Publicité
Publicité

La fête est finie à Wall Street

Après avoir accumulé une série de record, la place financière américaine a marqué une pause ce mardi.

La Bourse de New York a reculé légèrement mardi, hésitant à poursuivre sa course historique entamée depuis quelques jours. Toute la séance aura été marquée par une valse hésitation des investisseurs face à des indicateurs sans éclat.

Les interventions du patron de la réserve Fédérale, Ben Bernanke, devant le Congrès ce mercredi et ce jeudi, sont très attendues, et incitent les investisseurs à la prudence. Le patron de la Fed remet son rapport semi-annuel de politique monétaire.

L'indice Dow Jones a perdu 0,21% à 15541,85 points. Le S&P-500 a perdu 0,37% à 1676,25 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 0,25% à 3598,50 points.

Malgré avoir annoncé un bénéfice en hausse (il a doublé en un an), Goldman Sachs a perdu 1,69% (160,24 dollars). Les investisseurs doutent en effet de la capacité de la banque à rééditer cet exploit.

L'action Johnson & Johnson a terminé sur une note stable (90,40 dollars) après l'annonce d'un bénéfice meilleur que prévu au titre du second trimestre 2013, en raison de la solidité des ventes de ses médicaments sur ordonnance et de ses équipements médicaux.

Coca Cola baisse en revanche de 1,90% à 40,23 dollars, après la publication de résultats en déclin au deuxième trimestre, en raison d'un climat inhabituellement mauvais qui est venu aggraver les incertitudes persistantes sur l'économie mondiale.

En Europe, les Bourses ont terminé en baisse mardi, après la parution d'un indicateur décevant sur l'économie allemande. L’indice Zew, qui mesure le sentiment des investisseurs en Allemagne, a accusé une baisse inattendue en juillet à la suite d'une série de publications qui témoignent de la persistance de la crise dans la zone euro.

La prudence reste aussi de mise du côté des investisseurs en cette saison de publication de résultats. Les marchés ont dès lors passé quasiment toute la séance dans le rouge, sans réagir de façon marquée aux nombreux indicateurs publiés notamment aux Etats-Unis.

Comme prévu, la production industrielle américaine a augmenté en juin

A Bruxelles, les pertes sont toutefois restées modérées à l'image des volumes traités, l'indice BEL 20 reperdant 0,84% à 2.622,81 points avec 16 de ses éléments dans le rouge.

Sur les autres places européennes, le CAC 40 a terminé en baisse à Paris de 0,71% à 3851,03 points. Le Footsie britannique a perdu 0,45% et le Dax allemand a cédé 0,41%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 recule de 0,78%.

A l’agenda ce mardi 16 juillet

Royaume-Uni : Compte rendu de la réunion de politique monétaire du 4 juillet

Taux de chômage en juin

Etats-Unis : Mises en chantier, permis de construire en juin (14h30)

Audition semestrielle de Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, par la commission des Services financiers de la Chambre des représentants (16h)

Livre beige de la Réserve fédérale (20h)

Valeurs à suivre

Etats-Unis :

Mattel: résultats T2

Bank of America: résultats 2T

Bank of New York Mellon: résultats T2

American Express: résultats T2

eBay: résultats T2

Intel: résultats T2

Royaume-Uni :

BHP Billiton: production T2

Pays-Bas

ASML: résultats T2

Suisse

Novartis: résultats T2

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés