Les investisseurs lèvent le pied

Les Bourses européennes ont fait du surplace à l'approche de la réunion de la BCE jeudi. A Bruxelles, on retiendra la percée de Nyrstar (+8,59%).

Les principales Bourses européennes ont terminé lundi quasiment inchangées, l'escalade des tensions en Ukraine et
l'approche d'une réunion de politique monétaire de la Banque centrale europeénne (BCE) incitant les investisseurs à lever le pied.

À Paris, le CAC 40 a cédé 0,03% (1,31 point) à 4.379,73 points. À Francfort, le Dax a progressé de 0,09% et à Londres, le FTSE a gagné 0,08%. Du côté des indices européens, l'EuroStoxx 50 a perdu 0,01% et l'Eurofirst 300 a avancé de 0,16%, porté notamment par un bond de 4,31% du suisse Novartis, qui vient de présenter un nouveau médicament réduisant le risque de maladies cardio-vasculaires.

L'armée ukrainienne a été contrainte lundi de se replier devant l'avancée des chars russes, abandonnant l'aéroport du bastion séparatiste de Louhansk dans l'est du pays où Moscou se livre, selon le président Petro Porochenko, à "une
agression directe et ouverte".

Autre facteur incitant les investisseurs à la retenue, les chiffres de l'activité manufacturière dans la zone euro, dont la croissance a ralenti plus fortement que prévu en août.

Les marchés, qui s'inquiètent de la stagnation et du risque déflationniste au sein de la zone euro, attendent avec  impatience la prochaine réunion, jeudi, du comité de politique monétaire de la BCE, même s'il leur faudra certainement
attendre encore de longs mois avant de voir l'institut d'émission s'engager dans un programme de rachat d'actifs.
Au valeurs, le secteur télécoms français est plombé par la publication semestrielle d'Iliad (-8,82%, plus forte baisse de l'Eurofirst 300), marquée par des résultats jugés moins bons qu'attendu.

A Bruxelles, où le Bel 20 a perdu 0,38% suite aux mauvaises performances de Solvay et Delhaize notamment, on retiendra la percée de Nyrstar (+8,59%) après l'annonce d'un nouveau plan de financement.

Les marchés américains étaient fermés lundi en raison du Labor Day mais se préparent à une semaine animée en raison notamment des réunions de politique monétaire de plusieurs banques centrales.

Sur le marché des changes, l'euro a avancé timidement contre le dollar tout en restant sous 1,32. La livre sterling a reculé à la fois contre la monnaie européenne et le billet vert, les indices manufacturiers témoignant notamment
d'un ralentissement de l'activité en Grande-Bretagne.

Agenda de ce mardi 2 septembre 2014

Zone euro: prix à la production en zone euro (juillet)

Etats-Unis:

- 15h45 Indice PMI Markit manufacturier définitif / août 

- 16h Indice ISM manufacturier / août 

- 16h Dépenses de construction / juillet

Les valeurs à suivre ce mardi

- Exmar: cotation ex-dividende

- Econocom: réunion d'anlystes

- Floridienne: réaction après la publication des résultats lundi soir

- Aedifica: résultats annuels 2013-2014

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés