Publicité
Publicité

Prudence sur Wall Street

Bruxelles (L’Echo) – La décision de Moody's de remiser la dette portugaise à la catégorie spéculative a apesanti les tensions au sein d'une zone euro, en proie depuis un an aux problèmes de l'endettement grec. A titre de comparaison, les agences Fitch et S&P classent la note lisboète dans la catégorie investissement. L'annonce de Moody's a dès lors retenti mardi soir comme un coup de tonnerre. L'agence de notation estime que ce pays pourrait, à l'instar de la Grèce, nécessiter un deuxième plan d'aide internationale avant de retourner sur les marchés.