La saison des trimestrielles fait frissonner les investisseurs new-yorkais

Bruxelles (L'Echo) - Si la Bourse de Bruxelles a remonté la pente en milieu d'après-midi après une matinée passée à broyer du noir, son rebond n'aura pas fait long feu. Surtout soutenu par les hausses d'Inbev et Belgacom, le Bel 20 est reparti rapidement en territoire négatif. Si le titre du géant brassicole a, en effet, pu maintenir ses gains (+1,4%) pour la quatrième séance consécutive, l'action de l'opérateur n'aura pas fait aussi bien. Après avoir gagné jusqu'à 2%, le titre clôture sur une hausse plus modeste de 0,7%.

 
L'indice vedette de la place bruxelloise clôture donc sur une baisse de 0,49% à 3.838,49 points, plombé par UCB (-3,5%). Citigroup a revu à la baisse son objectif de cours sur le titre du groupe pharmaceutique belge, passant de 25 à 20 euros. Ce qui pourrait expliquer son recul important.

 

BOURSES EUROPEENNES

 

Le CAC 40 a achevé la séance sur un recul de 0,77%, l'AEX  de 0,68%, et le DAX de 0,75%.

 

WALL STREET