L'emploi et les banques ont dopé les marchés

La plume du président Trump est encore parvenue à faire la pluie et le beau temps sur les marchés américains. Un nouveau décret signé en cours de séance et ordonnant une révision de la régulation du secteur financier aux Etats-Unis a donné un coup de fouet aux valeurs bancaires. En Europe, le vert était de mise sur l'ensemble des marchés.

Wall Street

Wall Street a terminé en hausse appréciable la dernière séance de la semaine, stimulée par une solide statistique de l'emploi et par le secteur bancaire, qui espère en un allègement de la réglementation de la part de l'administration Trump. Gains de 0,94% pour le Dow, de 0,73% pour le S&P, de 0,54% pour le Nasdaq.

Bourses européennes

Les Bourses européennes ont fini en hausse vendredi dans le sillage de Wall Street. Principale publication de la journée, les chiffres de l'emploi outre-Atlantique, toujours scrutés de près par les investisseurs, ont en effet démarré sur les chapeaux de roue en janvier pour le premier mois de la présidence Trump, avec un bond des créations de postes. L'Eurostoxx a progressé de 0,60%.

La Bourse de Paris a achevé la semaine en hausse vendredi (+0,65%). L'indice CAC 40 a pris 31,13 points à 4.825,42 points dans un volume d'échanges modéré de 2,7 milliards d'euros. La veille, le marché parisien avait fini stable (-0,01%). Michelin a fini en hausse (+1,22% à 103,40 euros). Les titres liés au secteur pétrolier ont fini bien orientés à l'image de Total (+1,41% à 47,15 euros), CGG (+1,28% à 9,53 euros), Vallourec (+0,60% à 6,54 euros) et TechnipFMC (+1,68% à 30,81 euros).

La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,67%. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 47,55 points à 7.188,30 points. Parmi les banques, Barclays a pris 3,39% à 228,85 pence, RBS 2,70% à 228,50 pence et Lloyds Banking Group 1,48% à 65,85 pence. Les assureurs se sont également illustrés, avec Aviva (+2,64% à 493,10 pence) et Prudential (+3,09% à 1.600,50 pence). Le spécialiste des boissons alcoolisées Diageo a gagné 0,84% à 2.213,00 pence et le fabricant de tabac Imperial Brands 1,52% à 3.737,50 pence.

La Bourse de Francfort a clôturé en légère hausse. L'indice vedette Dax a progressé de 0,20% à 11.651,49 points. Le MDax des valeurs moyennes a avancé de 0,10% à 22.644,55 points. L'équipementier automobile Continental a caracolé en tête du Dax (+4,10% à 194,10 euros). Les valeurs bancaires ont également été recherchées. Deutsche Bank a pris 3,63% à 18,84 euros et Commerzbank 0,60% à 8,17 euros. Volkswagen s'est adjugé +0,42% à 144,90 euros.

La Bourse de Bruxelles a fini dans le vert, l'indice Bel-20 des principales valeurs gagnant 0,54% à 3.606,16 points. Parmi les quinze valeurs qui ont augmenté, le bancassureur ING, qui gagne 1,43% à 13,81 euros, enregistre la meilleure performance. La baisse la plus importante est celle du groupe de métallurgie Umicore, en recul de 1,39% à 53,13 euros.

Valeurs à suivre

→ L'agenda du lundi 6 février

Economie / Finance

Chine

  • Indice PMI Markit services / janvier

Allemagne

  • 8h Commandes à l'industrie / décembre

Zone euro

  • 10h30 Indice Sentix/ février

Entreprises

Japon

  • Toyota, Mitsubishi Motors / résultats du T3

Irlande

  • Ryanair / résultats du T3

Etats-Unis

     Twenty-First Century Fox / résultats T2 (après Bourse)

 Twenty-First Century Fox / résultats T2 (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés