Publicité
Publicité

Morning Comment

Wall Street a fini la séance une nouvelle fois en hausse vendredi, dans un marché attentiste six jours avant une décision très attendue de la Réserve fédérale (Fed). Les principales Bourses européennes ont quant à elles terminé en baisse pour la deuxième séance d'affilée.

Wall Street

Après avoir passé la majorité de la séance de vendredi dans le rouge, Wall Street a finalement terminé à la hausse. Le Dow Jones   a grappillé 0,63% à 16.433,09 points. Le Nasdaq   a pris 0,54% à 4.822,34 points. Et l’indice Standard & Poor’s 500 a gagné 0,45% à 1.961,05 points.

Le marché extrêmement calme, selon plusieurs analystes, a d'abord subi le recul des cours du pétrole, pesant sur le secteur de l'énergie, avant de se redresser au fil de la journée. "Les investisseurs ne veulent pas prendre d'engagements sérieux avant une réunion de la Fed tellement importante, alors qu'il y a tellement d'incertitudes", a déclaré Alan Skrainka, de Cornerstone Wealth Management.

En Europe

Les Bourses européennes ont continué à se replier avant une semaine au cours de laquelle la banque centrale américaine pourrait relever ses taux d'intérêt, mettant un terme à des années de politique monétaire très favorable aux investisseurs.

Le Bel 20 a abandonné 0,91%, à 3.434,17 points. À Paris, le CAC 40 a fini en recul de 1,04% (47,81 points) à 4.548,72 points. Le Footsie britannique a cédé 0,62% et le Dax allemand 0,85%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 reculait de 1,03%.

A l'agenda

Samedi 12 septembre

Luxembourg: 

•  Réunion de l’Eurogroupe

Dimanche 13 septembre

 Chine:

•  Ventes au détail, production industrielle, investissement/août

 

Lundi 14 septembre

Zone euro

 11h Production industrielle/juillet

 Conseil extraordinaire "Justice et Affaires intérieures" consacré à "la réponse européenne face aux pressions migratoires"

Valeurs à suivre

• Vranken Pommery Monopole: résultats semestriels

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés