Lundi pascal dans le rouge à Wall Street

Après le record historique atteint jeudi dernier, Wall Street a lâché du lest hier suite à la publication de statistiques américaines décevantes.

L'indice élargi S&P 500, très suivi des marchés financiers, a clôturé en baisse de 0,45% à 1.562,17 points hier alors que les bourses européennes étaient fermées. Le Dow Jones Industrial Average a réduit sa perte à 0,04% à 14.572,85 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est replié de 0,87% à 3.239,17 points.

"De façon évidente, le chiffre sur l'activité des industries manufacturières a déçu le marché", a remarqué Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital. Selon l'indice des directeurs des achats de ce secteur publié par l'association professionnelle ISM, l'activité des industries manufacturières a en effet ralenti en mars plus que prévu.

Les dépenses de construction ont de leur côté rebondi en février, au-delà des estimations des experts, sans toutefois effacer totalement leur forte chute de janvier. Dans un marché aux faibles volumes en raison de la fermeture des marchés européens et de certains marchés asiatiques à l'occasion de Pâques, ces indicateurs "ont servi d'excuse aux investisseurs pour prendre un peu de distance avec les records atteints jeudi", explique encore Cardillo.

Les marchés financiers américains avaient pourtant démarré la journée calmement dans l'attente de ces indices alors que les nouvelles en provenance d’Asie n’étaient pas à la hauteur des espérances, pourtant. La Banque centrale du Japon a de fait indiqué que la confiance à court terme des grandes firmes manufacturières japonaises s'était un peu améliorée en mars, mais pas autant que l'auraient aimé les donneurs d'ordres. La production manufacturière en Chine s'est de son côté accrue au mois de mars, atteignant son plus haut niveau depuis un an, mais moins qu'espéré par le marché.

Agenda

- Zone euro

Chômage février

- USA

Commandes industrielles février (16H00) Ventes de voitures mars (16H00) Discours du président de la Fed de Minneapolis, Narayana Kocherlakota, sur la politique monétaire (19H00)

Valeurs à suivre

-IRIS

Réouverture de l'offre de reprise par Canon Europa au prix de 44,50 euros par action. Jusqu'au 17 avril.

-KBC

Rapport annuel disponible sur le site

-Sofina

Rapport annuel disponible sur le site et déclaration intermédaire pour le premier trimestre

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés