Les bons résultats font bondir Wall Street

La Bourse de New York a fini en hausse appréciable mardi, avec en particulier un indice Nasdaq qui a dépassé pour la première fois les 6.000 points, saluant de solides résultats de sociétés. En Europe, la hausse était un peu plus mesurée.

Wall Street

Les marchés américains ont nettement monté mardi, les principaux indices battant des records ou s'en rapprochant. La Bourse de New York a été aidée par de bons résultats d'entreprises, notamment ceux de Caterpillar et de McDonald's. Elle a également profité d'un contexte politique semblant s'éclaircir aux Etats-Unis et à l'international. Le Dow Jones a gagné 232,23 points à 20.996,12 points, à une grosse centaine de points de son record de clôture. Le Nasdaq a pris 41,67 points à 6.025,49 points, s'établissant pour la première fois à plus de 6.000 points. Le S&P 500 a monté de 0,61%, à 2.388,61 points, à quelque points de son plus haut niveau de clôture.

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé ce mardi en petite hausse après avoir salué vigoureusement lundi la victoire du candidat pro-européen Emmanuel Macron au premier tour de l'élection présidentielle française. Le marché européen se tourne désormais vers les Etats-Unis. La semaine est en effet cruciale, car le président américain Donald Trump doit dévoiler mercredi son grand projet de réforme fiscale. Par ailleurs, le Congrès américain doit adopter un budget avant le 28 avril à minuit. Au-delà, l'Etat fédéral n'est plus financé et risquerait de fermer ses administrations, une paralysie qui serait symbole d'incompétence pour le nouveau pouvoir républicain. L'Eurostoxx 5O a progressé de 0,16%.

 

→ La Bourse de Paris a terminé dans le vert (+0,17%). L'indice CAC 40 a gagné 9,03 points à 5.277,88 points, son plus haut niveau en clôture depuis janvier 2008, dans un volume d'échanges soutenu de 4,4 milliards d'euros. La veille, il avait décollé de 4,14%. Sur le front des valeurs, LVMH, groupe français du luxe, a fini en tête du CAC 40 (+3,94% à 223,15 euros) après que le groupe a annoncé vouloir simplifier sa structure et absorber totalement la prestigieuse maison Dior, l'action Christian Dior bondissant pour sa part de 11,09% à 252 euros. Hermès a en revanche plongé de 4,51% à 440,75 euros.

→ La Bourse de Londres a gagné du terrain (+0,15%). A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 10,96 points à 7.275,64 points. Le secteur financier, grand gagnant de l'optimisme dont ont fait preuve les marchés la veille, a encore progressé à l'image des banques. RBS a pris 1,64% à 253,40 pence, Barclays 1,64% à 222,80 pence, Lloyds Banking Group 1,07% à 66,95 pence et HSBC 0,66% à 642,50 pence. Le groupe de magasins de bricolage Kingfisher a subi des prises de bénéfices (-3,20% à 326,40 pence). En revanche, le groupe d'hôtellerie et restauration Whitbread a passé une très mauvaise séance conclue par une chute de 7,13% à 4.000,00 pence. Les valeurs minières étaient en baisse. Anglo American a perdu 0,53% à 1.123,00 pence, Antofagasta 0,30% à 838,00 pence et BHP Billiton 0,66% à 1.206,50 pence.

→ La Bourse de Francfort a terminé la séance sur une petite hausse. Après son bond de plus de 3% lundi l'ayant porté à des sommets historiques, l'indice vedette Dax a encore avancé, mais timidement, grignotant 0,10% pour clôturer à 12.467,04 points, un nouveau plus haut en fin de séance. Dans la journée, le Dax a atteint jusqu'à 12.482,90 points. Le MDax des valeurs moyennes a avancé de 0,09% à 24.615,75 points. C'est comme d'habitude SAP (+0,15% à 93,13 euros) qui a ouvert le bal. Deutsche Telekom a avancé (0,64% à 16,46 euros). Autre entreprise sous le feu des projecteurs mardi, le groupe de santé Fresenius SE a reculé de 1,54% à 74,39 euros. Il a annoncé deux acquisitions, via sa filiale Fresenius Kabi: celle pour plus de quatre milliards d'euros du fabricant américain de médicaments Akorn et celle pour un montant pouvant aller jusqu'à 670 millions d'euros des activités de biosimilaires de Merck KGaA. L'action de celui-ci (+2,44% à 107,05 euros) a grimpé tout en haut du Dax, juste derrière Thyssenkrupp (+2,68% à 22,77 euros).

→ La Bourse de Bruxelles a terminé quasi stable (+0,05%), l'indice Bel-20 des principales valeurs s'établissant à 3.889,69 points. Douze valeurs ont fini dans le vert, le groupe de métallurgie Umicore tenant le haut du pavé en progressant de 1,80% à 52,73 euros. De son côté, le groupe postal bpost a enregistré la pire performance: -1,46% à 22 euros.

A l'agenda 

Allemagne

  • Réunion de politique monétaire de la BCE (première journée)

Valeurs à suivre

Résultats trimestriels de:

  • Recticel
  • Euronav

Assemblées générales de:

  • AB InBev
  • Bois Sauvage
  • Fin. Tubize
  • Intervest Offices & Warehouses
  • Telenet
  • Vastnet Retail Belgium
  • WDP
  • Van de Velde

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés