Publicité
Publicité

L'emploi US a jeté un froid sur les marchés

Les marchés européens ont terminé en nette baisse ce vendredi, refroidis dans l’après-midi par la publication des chiffres américains sur l'emploi. Si le taux de chômage s'est inscrit le mois dernier à son niveau le plus bas depuis plus de trois ans, le marché américain du travail a créé moins d'emploi que prévu au mois d'avril. La publication en cours de matinée d'un indicateur témoignant d'une contraction supérieure aux attentes de l'activité du secteur privé en zone euro avait déjà mis la pression sur les indices européens, tout comme d'ailleurs l'approche d'élections majeures dimanche en France et en Grèce.