Publicité
Publicité

Lundi désorienté sur les Bourses

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé, tout comme les principaux indices de Wall Street. Les investisseurs restent inquiets face aux dettes souveraines en zone euro.

Ben Bernanke a indiqué dimanche que la banque centrale américaine pourrait gonfler ses achats de Treasuries au-delà de la masse critique initialement prévue, à savoir 600 milliards de dollars. Mais pour réduire indirectement les taux d’intérêt, combattre l’inflation et pousser sur le chemin de la reprise la première économie mondiale, la Réserve fédérale US ne se résume pas "à imprimer de l’argent", a nuancé son président, "la quantité de devises en circulation reste inchangée." La Fed a simplement augmenté son bilan pour envoyer l’excédent dans les réserves des banques. Bernanke a dès lors pu se prétendre "confiant à 100 %" dans le fait que l’institution monétaire, si besoin est, inversera sa politique accommodante.
Mais la conviction de Bernanke n’a pas suffi à rassurer les marchés d’actions européens. Ils ont clôturé sur une note neutre, partagés entre l'optimisme face à cette possibilité d’apport de liquidités aux USA et l'inquiétude qui plâne toujours pour les pays périphériques de la zone euro. L'indice Dax a gagné 0,10% à 6.954,38 points. L'indice Footsie-100 a gagné 0,43% à 5.770,28 points. Le CAC 40 a perdu 1,32 point à 3.749,23 points dans un volume faible de 2,7 milliards d'euros échangés.

L'indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a clôturé en baisse de 0,14% à 2.611,41 points. Douze de ses composants se sont orientés à la baisse, dans un mouvement compris entre -3,02 % pour Ageas et -0,05 % pour Solvay.

Wall Street

Les valeurs américaines ont difficilement encaissé l’effet conjugué des prises de bénéfice et de l’incertitude dans la zone euro, d’autant qu’aucun indicateur n’était attendu aux Etats-Unis ce lundi.

Les investisseurs tentaient aussi d'interpréter les propos du président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, qui a affirmé pendant le week-end qu'il était "certainement possible" que la Fed décide d'en faire plus pour lutter contre le chômage.

Les indices ont fait du surplace: le Dow Jones a perdu 0,17 %, à 11.362,19 et le Nasdaq a gagné 0,13%, à 2594,92 points. Le S & P 500 de son côté reculait de 0,13 % à 1223,12 points.

Le marché obligataire est remonté. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'est replié à 2,941% contre 3,017% vendredi soir et celui du bon à 30 ans à 4,250% contre 4,312%.
Les futures sur le brut US ont terminé à leur plus haut niveau en plus de deux ans lundi, soutenu par les propos du président de la Fed Ben Bernanke.

L’agenda macro-économique

Zone euro
- Bruxelles: réunion des ministres européens des Finances
- Bruxelles: sommet UE/Russie

Etats-Unis
- Crédit à la consommation, oct. (20h)

Allemagne
- Commandes industrielles, oct. (10h)
- Dresde: sommet sur les nouvelles technologies en présence d’Angela Merkel et de plusieurs ministres

Grande-Bretagne
- Production industrielle, oct.
- Baromètre Halifax des prix immobiliers

Irlande
- Présentation du budget 2011, premier volet d’une cure d’austérité de 15 milliards d’euros sur 4 ans

Suisse
- Chômage, nov (7h45)
- Manpower: conférence de presse sur les perspectives du marché de l’emploi en 2011 (8h30)
- Swiss Re: perspectives du secteur de l’assurance en 2011 et 2012 (11h30)

Canada
- Banque du Canada: décision sur les taux directeurs (15h)

Emirats
- Dubai: Middle East Business Aviation trade show 2010, salon spécialisé dans l’aviation

Autriche
- Commerce extérieur pour le mois de septembre

Danemark
- Production industrielle, oct.

Islande
- PIB pour le troisième trimestre

Suisse
- Chômage, nov. (7h45)
- Manpower: conférence de presse sur les perspectives du marché de l'emploi en 2011 (8h30)
- Swiss Re: perspectives du secteur de l'assurance en 2011 et 2012 (11h30)

 

Valeurs à suivre ce mardi

Belgique
- Belgacom :Cotation ex-dividende intérimaire
- Banimmo : Banimmo a acquis pour 12,6 millions d'euros deux lots totalisant 12.000 m² au sein d’un centre commercial en Ile-de-France.

France
- Air France-KLM: trafic passagers/cargo nov. (8h)

Etats-Unis
- General Electric (GE): rencontre avec les analystes
Citigroup : Le département du Trésor américain a annoncé lundi qu'il lançait la phase finale de son processus de sortie de Citigroup en mettant en vente les quelque 2,4 milliards d'actions ordinaires de cette banque qu'il détient encore.

Allemagne
- Axel Springer: conférence de presse sur les iPhone Apps du groupe (18h)

Grande-Bretagne
- Wolseley: rapport d’activité 1T
- Tesco: rapport d’activité 3T

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés