Tendance prudente à Wall Street

Les marchés américains ont clôturé proches de l’équilibre mardi. Les mauvais chiffres de la confiance allemande et les tensions en Ukraine étaient contrebalancés par des bons chiffres américains sur le front de l’emploi et du déficit commercial en fin de séance.

Les offres d’emploi ont augmenté aux Etats-Unis pour atteindre en juin leur niveau le plus élevé en plus de 13 ans et les embauches se sont accélérées. Le budget américain a accusé en juillet un déficit de 95 milliards de dollars, soit un milliard de moins qu’anticipé et 3% de moins que l’an dernier.

Après deux séances de gains les principaux indices américains finissaient légèrement en retrait. Sur la journée, le Dow Jones a perdu 0,06% à 16.560,54 points. Le Nasdaq a reculé de 0,27% à 4389,25 points. Le S & P 500 a perdu 0,16% à 1933,75 points.


Les Bourses européennes avaient replongé dans le doute mardi, affectées par la chute sensible du moral des milieux financiers en Allemagne. L’indice ZEW est en effet revenu en août à son niveau de décembre 2012. L’indice qui mesure les attentes des investisseurs et des analystes concernant la situation économique pour les six mois à venir, a plongé de 27,1 à 8,6 en août.

À moins de deux jours de la publication des statistiques relatives à la croissance des économies de la zone euro, cet indicateur fait plutôt mauvaise impression sur les marchés. Selon des stratégistes sondés par Bloomberg, il se pourrait que la croissance de l’économie allemande se soit contractée de 0,1% au deuxième trimestre.

La crainte que les chiffres qui seront donc connus ce jeudi confirment ce pronostic, fait que la Bourse de Francfort a été la plus affectée hier. Son indice DAX 30 a perdu 1,21% à 9.069,47 points. À Paris, le CAC 40 a limité ses pertes à 0,85% à 4.162,16 points.

Concernant le DJ Stoxx 600, il s’est replié de 0,18% à 328,76 points. Le Footsie londonien a finit sur une note stable à -0,01% à 6.632,42 points. Amsterdam a lâché 0,61%.

La Bourse de Bruxelles a rencontré mardi quelques difficultés à confirmer son rebond de la veille. L’indice Bel 20 n’a cessé d’évoluer en dents de scie pour se stabiliser en clôture à 3.071,15 points (-0,10%).

Sur les 20 valeurs qui le composent, 9 ont réussi à grappiller des points. La plus performante d’entre elles a été Telenet qui s’est adjugé 1,58% à 39,95 euros.

D’Ieteren, dont on attend la publication des résultats pour le premier semestre le 29 août prochain, s’est contracté de 0,52% à 31,79 euros, et Elia de 0,7% à 35,47 euros. Elia est candidat au rachat du réseau à haute tension en Grèce.

Au rayon des petites et moyennes valeurs, MDxHealth a bondi de 5,98% à 3,65 euros. Le groupe biotech compte recevoir des paiements d’étapes et des royalties avec la vente du test Exact Sciences Cologuard qui a reçu l’agrément de la Food & Drug Administration américaine. Ce test, utilisé dans le cadre du cancer colorectal, est notamment basé sur un biomarqueur de MDxHealth. Celle-ci en avait confié la licence à Exact Sciences en 2010.

Enfin, notons que la cotation de Sucraf a été suspendue dans l’attente d’un communiqué. Il y a huit jours, l’action avait fini à 0,26 euro.



Agenda des événements et indicateurs économiques de ce mercredi

Chine

Production industrielle, ventes au détail, investissement en zones urbaines/juillet

Allemagne

8h Inflation (définitif)/juillet

Royaume-Uni

10h30 Demandeurs d’emploi, taux de chômage/juillet

BoE: chiffre de l’inflation

Zone euro

11h Production industrielle zone euro/juin

Grèce

11h PIB (1ère estimation/T2

Etats-Unis

14h30 Ventes au détail/juillet

16h Stocks et ventes des entreprises/juin

France

 Indice des prix à la consommation

 

Valeurs à suivre mercredi

Allemagne

E.ON/résultats semestriels

Merck KGaA/résultats T2

Salzgitter/résultats T2

Suisse

Swiss Life/résultats S1

Etats-Unis

Cisco Systems/résultats T4 (après Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés