pour la production de panneaux d’isolation thermique, destinés au secteur de la construction. La nouvelle usine devrait être opérationnelle en 2013. Recticel espère doubler, grâce à elle, son chiffre d'affaires "Isolation" en France.

- Roularta: résultats pour le troisième trimestre, à 7h30

- Atenor: déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre, à 1èh45

- D’Ieteren: déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre, à 8h

- Epiq: offre de rachat par Elex à 1,75 euro par action. L’offre court jusqu’au 3 décembre.

- Floridienne: deuxième déclaration intermédiaire.

- RealDolmen: résultats semestriels 2010/2011 à 7h

- Spadel: déclaration pour le troisième trimestre, à 16h30

- Van de Velde: trading update pour le troisième trimestre, à 8h

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés