Publicité
Publicité

Wall Street a résisté à la chute de Boeing

Les indices européens ont pointé en baisse au cours de la séance de mercredi, dans un marché qui a repris son souffle, après les nouveaux plus hauts atteints la veille. Wall Street a pour sa part achevé dans le vert une nouvelle séance volatile, marquée par la bonne tenue des valeurs pétrolières, mais aussi par une chute de l'avionneur Boeing.

Les indices européens ont pointé en baisse au cours de la séance de mercredi, dans un marché qui a repris son souffle, après les nouveaux plus hauts atteints la veille. L'indice DJ Stoxx 600 a abandonné 0,72% à 271 points. Ailleurs en Europe, Paris a cédé 1,45%, Londres 1%, Francfort 1% et Amsterdam 0,47%.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a rendu 1,13% dans un marché qui a peu à peu digéré les nombreux chiffres trimestriels. C'est ainsi que Delhaize s'est particulièrement distingué, l'action a bondi de près de 6 %. Le groupe de distribution a publié des résultats portés par le rebond du dollar et de bonnes performances sur le marché belge et grec.

A l'inverse, les chiffres de KBC ont été décevants. L'action a perdu près de 6%. Même scénario pour Bekaert qui a cédé 4,65% après avoir rendu jusqu'à près de 5% en matinée. Hors Bel 20, Leasinvest s'est distingué avec une hausse de près de 3% en séance, mais a terminé avec une hausse de 1,95% en clôture.

Wall Street a achevé dans le vert une nouvelle séance volatile, marquée par la bonne tenue des valeurs pétrolières, mais aussi par une chute de l'avionneur Boeing: le Dow Jones a gagné 0,09% et le Nasdaq 0,62%.

En baisse une grande partie de la matinée, les indices de la place new-yorkaise ont effacé leurs pertes dans le sillage du secteur pétrolier, qui a suivi les cours du brut à la hausse après l'annonce d'une chute des stocks pétroliers aux Etats-Unis.

En revanche, le Dow Jones est resté plombé toute la journée par Boeing (-3,15% à 67,07 dollars), ne passant dans le vert que dans les dernières minutes d'échanges. L'avionneur a suspendu les vols d'essai de son 787 "Dreamliner", le temps d'éclaircir les circonstances d'un incendie en vol qui a conduit à un atterrissage d'urgence mardi au Texas.

A L'AGENDA JEUDI

Zone Euro

  • Bruxelles: réunion des ministres européens des Finances, sur les questions budgétaires européennes, pour discuter du projet controversé de budget de l’UE 2011
  • Publication Rapport mensuel de la BCE (10h)


Opep

  • Publication rapport mensuel de novembre


Corée

  • Séoul: G20

Japon

  • Commandes de biens d’équipement septembre
  • Prix de gros intérieurs octobre


Chine

  • Inflation octobre
  • Production industrielle octobre
  • Investissement en capitaux fixes octobre
  • Ventes de détail octobre

 

VALEURS A SUIVRE JEUDI

 

  • Dexia : le groupe bancaire enregistre un bénéfice net de 203 millions d’euros au troisième trimestre, en recul de 26% par rapport au troisième trimestre 2009. Toujours par rapport à la même période l’an passé, les revenus baissent de près de 10%, à 1,234 milliard d’euros, tandis que les coûts augmentent de 6,2%, pour atteindre 973 millions. Dexia souligne que cette augmentation est due à des charges de restructuration de 93 millions d’euros enregistrées durant le troisième trimestre 2010, mais affirme que le " plan de transformation " de la banque enregistre des progrès significatifs.

  • Resilux : bien que la hausse de ses revenus ait un peu ralenti au troisième trimestre 2010 par rapport à la même période de 2009, le producteur de mousses industrielles s'attend toujours à de meilleurs résultats sur l'ensemble de l'année par rapport à l'exercice précédent.

  • Sabca : les deux entités du groupe basé à Bruxelles et à Gosselies réalisent, au 30 septembre dernier, un chiffre d’affaires cumulé de 95,1 millions pour 4,9 millions chez Sabca Limburg, dernière entité spécifiquement dédicacée aux matériaux composites. Quant au bénéfice net, il ressort à 4,9 millions cumulés pour les sièges bruxellois et carolo tandis que l’entité limbourgeoise accuse une légère perte de 100.000 EUR.
  • Connect Group : la société limbourgeoise a réalisé un chiffre d'affaires de 33,7 millions d'euros au 3e trimestre 2010 contre  27,5 millions à la même époque de l'année dernière en hausse de 18 %. Le résultat opérationnel est sorti du rouge, à 0,5 million d'euros contre une perte opérationnelle de 1,15 million au 3e trimestre de 2009.

  • Alfacam : les revenus du groupe spécialisé dans les services aux chaînes de télévision et aux maisons de production Alfacam se sont élevés, au troisième trimestre de 2010, à 10,2 millions d’euros, contre 6,8 millions au cours de la même période en 2009.

  • VGP : la sicafi a confirmé son objectif d'enregistrer sur l'exercice 2010 une croissance à deux chiffres de ses revenus bruts annuels. Elle a par ailleurs confirmé son intention d'accroître son portefeuille de locations à 576.000 m2 d'ici fin 2010, un chiffre qui devrait monter à 633.000 m2 d'ici le deuxième trimestre de 2011.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés