Wall Street à l'équilibre, à peine soutenue par BlackBerry

Les Bourses terminaient ce lundi sur une note irrégulière en Europe et à l'équilibre à Wall Street.

Wall Street a terminé peu changée dans de minces volumes lundi, la place boursière américaine se stabilisant après avoir subi la semaine dernière sa pire performance hebdomadaire depuis le mois de juin, soutenue notamment par les actions BlackBerry et Apple .
L'indice Dow Jones
des 30 industrielles a perdu 0,04%, soit 5,83 points, à 15.419,68. Le S&P-500, plus large, a perdu 1,95 point, soit 0,12%, à 1.698,47. Le Nasdaq Composite a en revanche avancé de 9,84 points (+0,27%) à 3.669,95.
La semaine dernière, les déclarations de responsables de la Réserve fédérale laissant entendre que la banque centrale pourrait réduire ses achats d'obligations à partir du mois prochain avaient continué d'inciter Wall Street à la prudence.
La période des résultats trimestriels est en outre quasiment terminée, ce qui fait que les intervenants de marché toujours présents n'ont que les paroles de responsables de la Fed à se mettre sous la dent.
L'action BlackBerry
cotée à Wall Street a clôturé sur un bond de 10,45% à 10,78 dollars après que le fabricant canadien de smartphones, en difficulté sur un marché de plus en plus concurrentiel, a annoncé explorer des alternatives stratégiques parmi lesquels une vente partielle ou totale de la société.
Le titre Apple
a pris 2,84% à 467,36 dollars à la suite d'informations du blog spécialisé dans les nouvelles technologies AllThingsD disant que le groupe dévoilerait le mois prochain une nouvelle version de son iPhone.
L'action Steinway Musical Instruments
a avancé de 9,27% à 39,59 dollars après que le fabricant américain d'instruments a annoncé avoir reçu une offre d'achat d'une firme d'investissement à 38 dollars par action, supérieure de quatre dollars à une précédente offre soumise par la firme de private equity Kohlberg & Co.

Les Bourses européennes sans direction

Les Bourses européennes ont terminé la séance de lundi sur une note irrégulière, dans de petits volumes, au terme d'une séance de consolidation.
En l'absence de nouveaux éléments d'impulsion, les marchés ont évolué autour de leur point d'équilibre en attendant les indicateurs de la semaine, avec mardi l'indice ZEW en Allemagne suivi des ventes au détail aux États-Unis et mercredi les premières estimations du PIB du deuxième trimestre dans la zone euro.
Le CAC 40, qui avait atteint la semaine dernière de nouveaux plus hauts annuels, a fini en baisse de 0,12%, à l'instar du Footsie britannique (-0,14%), toujours bloqué par le seuil psychologique des 6.600 points. Le Dax allemand a progressé de 0,25% , aidé par BASF (+2%) et Deutsche Telekom (+1,86%).
Notons enfin qu’à Bruxelles, l’indice vedette s’est maintenu au-dessus de la barre symbolique des 2.800 points au terme d’une progression de 0,38%. Poids lourd de la cote bruxelloise, l’action GDF Suez a lâché 1,23%, dans le sillage négatif du compartiment des " utilities ", parmi les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

L’agenda de ce mardi 13 août

ÉCONOMIE & FINANCE

  • Zone euro

Production industrielle zone euro en juin, 11h

Allemagne

Inflation en juillet (définitive), 8h

Indice ZEW en août, 11h

Royaume-Uni

Inflation en juillet, 10h30

  • États-Unis

Ventes au détail en juillet, 14h30

Prix import/export en juillet, 14h30

Stocks des entreprises en juin, 16h

L’agenda de ce mercredi 14 août

ÉCONOMIE & FINANCE

  • Zone euro

PIB 2T (1ère estimation), 11h

Royaume-Uni

Compte-rendu de la réunion de politique monétaire du 1er août, 10h30

Demandeurs d'emploi, taux de chômage en juillet, 10h30

France

Prix à la consommation en juillet, 08h45

  • États-Unis

Prix à la production en juillet, 14h30

  • Valeur à suivre en Belgique

Sipef: résultats 1S (avant Bourse)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés