La frilosité l'emporte sur les marchés

La Bourse de New York s'est enfoncée dans le rouge jeudi, craignant une correction brutale des indices d'ici peu, sur fond d'indicateurs économiques et de résultats d'entreprises contrastés aux Etats-Unis. Les trois indices majeurs ont lâché du lest. A l’exception de Zurich, les marchés européens ont eux aussi fini dans le rouge.

Apparues la veille déjà, les prises de bénéfice se sont largement amplifiées ce jeudi à la Bourse de New York. Tous les principaux indices boursiers ont ainsi perdu des plumes. Le Dow Jones a clôturé en baisse de 1,01 % à 16.446,81 points. Le S&P 500 s’est contracté de 0,94 % à 1.870,85 points. Sur la Bourse du Nasdaq, en dépit de la faiblesse des actions biotech (-1,2 % en moyenne) et de celles de l’internet (-0,6 % en moyenne), l’indice Composite a limité ses pertes à 0,76 % à 4.069,29 points.

Cet indice doit cette relative résistance à la fermeté de Cisco (+ 6 % à 24,18 dollars), 24 heures après la publication de ses résultats trimestriels, et de Symantec (+ 4,2 % à 22,3 dollars). Ailleurs, Wal-Mart (- 2,43 % à 76,83 dollars) a signé le plus fort repli dans le Dow Jones. Le géant de la distribution a fait part de prévisions pour l’évolution de ses affaires, qui ont déçu.

General Motors, pour sa part, a lâché 1,66 % après l'annonce du rappel de près de trois millions de véhicules dans le monde, qui porte à plus de 12 millions le nombre de voitures que le constructeur a dû rappeler en atelier depuis le début de l'année. Le producteur d'aluminium Alcoa a décroché de 1,77 % sur fond de négociations salariales tendues dans dix de ses usines américaines.

Journée rouge également pour les marchés européens. A Bruxelles, KBC a entraîné le Bel 20 dans sa chute, les investisseurs doutant de la surperformance du titre. L’indice directeur a reculé de 1,44 % à 3112 points.

Ailleurs en Europe, toutes les bourses ont clôturé en baisse pour des raisons diverses liées notamment aux banques et à la croissance globalement décevante en zone euro. Seule la Bourse de Zurich est restée orientée à la hausse.

À Paris, le CAC 40, qui a subi des prises de bénéfices, a lâché 1,25 % à 4.444,93 points.Le Footsie britannique a terminé en baisse de 0,55% et le Dax allemand a abandonné 1 % malgré la progression de 0,8 % du PIB allemand au premier trimestre. L'indice EuroStoxx 50 a cédé 1,47 %.

 

A l’agenda ce vendredi 16 mai

UE

Zone euro : commerce extérieur en mars 

Immatriculations voitures neuves dans l'UE en avril

 

Belgique

Fitch Ratings actualise sa notation pour le pays (date susceptible d'être modifiée)

 

France

Emploi salarié : Résultats provisoires au 1er trimestre

Durée du travail et salaires : Résultats provisoires au 1er trimestre 

Prix du pétrole et des matières premières importées avril

 

Italie

Commerce extérieur mars


Etats-Unis

Mises en chantier de logements avril

Confiance des consommateurs mai (1ère estimation)

 

Japon

Production industrielle révisée mars

 

Valeurs à suivre

Belgique

Ackermans & van Haaren : trading update 1er trimestre (avant Bourse)

Beluga : assemblée générale

CFE : déclaration intermédiaire 1er trimestre (avant Bourse)

Elia : déclaration intermédiaire 1er trimestre (avant Bourse)

Fountain : souscription à l’augmentation de capital (jusqu’au 20 mai)

Galapagos : déclaration intermédiaire 1er trimestre (avant Bourse)

Global Graphics : assemblée générale

Kinepolis : assemblée générale ordinaire et extraordinaire

Moury Construct : première déclaration intermédiaire

Neufcour : déclaration intermédiaire 1er trimestre (après Bourse)

Resilux : assemblée générale ordinaire et extraordinaire

Sapec : déclaration intermédiaire 1er trimestre (après Bourse)

Spadel : déclaration intermédiaire 1er trimestre (16h30)

Texaf : déclaration intermédiaire 1er trimestre (16h30)

Transics : sortie de cotation (après Bourse)

 

France

Total : assemblée générale

Club Méditerranée : résultats 1er semestre (avant Bourse)

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés