Morning Comment de ce vendredi

Le Morning Comment de ce vendredi 21 juin

 

Wall Street a enregistré sa pire séance de l'année jeudi, son indice phare le Dow Jones chutant de plus de 2% après l'évocation par la banque centrale américaine (Fed) d'un possible ralentissement de son soutien massif à l'économie.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 2,33% ou 352,11 points à 14.760,08 points.

Il faut remonter au 7 novembre 2012, au lendemain de la réélection de Barack Obama, pour retrouver une chute de plus grande ampleur en pourcentage (-2,36%) et au 9 novembre 2011 en points, quand le Dow Jones avait chuté de 389,24 points ou 3,2%.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a cédé 2,28% ou 78,57 points, à 3.364,63 points et l'indice Standard & Poor's 500 2,50% ou 40,74 points à 1.588,19 points.

"L'effet post-Bernanke se poursuit, c'est un carnage", a commenté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

Le président de la Fed, Ben Bernanke, a prévenu mercredi à l'issue d'une réunion de politique monétaire très attendue que son institution allait probablement ralentir ses rachats d'actifs sur le marché d'ici la fin de l'année et y mettre fin en 2014.

La simple idée que la banque centrale mette un frein à son concours financier énorme à l'économie américaine a fait vaciller Wall Street, comme l'ensemble des marchés mondiaux: les Bourses asiatiques et européennes ont nettement reculé, le prix du baril de pétrole à Londres et New York a plongé et l'or est tombé sous le seuil de 1.300 dollars l'once pour la première fois depuis près de trois ans

Les opérateurs "espéraient que la Fed non seulement éloignerait l'idée d'un ralentissement de ses mesures de soutien mais renforcerait même peut-être le sentiment qu'elle était prête à les accentuer étant donné la faible inflation et les indicateurs moroses en Chine et dans le reste du monde", a remarqué Michael Gayed, de Pension Partners.

La place financière new-yorkaise a notamment réagi aux commentaires de M. Bernanke "en faisant bondir l'indice de volatilité", à son plus haut depuis le début de l'année, "et les taux obligataires", deux mouvements "qui pèsent fortement sur le marché action", a remarqué M. Cardillo.

Le marché obligataire, inquiet de voir se retirer cet acheteur de poids que constitue la Fed, a de fait nettement baissé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a grimpé à 2,419% contre 2,311% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,514% contre 3,414% la veille, tous deux à leur plus haut

 

La perspective d'un retrait prochain par la Fed de ses mesures de soutien à l'économie a fait trembler les marchés de la planète. Aucun actif financier n'a été épargné par ce mouvement de vente généralisé

Perfusés tous les mois des milliards de dollars d'argent frais du programme d’achat de la Fed, les investisseurs doivent désormais se faire à l'idée qu'ils vont bientôt devoir vivre sans. 

S’en est suivi un courant de vente implacable sur les actions. En Asie, Tokyo a perdu 1,7%, Shanghai 2,8%. De leur côté, les Bourses européennes ont abandonné en moyenne quelque 3%.

  • Cac 40 -3,66% à 3.698 points 
  • Dax -3,28% à 7.928 points 
  • Bel 20 -3,04% à 2.538 points 
  • FTSE 100 -2,98% à 6.159 points
  • AEX -2,62% à 341,88 points

 

A l’agenda ce vendredi

Économie/Finance

 

Royaume-Uni

Situation budgétaire en mai, 10h30

Luxembourg

Réunion des ministres européens des Finances

Zone euro

Publication de la balance des paiements en avril, 10h

 

Entreprises

 

Belgique

Proximedia: ouverture de l’offre de Cyber Media Group à 16 euros par action. Dernier jour

Retail Estates: souscription à l’augmentation de capital. 4 actions existantes donnent droit à 1 nouvelle action, à 49,75 euros par titre. Dernier jour

I.R.I.S.: offre de rachat de Canon Europa à 44,50 euros par action. Jusqu’au 25 juin

 

A suivre

 

Aedifica : la sicafi a annncé après la fermeture des marchés avoir racheté une maison de repos en Allemagne.

Bpost : la cotation de l’action de bpost débute ce vendredi matin. Elle est lancée au prix de 14,5 euros.

 

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés