Le pétrole mène les marchés par le bout du nez

A nouveau, les places boursières ont chuté dans le sillage des cours du brut. Et à nouveau, les incertitudes concernant l'agenda de la Fed pour la remontée des taux ont participé au climat morose des Bourses.

Wall Street

La Bourse de New York a nettement terminé dans le rouge mardi soir, à nouveau victime des cours du pétrole. Ils se sont repliés d’environ un dollar et demi le baril, digérant des propos peu engageants de l’Iran qui ne veut pas entendre parler d’un gel de sa production pétrolière.

Le Dow Jones a reculé de 1,14% à 16.431,78 points. Le Nasdaq a cédé 1,47%, restant de justesse au-dessus des 4.500 points. Enfin, le S&P 500 a abandonné 1,25% à 1.921,27 points.

L'incertitude quant au calendrier qu'adoptera finalement la Réserve fédérale pour remonter ses taux directeurs a largement contribué elle aussi au coup de bambou des places boursières. La Réserve fédérale américaine devrait examiner une hausse de taux lors de sa prochaine réunion du mois de mars, a déclaré mardi la présidente de la Fed de Kansas City, Esther George.

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé en baisse, affectées par la rechute des cours du pétrole et par des valeurs des ressources naturelles plombées par BHP Billiton. Le sort des places boursières est lié à celui du marché pétrolier depuis le début de l'année et, après avoir subi un début d'année terrible, les actions paraissent se redresser mais le mouvement est fragile, comme en témoigne leur recul notable du jour, au vu des multiples incertitudes macroéconomiques. 

Le Bel 20 a reculé de 0,94% à 3.3344,59 points. À Paris, le CAC 40 a perdu 1,40% à 4.238,42 points. Le Footsie britannique a cédé 1,25% et le Dax allemand 1,64%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a abandonné 1,59%.

A l'agenda

France

• 08h45 Enquête de conjoncture auprès des ménages / février
• 18h00 Demandeurs d'emploi / janvier

Allemagne

• 11h00 Présentation des comptes annuels de la Bundesbank

Etats-Unis

• 16h00 Ventes de logements neufs / janvier

Valeurs à suivre

• BHF Kleinwort Benson: offre de reprise par Oddo, à 5,75 euros l’action. Jusqu’au 11 mars
• Pairi Daiza: offre de rachat par Perennitas, à 73 euros l’action. Jusqu’au 8 mars

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés