Publicité
Publicité

Marchés: la chute a été générale

Les Bourses européennes ont terminé en baisse ce lundi, pénalisées par le secteur pharmaceutique. Les échanges ont été maigres, dans l'attente des indicateurs économiques à paraître dans la semaine. Wall Street clôture aussi dans le rouge.

A Bruxelles, le Bel 20 n’a pas trop souffert, comparé aux autres indices européens, lors de cette première séance de la semaine. En effet, il n'a abandonné que 0,15 % à 2.597,73, principalement affaibli par la décote des bancaires.

Dexia et KBC ont terminé en queue du peloton, relâchant respectivement 2,32 % à 3,15 euros et 1,11 % à 33,81 euros. Les valeurs belges ont souffert de la mauvaise orientation du compartiment européen, tiré vers le bas par le sort de l’Anglo Irish Bank.

Explication comparable pour Colruyt (-0,96 % à 196,35 euros) dans le sillage du compartiment de la distribution, lanterne rouge européenne.

A la clôture, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 s'est contracté de 0,40 % à 262,92 points tandis que l'indice de référence STOXX pour le compartiment Food & Beverage a gardé la tête des progressions sectorielles, mais en ayant largement réduit ses gains (+0,25 %).

La Bourse de Londres s'est mise sur la défensive en attendant l'estimation finale de la croissance britannique du deuxième trimestre. L'indice Footsie a perdu 25,06 points, soit 0,45% par rapport à la clôture de vendredi, à 5.573,42 points. Le CAC 40 a perdu 0,43% à 3.766,16 points dans un volume d'échanges mince de 2,493 milliards d'euros. L'indice Dax a glissé de 0,31% à 6.278,89 points, après avoir évolué dans le vert dans le sillage de la Bourse de Tokyo dans la matinée. Et l'AEX a lâché 0,20 % à 337,17 points.

A New York

Les Bourses américaines ont reculé après quatre semaines de gains. En cause? L’inquiétude suscitée par les difficultés budgétaires de certains pays de la zone euro. Les investisseurs ne se sont pas laissé séduire par la vague de fusions et acquisitions.

Le Dow Jones Industrial Average a abandonné 0,44 % à 10.812,04 points. Le Nasdaq à dominante technologique a perdu 0,48 % à 2.369,77 points. L’indice élargi Standard & Poor’s 500 a cédé 0,57 % à 1.

Le marché obligataire est monté. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,517% contre 2,612% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 3,699% contre 3,793%.

 

L’agenda macro-économique

-Allemagne

Indice GfK de la confiance du consommateur / octobre (à 8h)

-Angleterre

PIB / T2, 2e estimation (à 10h30)

-USA

Indice Case-Shiller des prix immobiliers / juillet (15h)

Confiance du consommateur / septembre (16h)

-UE

Bruxelles: conférence de presse du commissaire européen au Budget, Janusz Lewandowski, sur le bilan financier annuel de l'exécutif européen (11H)

Bruxelles: intervention du président de la Banque européenne d'investissement (BEI), Philippe Maystadt, devant la commission économique du Parlement européen

 

Valeurs à suivre ce mardi

-Belgique

Quest for Growth : le fonds d'investissement britannique Laxey Partners a réduit sa participation dans la pricaf Quest for Growth de 11,99 à 9,86%. Laxey Partners était l'actionnaire le plus important de QfG.

KBC : BlackRock a porté sa participation dans KBC à plus de 3%, puisque selon une déclaration de transparence BlackRock détient 3,09% du bancassureur contre 2,99% en février.

Accentis : la société immobilière Accentis, à la recherche d'argent, lance une augmentation de capital de maximum 20,5 millions d'euros. Parallèlement, ses activités seront restructurées en profondeur

-France

Neopost: résultats 1S 2010

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés