Le secteur financier tire les marchés vers le haut

Après les résultats annuels solides de trois grandes banques américaines, les marchés américains et européens se sont accordés une hausse pour clôturer la semaine.

Wall Street

La Bourse de New York a terminé la semaine sans direction avant un week-end de trois jours. Le Dow Jones a lâché 0,03%. L’indice élargi S&P 500 a pris 0,18%. Enfin, le Nasdaq a grimpé de 0,48% et a de cette manière battu un record pour la quatrième fois de la semaine.

Sur le front des indicateurs, les ventes de détail en décembre, mois crucial pour la consommation aux Etats-Unis, ont progressé mais moins que ne le prévoyaient les analystes. Le moral des ménages américains a légèrement baissé en janvier et s’est montré moins bon que prévu, selon la première estimation de l’université du Michigan. Les prix à la production, qui ont une influence sur l’inflation, ont augmenté comme prévu en décembre.

Les résultats annuels de JPMorgan (+0,53%), de Bank of America (+0,39%) et de Wells Fargo (+1,49%) se sont avérés rassurants. Leur publication était particulièrement attendue, car ils donnent le coup d’envoi de la saison des résultats et le pouls d’un secteur qui a fortement monté depuis l’élection de Donald Trump.

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé en hausse, soutenues principalement par le secteur financier, qui a amplifié ses gains après les bons résultats publiés par les deux plus grandes banques américaines.

Le Bel 20 a bondi de 1,27% à 3.634,44 points. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,2% à 4.922,49 points. Le Footsie britannique a pris 0,62% et le Dax allemand 0,94%. L'indice EuroStoxx 50 a avancé de 1,15%.

A l'agenda

Etats-Unis

• Marchés fermés (Martin Luther King, Jr. Day)

Zone euro

 11h Inflation (définitif) / déc.
 11h Balance commerciale / novembre

Etats-Unis

 15h Perspectives économiques mondiales actualisées du FMI

Valeurs à suivre

 Solvay: cotation ex-dividende de 1,32 euro brut

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés