Un vent de panique a soufflé sur Wall Street

Les valeurs américaines ont fini en forte baisse jeudi, les investisseurs craignant les répercussions sur la reprise économique mondiale du manque d'unité des dirigeants politiques européens dans la gestion de la crise de la dette de la zone euro.

Bruxelles (L'Echo) - Les Bourses européennes ont terminé en nette baisse ce jeudi, plombées par les valeurs minières et industrielles. Le DJ Stoxx 600 a perdu 2,23%, le DAX 2,02%, l'AEX 2,05% et le Footsie de 1,65%. A Bruxelles, le Bel 20 a rendu 1,91% à 2.386 points. A la clôture européenne, Wall Street reculait de près de 3%. L'euro, qui avait enregistré mercredi sa plus forte hausse de l'année, est reparti à la baisse. Il s'échangeait à 1,23 dollar environ.

Les marchés européennes avaient pourtant ouvert en hausse, consolidant même leurs gains dans les premiers échanges. Mais l'inquiétude sur les incohérences affichées par les dirigeants de la zone euro a finalement repris le dessus, selon des opérateurs.

L'Allemagne a semé le trouble en décidant d'interdire, jusqu'en mars 2011, les ventes à découvert à nu concernant les emprunts d'Etat de la zone euro, certains CDS (des couvertures contre le risque de faillite d'un pays ou d'une entreprise) et dix actions du secteur financier outre-Rhin.

WALL STREET
La Bourse de New York a clôturé nettement dans le rouge gagnée par un nouveau vent de panique concernant la crise budgétaire en zone euro et malgré une remontée de l’euro en cours de séance qui avait, pendant quelques heures, un peu calmé les esprits. Le Dow Jones a lâché 3,6% à 10.068,01 points, le Nasdaq 4,11% à 2.204,01 points et le S&P 500 3,9% à 1071,59 points. Plusieurs causes à l’extrême nervosité des marchés: de nouvelles manifestations en Grèce contre les mesures d'austérité, le Parlement allemand qui doit voter vendredi le plan européen de soutien aux pays en difficulté, le manque de cohésion entre les dirigeants européens...
Sur le front des indicateurs, les nouvelles inscriptions au chômage sont reparties en hausse aux Etats-Unis pour la première fois en cinq semaines. L'indice composite des indicateurs économiques américains, censé donner une idée de l'évolution de la conjoncture dans le pays dans les six mois à venir, a reculé en avril pour la première fois depuis mars 2009.

A L’AGENDA
Zone Euro
- Balance des paiements de la zone euro (10h)

Allemagne
- PIB pour le premier trimestre, chiffres détaillés (8h)
- Baromètre Ifo (10h)

Japon
- Banque du Japon: décision de politique monétaire


DU COTE DES VALEURS
Nyrstar
Roland Junck, l'administrateur délégué de Nyrstar, a vendu quelques 386.000 actions de la société qu'il dirige pour un montant total de 3,5 millions d'euros

Sodiplan
La direction de Sodiplan, la société de géomatique cotée au Marché libre, ne baisse pas les bras face aux difficultés. Placée en réorganisation judiciaire en décembre 2009 et menacée de dépôt de bilan suite à la saisie de toutes ses créances clients par une banque créancière, elle a obtenu du tribunal de commerce de Namur un répit pour lui permettre de proposer un nouveau plan de redressement.

Ablynx
Ablynx a annoncé que sa collaboration dans la recherche qui fait partie de l'accord de licence avec Pfizer concernant la nécrose de la tumeur factor-alfa (TNF-alfa) avait été prolongé d'un an. En novembre 2006, Ablynx avait annoncé que un accord de recherche et de licence exclusif avec Pfizer , d'une valeur potentielle de 212,5 millions d'euros.

GIMV – QFG
La Gimv et Quest for Growth ont cédé leur participation dans CoreOptics à Cisco Systems cotée au Nasdaq. Gimv et Quest for Growth ont investi dans Coreoptics depuis 2006 et ont participé à plusieurs tours de table pour devenir l'un des principaux actionnaires de la société. La vente a un impact positif de 9 millions EUR (0,39 EUR par action) sur la valeur des fonds propres de Gimv publiée au 31 mars 2010. Pour Quest for Growth, la vente devrait avoir un impact positif approximatif de 2,5 millions d'euros (0,21 euro par action) sur la Valeur Nette d’Inventaire de Quest for Growth publiée au 30 avril 2010.

TEXAF
Texaf, la société d’investissements à vocation industrielle, financière et foncière exclusivement présente au Congo, s’attend à une inflation moins forte en 2010. Elle anticipe 13% d’inflation contre 53% enregistrés en 2009, ce qui devrait évidemment influencer positivement son business.

ASCENCIO
La sicafi Ascencio a vu ses revenus locatifs reculer de 2% pour s'établir à 8,9 millions d'euros. Cette diminution des rentrées locatives résulte de quelques concessions accordées à certains locataires en vue de la prolongation de leur occupation, des arbitrages de portefeuille et de l’impact minime de la diminution de l’indice santé dans les derniers mois de 2009 et des premiers mois de 2010 résultant en un ajustement automatique à la baisse des loyers à la date anniversaire du bail. Le résultat net courant s'établit à 4,8 millions d'euros en recul de 7%. Le résultat net s'est pour contre amélioré pour atteindre un bénéfice de 4 millions EUR contre une perte de 2,2 millions un an auparavant.

CMB
cotation ex-dividende

Kinepolis
Assemblée générale extraordinaire et assemblée générale ordinaire, à 10h

PinguinLutosa
Assemblée générale, à 14h

Resilux
Assemblée générale ordinaire et extraordinaire, à 15h




Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés