L'incertitude politique et monétaire mine les Bourses

Pénalisés par les incertitudes politiques et les coups d'éclat de Donald Trump, les marchés américains ont terminé en baisse mercredi. Quant aux Bourses européennes, elles clôturent également en léger repli, attendant impatiemment la réunion de Jackson Hole dès demain.

Wall Street

La Bourse de New York a terminé en baisse mercredi sous la pression d'incertitudes persistantes autour du pouvoir de Washington et de Donald Trump particulièrement. Le Dow Jones a perdu 0,4% à 21.812,09 points. Le Nasdaq a cédé 0,3% à 6.278,41 points. Le S&P 500 a reculé de 8,47 points à 2.444,04 points.

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé mercredi généralement en léger repli, les investisseurs se montrant circonspects à la veille du début d'une réunion très attendue des banquiers centraux à Jackson Hole, aux Etats-Unis. Les opérateurs de marché ont préféré jouer la prudence avant les discours du président de la Banque centrale européenne Mario Draghi et de son homologue de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen, vendredi, point d'orgue du symposium de Jackson Hole.

"Jackson Hole a toujours le potentiel de faire bouger les marchés, car dans le passé il y a eu de grosses annonces faites durant ce symposium", relève auprès de l'AFP Yann Azuelos, gestionnaire de portefeuille de Mirabaud France. En outre, observe le spécialiste, "la conférence arrive à un moment important: est-ce que le mot tapering (la réduction progressive du programme de rachats d'actifs, NDLR) va glisser de la bouche de Mario Draghi?". Le président de la BCE (Banque centrale européenne) s'est déjà exprimé mercredi à l'occasion d'un colloque économique en Allemagne, mais son intervention dépourvue de détails sur les actuels arbitrages de politique monétaire de l'institution de Francfort a laissé les investisseurs sur leur faim. L'Eurostoxx 50 a cédé 0,49%.

  • La Bourse de Paris a marqué le pas (-0,32%). L'indice CAC 40 a cédé 16,47 points à 5.115,39 points dans un volume d'échanges maigre de 2,4 milliards d'euros. La veille, il avait fini en progression de 0,87%. DBV Technologies s'est apprécié de 3,45% à 77,15 euros. Gemalto a pris 1,93% à 45,50 euros. Total a gagné 0,59% à 43,68 euros. Publicis a plongé de 3,15% à 59,63 euros. Le groupe audiovisuel TF1 a reculé de 4,12% à 11,98 euros. BNP Paribas a cédé 1,46% à 64,17 euros. Crédit Agricole a perdu 1,05% à 15,09 euros. Société Générale a reculé de 0,06% à 46,97 euros. Tikehau Capital a progressé de 1,61% à 22,07 euros. La Bourse de Londres a terminé stable (+0,01%).
  • L'indice FTSE-100 des principales valeurs a grappillé 0,91 point pour terminer à 7.382,65 points. WPP a chuté de 10,92% à 1.420 pence. Provident Financial a gagné 12,13% à 661 pence. Ce rebond est toutefois très loin d'effacer le plongeon catastrophique du titre mardi, séance au cours de laquelle il avait dégringolé de 66% après un nouvel avertissement sur résultat et le départ de son directeur général. Standard Life Aberdeen a perdu 1,42% à 430,70 pence. L'assureur RSA Insurance a reculé de 0,90% à 657,50 pence. Le promoteur immobilier British Land Company a cédé 0,90% aussi à 605 pence. BHP Billiton a gagné 1,15% à 1.410 pence. Antofagasta a pris 2,31% à 996 pence. Rio Tinto a progressé de 2,13% à 3.615 pence. Anglo American est monté de 1,38% à 1.324 pence. La Bourse de Francfort est repartie à la baisse.
  • L'indice vedette Dax a cédé 0,45% à 12.174,30 points, au lendemain d'une hausse marquée de 1,35%. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté reculé de 0,15% à 24.908,25 points. Deutsche Bank a gagné 0,44% à 13,80 euros. Commerzbank a cédé 0,51% à 10,69 euros. L'énergéticien EON a reculé de 0,70% à 9,37 euros. RWE a fini en petite hausse de 0,17% à 20,83 euros. Lufthansa a lâché 0,83% à 20,83 euros. Bayer s'est replié de 0,78% à 108,05 euros. BASF a gagné 0,18% à 82,37 euros.
  • La Bourse de Bruxelles a reculé de 0,54%, l'indice Bel-20 des principales valeurs s'affichant à 3.909,70 points en clôture. La plus forte progression de l'indice est revenue au groupe énergétique Engie, avec un gain de 0,88%, à 14,32 euros. Dix-sept des vingt valeurs vedettes ont quant à elles enregistré une baisse, la plus forte étant celle d'Umicore, groupe spécialisé dans les métaux, avec un recul de 2,47%, à 62,34 euros.

A l'agenda

Jeudi 24 août

Espagne

  • 9h PIB détaillé / T2

Royaume-Uni

  • 10h30 PIB / T2

Etats-Unis

  • 14h30 Inscriptions au chômage / semaine au 19 août
  • 16h Reventes de logements / juillet
  • Symposium économique de la Fed de Kansas City (1er jour) - Jackson Hole (Wyoming)

Valeurs à suivre

Jeudi 24 août

Résultats semestriels avant Bourse de:

  • Ablynx
  • arGEN-X
  • Deceuninck
  • IBA
  • Kinepolis
  • Leasinvest Real Estate
  • Xior

Résultats semestriels après Bourse de:

  • Keware
  • Smartphoto

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés