Publicité
Publicité

Morning comment

Wall Street a terminé la séance de vendredi sur un recul de plus de 3%, évoluant à ses plus bas niveaux depuis le début 2015. Les investisseurs se retirent du marché pour la quatrième séance d’affilée face aux fortes craintes sur la conjoncture mondiale, notamment en Chine. En Europe, les marchés ont également coulé. L'Eurostoxx 50 a perdu 3,7%.

Wall Street

  • La pire semaine à New York depuis 2011 

Le Dow Jones a cédé 3,12% à 16.459,75 points, soit une chute de plus de 500 points sur la séance. Le Nasdaq a lâché 3,52% à 4.706,04 points et le S&P500 a reculé de 3,18% pour finir à 1.970,90 points

La veille, le Dow Jones avait déjà perdu plus de 2%, tombant à son plus bas niveau de clôture depuis octobre 2014, et le Nasdaq près de 3%, après les inquiétudes mondiales sur la chute des cours de l'énergie et les perspectives chinoises.

Dans ce contexte, la chute de Wall Street a particulièrement frappé plusieurs titres qui avaient bondi au premier semestre et dont les investisseurs semblaient désormais remettre en cause le potentiel de hausse. Le groupe informatique Apple a abandonné 6,12% à 105,76 dollars et le service de vidéo en ligne Netflix 7,58%, à 103,96 dollars.

En Europe

  • Les inquiétudes sur la croissance mondiale font plonger les marchés

Les inquiétudes sur la croissance mondiale pèsent sur les marchés financiers avec l'essoufflement du moteur chinois qui se précise, une économie européenne encore hésitante et la perspective floue d'une remontée des taux américains. Après les remous sur le marché des devises et la baisse continue du cours du pétrole, les Bourses asiatiques et européennes ont toutes clôturé en forte baisse vendredi, l'indice Eurostoxx 50 perdant 3,7%.

  • Paris

La Bourse de Paris a une nouvelle fois perdu beaucoup de terrain (-3,19%). L'indice CAC 40 a perdu 152,56 points à 4.630,99 points. Aucune valeur du CAC 40 n'a terminé en hausse, plusieurs poids lourds de la cote ont plombé le marché, à l'image de Sanofi (-3,98% à 89,26 euros), Total (-3,45% à 41,08 euros), Airbus Group (-4,51% à 57,39 euros) et Engie (-3,57% à 16,21 euros). Le secteur financier a été sous pression, avec BNP Paribas (-3,87% à 55,58 euros), Crédit Agricole (-2,53% à 11,94 euros), Société Générale (-4,26% à 43,54 euros) et Axa (-3,81% à 22,07 euros).

  • Londres

Le FTSE-100, indice des principales valeurs a perdu 2,83% ou 180,24 points à 6.187,65 points. BP a reculé de 3,35% à 357,20 pence et Royal Dutch Shell (A) a perdu 3,02% à 1.686 pence. Antofagasta a perdu 1,49% à 563 pence, Anglo American a baissé de 1,04% à 732,80 pence, Rio Tinto a reculé de 1,95% à 2.315 pence. La compagnie britannique easyJet a cédé 4,58% à 1.624 pence.

  • Francfort

L'indice vedette Dax a abandonné 2,95% à 10.124,52 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a cédé 2,72%, à 19.341,98 points. L'équipementier sportif Adidas a cédé 1,25% à 65,48 euros. Volkswagen a perdu 1,81% à 165 euros. Son concurrent Daimler a lui abandonné 2,86% à 70,37 euros.

  • Bruxelles

Le Bel20 a abandonné 3,01% à 3.437,23 points. Toutes les valeurs de l'indice Bel 20 ont terminé en baisse, et les trois-quarts d'entre elles ont perdu plus de 2%. Le chimiste Solvay a reculé de 4,03% à 104,65 euros, suivi par le groupe diversifié Ackermans & Van Haaren (-3,91% à 127,95 euros). Engie a reculé de 3,57% à 16,21 euros, et le brasseur AB InBev de 3,72% à 96,47 euros. Le groupe immobilier Befimmo est celui qui a le mieux réussi à limiter les dégâts, avec une baisse de 0,86% à 56,66 euros.

Les valeurs à suivre

L'agenda du lundi 24 août

  • France: adjudication de BTF, à 14h50

Mardi 25 août

    Économie/finance

    Allemagne

  • 8h PIB détaillé/T2
  • 10h Indice Ifo du climat des affaires/août

    Etats-Unis

  • 15h Indice des prix immobiliers S & P/Case-Shiller/juin
  • 16h Ventes de logements neufs/juillet

    Entreprises

    Belgique

  • Celyad: résultats intérimaires

Économie/finance

Allemagne

10h Indice Ifo du climat des affaires/août

Etats-Unis

16h Ventes de logements neufs/juillet

Entreprises

Belgique

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés