Les banques pèsent à Wall Street

Les marchés européens ont clôturé dans le rouge au terme des séances de lundi. C'est néanmoins sur des pertes réduites que les indices boursiers se sont stabilisés.

L'indice DJ Stoxx 600 a fini en baisse de 1,02% à 238,52 points.

Le FT 100 de Londres a pour sa part limité ses pertes à 0,47%. A Francfort, le DAX a perdu 0,79% et à Paris, le CAC 40 a lâché 1,28%.

A Milan, le FTSE MIB, qui était tombé jusqu'à 15.381 points, est revenu en clôture à 15.469,45 points, soit en baisse de 1,99%.

La situation semble se stabiliser non seulement en Italie, mais aussi en Grèce. Mario Monti a été désigné pour former un nouveau gouvernement. A Athènes, l’heure semble également à l’apaisement, après l’entrée effective en fonctions du cabinet grec formé par Lucas Papademos.

Malgré un contexte moins tendu, les actions bancaires restent les plus délaissées. Elles perdent en moyenne près de 2% par rapport à vendredi soir.

A Bruxelles, le Bel20 a cédé 1,57% à 2.089,04 points. Il avait touché un plus bas de 2.084,43 points en cours de séance.

Plus forte baisse dans cet indice, GDF Suez s'est contracté de 3,41% à 19,8 euros. A l'inverse, Dexia a signé la meilleure prestation, avec un gain de 1,03% à 0,39 euro.

Dans ce secteur des actions financières, KBC a de son côté abandonné 2,28% à 13,53 euros. Le bancassureur est toujours à la recherche d’un repreneur pour sa filiale d’assurances polonaise Warta.

 

WALL STREET

Balancée par la mise en place d’une nouvelle direction politique en Grèce et en Italie, et les craintes que la zone euro ne bascule dans la récession, la Bourse de New York a finalement évolué le plus clair de son temps dans le rouge, lundi.

L’indice Dow Jones a ainsi clôturé en baisse de 0,61% à 1.078,98 points. Il ramène son avance depuis le début de cette année à 4,3 %. Pour sa part, le S&P 500 s’est contracté de 0,95% à 1.251,79 points et, sur la Bourse du Nasdaq, l’indice Composite a reflué de 0,8% à 2.657, points. 

Contre la tendance générale, une poignée de valeurs ont réussi à grappiller des gains. En particulier Boeing qui a mené les hausses dans le Dow Jones. Ce titre, qui a gagné 1,52% à 67,94 USD, doit sa bonne tenue à l’annonce d’une importante commande pour ses jets de la part de pays du Moyen-Orient. 

Autre action à s’être bien comportée durant la majeure partie de la séance avant de subir toutefois des prises de bénéfice en fin de séance, IBM a fini en très légère baisse de 0,02% à 187,35 USD. Attiré par la croissance attendue des affaires réalisées ce géant des services informatiques dans le monde, le holding Berkshire Hathaway, présidé par le milliardaire Warren Buffett, a acquis 5,5 % du capital d’IBM. 

Côté banques, Bank of New York-Mellon a fléchi de 4,51% à 20,54 USD, entraînant l’ensemble de son secteur à la baisse. Les dirigeants de la banque ont dit élaborer un nouveau plan destiné à réduire ses coûts.

 

AGENDA

Allemagne

- PIB au troisième trimestre (8h) – Estimation flash

- Indice Zew en novembre (11h)

Royaume-Uni

- Inflation en octobre (10h30)

Espagne

- Adjudication du Trésor à 12 et 18 mois

Grèce

- Journée d’action syndicale contre l’austérité

Zone euro

- PIB au troisième trimestre, estimation flash (11h)

- Balance commerciale dans la zone euro (11h)

- Semaine Euro Finance, intervention de Klaus Regling (FESF) à Francfort

- Intervention de Jürgen Stark (BCE) à Luxembourg lors d'un forum sur les "perspectives de politique monétaire dans la zone euro"

- Présentation par la Commission européenne de sa nouvelle réglementation des agences de notation, à Strasbourg

- Vote du Parlement européen en session plénière sur la régulation des ventes à découvert

Etats-Unis

- Prix à la production en octobre (14h30)

- Indice Empire State en novembre (14h30)

- Ventes au détail en octobre (14h30)

- Stocks des entreprises en septembre (16h)

 

VALEURS A SUIVRE

Belgique

- Softimat: Le chiffre d’affaires généré par les activités Software sur les neufs premiers mois s’établit à 5,07 millions d'euros, soit environ 3% de moins que ce qui avait été initialement prévu. Un constat que le groupe explique par de difficiles conditions de marché et par le fait que l'impact des importantes mesures de réduction de coûts n'est pas encore totalement visible. Le groupe peut néanmoins compter sur son activité "immobilier" qui a permis de générer 1,5 millions d'euros. Le Conseil d'administration a par ailleurs déclaré envisager la posssiblité de participer à des projets d'immobilier résidentiel.

- CFE : Au terme du troisième trimestre 2011, CFE a réalisé un chiffre d’affaires de 1.283 millions d’euros, soit un montant égal à celui des trois premiers trimestres de 2010 (1.289 millions d'euros). L'endettement financier net s'est par contre largement accrû, passant à 379 millions d'euros contre 248 millions à la fin 2010.

- Elia: résultats troisième trimestre

- Hal Trust: trading update troisième trimestre

- IBA: résultats troisième trimestre

- Kinepolis: trading update troisième trimestre

- Resilux: trading update troisième trimestre

Italie

- Uni Banca: résultats troisième trimestre

Royaume-Uni

- Easyjet: résultats préliminaires

Etats-Unis

- Wall-Mart Stores: résultats troisième trimestre

- Home Depot, Staples : résultats troisième trimestre

- Dell : résultats troisième trimestre

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés