Le dollar a rythmé les faibles échanges boursiers

Pour l'avant dernière séance de l'année, la baisse du dollar a profité à Wall Street mais a pesé sur les Bourses européennes à l'exception de Londres qui a tiré profit du rebond des matières premières.

Wall Street

La Bourse de New York a terminé en légère hausse jeudi ce qui a permis au Dow Jones (+ 0,26%) de dépasser les 24.800 points pour la première fois, malgré des échanges très faibles. Le Nasdaq et le S&P 500 ont respectivement gagné 0,16 et 0,18%, mais cela n’a pas suffi à battre leurs records de la semaine passée.

Les marchés ont progressé en réaction à un affaiblissement du dollar, avec comme conséquence de donner un coup d’accélérateur au secteur des matières premières et aux entreprises exportatrices aux Etats-Unis, les produits vendus en dollars coûtant moins chers aux acheteurs munis d’autres devises.

En Europe

Les Bourses de la zone euro ont accéléré leur baisse en fin de séance avec la hausse continue de la devise unique face au dollar pour clôturer en net repli dans un marché globalement peu actif en cette période de fin d'année. 

Le Bel 20 a lâché 0,29% à 3.991,36 points. À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de -0,55% à 5.339,42 points et à Francfort, le Dax allemand a cédé -0,69%. L'indice EuroStoxx 50 a lâché -0,73%. De son côté, le Footsie britannique a résisté (+0,03%), grâce au soutien apporté par la progression des valeurs minières qui a contrebalancé la progression de la livre sterling face au billet vert.

A l'agenda

Fermeture anticipée des marchés en Allemagne et aux Etats-Unis

• Allemagne: 14h Inflation (estimation flash) / décembre
• Eurozone: 10h Masse monétaire M3, crédit au privé / novembre

Valeurs à suivre

• Dalenys: offre de rachat par Natixis contre 9 euros par action. Jusqu’au 22 janvier.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect