Wall Street a fait une pause à la veille de Thanksgiving

Les marchés américains ont profité d'être à la veille de Thanksgiving pour faire une pause. Quant aux Bourses européennes, elles ont, elles aussi, terminé sans direction.

Wall Street

La Bourse de New York a terminé sur une note mitigée mercredi à la veille de Thanksgiving alors que la banque centrale américaine (Fed) s'inquiète des prix élevés des actions. Le Dow Jones a cédé 0,27% à 23.526,18 points. Le Nasdaq a gagné 0,07% à 6.867,36 points. Le S&P 500 a reculé de 1,95 point à 2.597,08 points.

En Europe

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi dans le sillage de Wall Street près de l'équilibre dans un marché aux échanges limités à la veille de Thanksgiving. "C'est une semaine calme. Classiquement, avec la fête de Thanksgiving aux États-Unis, il y a un peu moins d'activité sur les marchés", a souligné auprès de l'AFP Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale de Oddo Securities.

Les investisseurs attendaient par ailleurs les minutes de la Fed avant un week-end prolongé aux Etats-Unis. Ces derniers ont relevé une "tendance positive perceptible" sur toutes les places boursières mondiales et ce, malgré "l'absence de catalyseurs dans une semaine qui sera surtout marquée par la clôture des marchés américains" jeudi et partiellement vendredi en raison de la fête de Thanksgiving. L'Eurostoxx 50 a cédé 0,47%.

Paris a clôturé en léger repli de 0,25%, préférant rester en retrait et limiter les prises de risques à la veille de de Thanksgiving. L'indice CAC 40 a perdu 13,39 points à 5.352,76 points dans un volume d'échanges limité de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait fini en hausse de 0,48%. EDF a gagné 2,09% à 10,27 euros, le marché accueillant favorablement le redémarrage mercredi de deux réacteurs. Société Générale a reculé de 0,44% à 42,77 euros. Rubis a profité (+1,22% à 59,11 euros) d'un début de suivi du titre à "acheter" par Société Générale. Eiffage a engrangé 0,80% à 92 euros. JCDecaux a lâché 0,32% à 33,74 euros.

La Bourse de Londres a terminé en légère hausse de 0,10% mercredi, grâce à quelques valeurs minières et après la publication d'un budget britannique marqué par une révision en baisse des perspectives économiques. L'indice FTSE-100 des principales valeurs a pris 7,68 points à 7.419,02 points Barratt Developments a perdu 3,71% à 610,00 pence, Berkeley Group 2,61% à 3.657,00 pence, Persimmon 1,91% à 2.624,00 pence et Taylor Wimpey 1,83% à 193,30 pence. La banque RBS a lâché 1,35% à 269,50 pence. Le secteur minier a toutefois soutenu la tendance, à la faveur d'une progression des cours, notamment du cuivre au plus haut en deux semaines. Antofagasta a gagné 1,14% à 976,00 pence, BHP Billiton 0,72% à 1.395,00 pence, Glencore 0,39% à 363,50 pence et Rio Tinto 1,68% à 3.633,00 pence.

Francfort a reculé pour la première fois de la semaine (-1,16%), les investisseurs reprenant leur souffle dans un contexte toujours marqué par les incertitudes politiques en Allemagne. Le Dax a cédé 152 points pour retomber à 13.015,04 points, accentuant ses pertes en fin de séance après une ouverture à l'équilibre. Le MDax des valeurs moyennes a fléchi de 0,77% à 26.615,16 points. Sur le Dax, la seule hausse du jour est venue de l'énergéticien RWE. En nette baisse mardi, il a rebondi de 1,20% à 19,84 euros. Le conglomérat Thyssenkrupp a reculé de 0,75% à 21,92 euros. Siemens a cédé 0,96% à 113,40 euros. L'opérateur boursier Deutsche Börse a terminé dans le bas du tableau (-2,00% à 92,27 euros).

La Bourse de Bruxelles a fait du surplace, l'indice Bel-20 abandonnant 0,04% à 3.969,19 points. L'indice a été miné par les reculs du métallurgiste Umicore (-2,28% à 38,38 euros) et du groupe de biotechnologies Galapagos (-2,16% à 77,57 euros). En revanche, les hausses du groupe de pharmacie et chimie UCB (+2,22% à 63,44 euros) et du distributeur Colruyt (+1,40% à 45,41 euros) ont permis de limiter les pertes.

A l'agenda

Jeudi 23 novembre

  • Marchés fermés au Japon et aux Etats-Unis (Thanksgiving)

Allemagne

  • 8h PIB détaillé / T3
  • 9h30 Indices PMI IHS Markit flash / novembre

France

  • 8h45 Enquêtes de conjoncture de l'Insee / novembre
  • 9h Indices PMI flash manufacturier et services / novembre

Eurozone

  • 10h Indices PMI IHS Markit flash / novembre
  • 13h30 Compte rendu du conseil des gouverneurs de la BCE du 26/10

Valeurs à suivre

Jeudi 23 novembre

Belgique

  • Gimv: résultats semestriels (avant Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés